Stop Arnaques n°101 oct/nov 2014
Stop Arnaques n°101 oct/nov 2014
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°101 de oct/nov 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : assurances mutuelles, qui paye le mieux ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
enquête 1/Se faire rembourser Lorsque vous engagez des frais de santé, différents systèmes d’assurances se mettent en place. Assurance-maladie, mutuelle, restant à charge... Zoom sur les différents mécanismes. Que prend en charge la Sécurité sociale ? Rendez-vous sur www.ameli.fr pour comprendre comment la Sécurité sociale vous dédommage de vos frais médicaux. La Sécu définit une base de remboursement, appelée le tarif conventionnel (TC) pour les visites de santé, par exemple, mais ne reverse pas le prix de la consultation dans son intégralité. Ainsi, chez un médecin traitant généraliste (conventionné secteur 1), vous vous acquittez de 23 € mais l’assurance-maladie ne vous en rembourse que 70%, soit précisément 15,10 € (la participation forfaitaire de 1 € sur les consultations n’étant pas remboursable). Le montant qui reste à votre charge, appelé ticket modérateur, est de 7,90 €. Si vous possédez une mutuelle ou une complémentaire santé, elle prend en charge le reste. Pour ce type de consultation, non seulement le ticket modérateur n’est pas très élevé, mais le remboursement est maximal. Attention, en revanche, aux visites chez les spécialistes dont le tarif conventionnel (remboursé par la Sécu) est bien inférieur à ce que vous payez réellement. Les cas emblématiques ? L’optique et les soins dentaires. En outre, les dépassements d’honoraires des professionnels de santé ne sont jamais pris en charge Les aides par l’assurance-maladie. Pour ces raisons, la complémentaire santé est tout à fait indispensable. Attention : si vous êtes hors du parcours de soins coordonnés, c’est-à-dire si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant ou si vous consultez directement un autre médecin (en dehors des médecins spécialistes en accès direct autorisé), l’assurance-maladie va majorer votre ticket modérateur. Vous êtes moins remboursé. Or, les majorations du ticket modérateur ne sont généralement pas remboursées par les organismes de complémentaire santé. À la charge du patient... Certaines contributions restent à votre charge : - la franchise médicale est une somme qui est déduite des remboursements effectués par votre caisse d’assurancemaladie sur les médicaments, les actes paramédicaux et les transports sanitaires. Son montant est de 0,50 € par boîte de médicaments ; 0,50 € par acte paramédical ; 2 € par transport sanitaire. Elle est plafonnée à 50 € par an, au total ; - une participation forfaitaire de 1 € est demandée aux patients de plus de 18 ans, pour toutes les consultations ou actes réalisés par un médecin, ainsi que sur les examens radiologiques et les analyses de biologie médicale ; - le forfait hospitalier représente la participation financière du patient aux frais d’hébergement et d’entretien entraînés par son hospitalisation. De 18 € par jour en hôpital ou en clinique et de 13,50 € par jour dans un service psychiatrique, il n’est pas remboursé par l’assurance-maladie, mais peut éventuellement être pris en charge par la mutuelle ; - le ticket modérateur est la partie des dépenses de santé qui reste à votre charge après le remboursement de l’assurance-maladie. Que couvre la mutuelle ? Selon les contrats, la complémentaire rembourse, de manière plus ou moins étendue, le ticket modérateur plus, éventuellement, tout ou partie des dépassements d’honoraires, ainsi que certaines prestations non remboursées par la Sécu (ostéopathie, certains vaccins et médicaments...). Elle peut offrir des prestations supplémentaires telles que le tiers payant, un service d’assistance (aide ménagère...), une garantie perte de revenus/invalidité. Complémentaire santé d’entreprise (mutuelle santé) : en cas de mise en place d’une mutuelle santé dans votre entreprise, une notice détaillée doit vous être remise avec les garanties prévues. Votre adhésion peut être obligatoire ou facultative. Votre employeur peut participer en totalité ou en partie au paiement des cotisations. Complémentaire à titre individuel : toute personne peut souscrire une complémentaire santé à titre individuel, et au profit d’un ou plusieurs membres de sa famille. Les tarifs des cotisations dépendent de plusieurs facteurs (niveau de couverture choisi, âge, statut, lieu d’habitation...). La Couverture maladie universelle (CMU) s’adresse aux personnes qui ne sont pas déjà couvertes par un régime obligatoire d’assurance-maladie. La Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) est une protection complémentaire santé gratuite accordée aux personnes remplissant certaines conditions de résidence et de ressources (notamment, allocataires du RSA). 52 Stop Arnaques - octobre 2014
Hamid Benamara, directeur général du comparateur d’assurances LesFurets.com « Il faut revoir régulièrement son contrat de complémentaire santé » Quelle est la différence entre une mutuelle et une assurance santé ? Au quotidien, mutuelle et assurance santé sont synonymes. La différence vient de l’entreprise qui les propose. Une mutuelle est une société à but non lucratif. Elle repose sur la solidarité entre ses membres pour le remboursement de leurs frais médicaux ; une assurance santé est un produit commercial proposé par une société d’assurance privée avec un objectif de bénéfices. Des offres à prix cassés se développent sur le marché des complémentaires santé. Que valent-elles ? Il y a beaucoup d’offres à prix cassés et il est difficile pour un consommateur de savoir ce qu’elles remboursent. Il est important de choisir une offre adaptée à sa situation et ne pas se fier au seul critère du prix. Utiliser un comparateur permet de savoir facilement ce qu’elles contiennent et d’éviter ainsi les mauvaises surprises. Conseillez-vous de revoir régulièrement son contrat ? Comment s’y prendre ? Il est conseillé de revoir régulièrement son contrat de complémentaire santé pour adapter les garanties à son budget, sa famille et sa consommation médicale. Trois conseils pour bien choisir : privilégier les contrats qui indiquent clairement les remboursements obtenus ; porter une attention particulière en optique, dentaire et hospitalisation car les remboursements peuvent être très différents selon les formules et influencent particulièrement le prix ; utiliser un comparateur pour trouver la couverture la plus adaptée à sa situation. Quel est le rôle d’un site comparateur comme LesFurets.com auprès des consommateurs ? Notre rôle est double. Tout d’abord, l’assurance est un produit complexe et souvent difficile à appréhender. Nous facilitons la vie des consommateurs en recherche d’une assurance, en les aidant à comparer, trouver et acheter l’assurance qui leur convient le mieux. Ensuite, LesFurets.com s’est vraiment donné pour mission d’être du côté des consommateurs. Nous savons que les Français font attention à leur budget, et leur permettons de maîtriser leurs coûts, et de réaliser des économies. Stop Arnaques - octobre 2014 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 1Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 2-3Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 4-5Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 6-7Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 8-9Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 10-11Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 12-13Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 14-15Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 16-17Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 18-19Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 20-21Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 22-23Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 24-25Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 26-27Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 28-29Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 30-31Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 32-33Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 34-35Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 36-37Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 38-39Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 40-41Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 42-43Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 44-45Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 46-47Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 48-49Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 50-51Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 52-53Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 54-55Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 56-57Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 58-59Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 60-61Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 62-63Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 64-65Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 66-67Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 68