Stop Arnaques n°101 oct/nov 2014
Stop Arnaques n°101 oct/nov 2014
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°101 de oct/nov 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : assurances mutuelles, qui paye le mieux ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
reportage Plomberie Enquête : Nelly Scott Locataire d’un petit studio depuis 2 ans, Monique est réveillée un dimanche matin par le bruit d’un goutte à goutte dans sa salle de bains. Dans l’impossibilité d’appeler son agence immobilière (fermée le dimanche) pour signaler la fuite, elle appelle un plombier trouvé dans les Pages Jaunes... Si Monique avait su le prix qu’allait lui coûter cette journée, elle serait certainement restée au lit ! « Mais avec une fuite dans la salle de bains, il fallait bien se lever et trouver une solution », raconte-t-elle, encore sous le choc. Pas du tout bricoleuse, elle prend panique lorsqu’elle voit la flaque qui est en train de se former sur son sol. L’eau coule d’une vanne située entre l’arrivée d’eau extérieure et son lavabo. Elle tente donc de couper cette arrivée d’eau, sans succès. Elle éponge avec des serviettes, des serpillières, place un seau sous la fuite et ouvre l’annuaire à la recherche d’un 14 Stop Arnaques - Octobre 2014 Sur le devis, signé dans la panique, le plombier facture 339,50 € la pièce défectueuse. Un prix totalement abusif, mais légal... Dans tous les commerces, une vanne d’arrêt quart de tour, 15/21 mm, dépasse à peine les 10 €. Une fuite d’eau plombier ouvert le dimanche. Elle appelle le 1er professionnel listé dans son quartier. Très aimable au téléphone, l’artisan prend ses coordonnées et promet d’arriver dans l’heure. Mais ce n’est qu’après 3 heures d’attente interminable qu’il se présente à la porte de Monique ! Il entre dans la salle de bains, constate les dégâts et prend un air grave : « Ah oui ma p’tite dame, c’est une sacrée fuite ! Il faut immédiatement changer la vanne d’arrêt. Il n’y a rien d’autre à faire ». Inquiète, Monique l’interroge sur le prix de l’opération. « Vous n’avez rien à
Le plombier malhonnête a profité de l’inexpérience de Monique pour lui mettre le couteau sous la gorge. Les pieds dans l’eau, elle a signé le devis et la facture de 541,74 € pour un simple robinet. à 500 € ! payer ma p’tite dame. Vous avancez le chèque mais c’est à la charge de votre propriétaire. Votre agence immobilière vous le confirmera », lui assure le plombier qui lui présente un devis dont le montant s’élève à 541,74 €. Monique ne sait pas quoi faire. C’est très élevé, mais elle ne s’y connaît vraiment pas en plomberie. Et puis, son propriétaire va la rembourser, alors il vaut peut-être mieux signer et réparer la fuite avant de risquer un dégât des eaux. En 15 minutes à peine, l’artisan change la vanne « soidisant » défectueuse, stoppe la fuite et repart avec son chèque. Le lendemain, Monique se rend à son agence immobilière et raconte sa mésaventure. Elle s’attend à être remboursée, puisque c’est ce que le plombier lui a assuré. « Pas du tout », lui répond l’agence qui joue l’intermédiaire entre les locataires et le propriétaire de l’immeuble. « Vous n’auriez pas dû signer ce devis exorbitant. Vous auriez dû couper l’eau et attendre lundi matin que nous vous envoyions un plombier agréé par nos soins ». Catastrophée, Monique apprend par la suite que ce changement de vanne n’aurait pas dû coûter plus d’une centaine d’euros. L’artisan l’a tout bonnement arnaquée en facturant une vanne 339,50 € alors qu’elle coûte 10 € dans le commerce. Et comme les plombiers sont libres de fixer leurs prix... Son propriétaire, compréhensif, a accepté de payer la moitié de la facture. Mais Monique se l’est juré, on ne l’y reprendra plus ! Une profession dans le collimateur En 2013, la DGCCRF a effectué des contrôles dans plus de 340 établissements appartenant, pour l’essentiel, aux secteurs de la serrurerie et de la plomberie. Plus de la moitié des contrôles ont donné lieu à un constat d’anomalie et 40 professionnels font l’objet de poursuites contentieuses : absence ou la présentation a posteriori du devis, absence de qualification professionnelle des intervenants dûment validée par les autorités compétentes, absence injustifiée de détail dans les factures, caractère trompeur de certaines publicités... Plaintes récurrentes Le motif récurrent des plaintes reçues par les services de la DGCCRF au sujet des plombiers et serruriers est le coût prohibitif des travaux réalisés. L’examen des devis et notes met, en effet, en évidence une pratique consistant à augmenter indûment le montant de la facture en ajoutant des matériels non demandés ou des prestations de main-d’œuvre injustifiées. En outre, les prix sont libres, et certains n’hésitent pas à gonfler la facture des matériels utilisés. Nos conseils Pour savoir si vous avez choisi le bon professionnel, l’idéal est d’avoir d’autres avis de personnes ayant fait appel au plombier. Internet est une bonne source d’informations de ce genre, mais méfiez-vous tout de même des avis trop élogieux : recoupez vos sources (ex. : forums, sites d’avis en ligne) avant de vous décider. Faites le tour de vos voisins ou amis et constituez une liste d’artisans de confiance : plombier, serrurier, électricien, peintre... Stop Arnaques - octobre 2014 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 1Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 2-3Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 4-5Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 6-7Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 8-9Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 10-11Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 12-13Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 14-15Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 16-17Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 18-19Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 20-21Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 22-23Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 24-25Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 26-27Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 28-29Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 30-31Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 32-33Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 34-35Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 36-37Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 38-39Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 40-41Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 42-43Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 44-45Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 46-47Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 48-49Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 50-51Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 52-53Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 54-55Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 56-57Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 58-59Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 60-61Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 62-63Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 64-65Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 66-67Stop Arnaques numéro 101 oct/nov 2014 Page 68