Stop Arnaques n°101 oct/nov 2014
Stop Arnaques n°101 oct/nov 2014
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°101 de oct/nov 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : assurances mutuelles, qui paye le mieux ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
enquête 1/Choisir son opérateur Avec l’arrivée de Free sur le marché, l’offre en téléphonie mobile s’est encore étoffée. Comment s’y retrouver ? Éclairage. Les opérateurs Quatre réseaux nationaux La France est couverte par 4 réseaux, propriétés d’Orange (26,2 millions de clients mobile), SFR (21 millions), Bouygues Télécom (11 millions) et, depuis 2012, Free Mobile (8 millions). À noter : en janvier, Bouygues et SFR ont conclu un accord de mutualisation d’une partie de leurs réseaux mobiles dans les zones peu denses afin d’améliorer la couverture et la qualité pour leurs clients. Les opérateurs mobiles virtuels (MVNO) Les MVNO sont des opérateurs qui ne disposent pas de leur propre réseau et utilisent celui de l’un des 3 opérateurs « historiques » (Orange, SFR ou Bouygues Télécom) en leur achetant des minutes de conversation en gros, pour offrir ensuite des services de communication à leurs abonnés. Afone Mobile, Budget Mobile, Coriolis, Darty, Joe Mobile, La Poste Mobile, Prixtel, NRJ Mobile, Virgin Mobile... les MVNO sont des opérateurs à part entière. Il faut les distinguer : - des accords de licence (M6 Mobile), partenariats entre un opérateur et une offre pour une formule commerciale commune ; l’opérateur de réseau reste responsable vis-à-vis des clients de la fourniture des services de communication mobile ; - des marques low cost des opérateurs historiques, lancées pour contrer Free : Sosh pour Orange, B&YOU pour Bouygues, Red de SFR (forfaits moins chers, sans engagement). Différents critères Quel réseau ? Le bas débit (2G, EDGE, GSM ou GPRS...) suffit pour téléphoner (accès à Internet très limité) ; le haut débit mobile, 3G ou 3G+, donne accès à des débits permettant de naviguer plus confortablement sur Internet. Enfin, le très haut débit mobile (4G) donne accès à des débits maximums. Si vous souhaitez avoir accès à Internet sur votre smartphone, la zone de couverture haut débit mobile de votre opérateur est un critère de choix important (voir encadré ci-dessous). Quel type d’offre ? On trouve 4 structures d’offres sur le marché : les cartes prépayées, les forfaits bloqués, la tarification au volume Quel opérateur couvre le mieux votre commune ? Depuis 2007, les opérateurs publient des cartes de couverture dont la fiabilité est vérifiée chaque année par l’Autorité de régulation sectorielle (Arcep). Vérifiez la vôtre aux adresses suivantes : - http://reseaux.orange.fr/couverture-mobile ; - http://assistance.sfr.fr/mobile_forfait/mobile/couverturereseau/en-48-62267 ; - www.corporate.bouyguestelecom.fr/notre-reseau/cartesde-couverture-reseau. 18 Stop Arnaques - octobre 2014 et les forfaits. Ces formules peuvent vous imposer une durée d’engagement de 12 ou 24 mois : - avec les cartes prépayées, chaque utilisation des services (appels, SMS, connexions à Internet) est décomptée du crédit de votre carte ; - les forfaits bloqués fonctionnent sur le même principe que les cartes prépayées. Le crédit est automatiquement rechargé et facturé chaque mois ; - avec la tarification au volume, vous payez exactement ce que vous consommez, chaque minute téléphonée (tarifée à la seconde), SMS, et pour l’Internet, chaque Ko ou Mo de données envoyé ou reçu. Difficile à maîtriser, ce mode de tarification est essentiellement utilisé pour le « hors forfait » ; - le forfait propose un ensemble de services pour une somme déterminée. Il concerne surtout les appels et SMS émis depuis la France métropolitaine, et parfois l’accès à Internet en France. Les services non compris dans le forfait sont facturés au volume. Quel terminal ? La souscription d’une offre mobile chez un opérateur n’impose pas d’acheter un téléphone mobile à cet opérateur. Des offres sont accessibles « en carte SIM seule » à un prix inférieur à celui que vous paieriez si vous y souscriviez en achetant un téléphone. Nos conseils - Si vous optez pour un forfait, les offres low cost des opérateurs historiques (B&YOU, Sosh, Red) et les forfaits de Free, sans engagement, sont avantageux. Ils ne comprennent pas de portable, mais faites le calcul : souvent, même avec achat d’un téléphone « nu » (à partir de 20 € l’appareil mobile simple ; 100 € environ le smartphone 1er prix), vous paierez moins. Le bémol : toutes les démarches doivent s’effectuer en ligne. - Les MVNO permettent de répondre à des profils de consommation spécifiques : certains opérateurs visent la simplicité, d’autres les bas prix, d’autres encore un besoin particulier (appels à l’étranger, forfaits pour seniors...).
Magali Guibert, responsable commerciale du site EDCOM (www.edcom.fr), comparateur de forfaits mobiles « Posez-vous la question de l’engagement » Quelles contreparties cachent les forfaits low cost (MVNO, Free...) ? Tout d’abord, forfait low cost ne rime pas avec réseau low cost. Toutefois, nous mettons en garde les intéressés car ce type d’offre est tout de même réservé aux personnes à l’aise avec le Web car les accompagnements proposés se font principalement sur Internet, via des services de Chat en ligne, des forums ou encore les réseaux sociaux. L’abonné à l’une de ces formules à bas prix trouve toutes les informations sur son espace client, et peut lui-même faire les démarches qu’il a l’habitude de faire via le service client par téléphone ou en boutique. Dans le cas d’un forfait mobile avec Internet, quels sont les détails à examiner ? En plus de la couverture, les 2 critères principaux à prendre en compte sont le volume de données et le type de réseau proposé (4G, H+, 3G+, 3G). Pour savoir sur votre lieu d’habitation et/ou de travail quel est le meilleur réseau, des outils très pertinents existent, comme celui que nous mettons à disposition sur notre site : http://www.edcom.fr/reseau-4G.html. Il faut aussi éviter le piège de la surfacturation, et donc choisir un forfait avec lequel il n’est pas possible de consommer de la data (charger des pages Internet, NDLR) en hors forfait. En résumé, quelles sont les grandes règles pour choisir son forfait ? Nous invitons tout d’abord les internautes à se renseigner sur la qualité du réseau sur les lieux les plus fréquents d’utilisation. Ensuite, posez-vous la question de l’engagement : souhaitez-vous un mobile et si oui, est-ce possible de le payer comptant ou non ? Dans ce cas, la subvention peut être la solution. Pour acheter un mobile subventionné, l’engagement est nécessaire et donc se tourner vers un forfait classique peut être judicieux. Enfin, vérifiez les options incluses et les tarifs hors forfait s’il y en a, car certains opérateurs ne se privent pas si vous dépassez le forfait de base. EDCOM accompagne depuis 2006 les internautes dans leurs recherches et démarches pour changer de forfait ou d’opérateur par le biais d’un questionnaire précis et d’astuces (portabilité du numéro, résiliation...). 350 offres sont référencées sur notre site. Stop Arnaques - octobre 2014 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 1Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 2-3Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 4-5Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 6-7Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 8-9Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 10-11Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 12-13Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 14-15Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 16-17Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 18-19Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 20-21Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 22-23Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 24-25Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 26-27Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 28-29Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 30-31Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 32-33Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 34-35Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 36-37Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 38-39Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 40-41Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 42-43Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 44-45Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 46-47Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 48-49Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 50-51Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 52-53Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 54-55Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 56-57Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 58-59Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 60-61Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 62-63Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 64-65Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 66-67Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 68