Stemp Caen n°7 avril 2012
Stemp Caen n°7 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Air de Com

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : mode printemps... ambiance vitaminée et légère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
TOURISME VOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESV AILLEURS...la fascinante mosaïque humaine... 50 - Avril/mai 2012 - STEMP CAEN N°7 Encore trois destinations de rêves selectionnées par STEMP. Bonnes vacances !.. Car il fait toujours beau quelque part dans le monde. LE QUÉBEC UN PARFUM D'AVENTURE IMMENSE TERRITOIRE, le Québec est un monde en soi où la nature est reine. Son histoire mouvementée, dont les Inuits et les Amérindiens furent les premiers acteurs, affleure en permanence. Mais, si sa population francophone le différencie des neufs autres provinces du Canada, il ne faut pas oublier la fascinante mosaïque humaine qui le compose. En effet, la « Belle Province », et ses deux villes phares, Montréal et Québec, demeurent encore aujourd'hui une terre d'immigration. Quant au fleuve Saint- Laurent, il est la colonne vertébrale d'un territoire où souffle en permanence un parfum d'aventure. MONTREAL Capitale culturelle du Québec, Montréal est un fascinant mélange des genres où passé et présent se côtoient. Chaleureuse et facile à TROIS destinations de rêve parcourir à pieds, elle offre de multiples attraits. À commencer par le Vieux- Montréal, son front de mer et ses rues commerçantes, où cafés et boutiques abondent. Pour une vue sur la ville, il faut se rendre au sommet du parc du Mont-Royal. De multiples musées parsèment la ville. Ne ratez pas le Biodôme. Imaginez les quatre principaux écosystèmes des Amériques reconstitués ! N'oubliez pas de réserver vos soirées  : la vie nocturne à Montréal se révèle trop riche et variée pour être négligée. Montréal est, en effet, une immense ville de spectacles. QUEBEC Avec sa vieille ville, véritable musée vivant et sa place Royale chargée de quatre siècles d'histoire, Québec a une apparence très européenne. Siège du gouvernement provincial, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, elle se prête particulièrement bien à la balade. Perchée au sommet d'une falaise et couronnée par le célèbre château Frontenac, Québec offre une vue somptueuse sur le fleuve Saint-Laurent. De Québec, vous pouvez rejoindre également l'île d'Orléans, aux superbes paysages et aux vieilles maisons en bois et en pierre. TADOUSSAC Installée au confluent de la rivière Saguenay et du Saint-Laurent, cette localité offre un très beau cadre de villégiature et représente une étape privilégiée pour l'observation des baleines et des bélugas. GASPESIE Indissociable de la Gaspésie et du village de Percé, le « Rocher Percé » est de toute beauté, surtout au soleil couchant. À marée basse, il est possible de s'y rendre à pied. Quant à l'île de Bonaventure, elle représente une belle échappée. Paradis des oiseaux, elle abrite la deuxième plus grande concentration de fous de Bassan d'Amérique du Nord. INFOS PRATIQUES Superficie  : 1 667 441 km² (plus de 3 fois la France !) Population  : 7,8 millions habitants Langues  : Le français est la langue officielle du Québec. Toutefois, le français et l'anglais sont les deux langues officielles du Canada.
OYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAG vous aurez le sentiment de découvrir un secret encore bien gardé… LE PANAMA UN SPECTACLE INOUBLIABLE AU VU DE SES SUPERBES sites de plongée sous marine, de ses trésors architecturaux et de sa jungle profonde, on peut se demander pourquoi les voyageurs négligent le Panama ou se contentent de la « visite éclair » de son fameux canal. Pourtant, ce petit pays d’Amérique latine possède, entre sa culture indienne d'origine et l'héritage colonial espagnol, un patrimoine touristique encore largement inexploité. En visitant le Panama, vous aurez le sentiment de découvrir un secret encore bien gardé… PANAMA CITY Centre économique du pays, la capitale panaméenne s'étire sur 10 km le long de la côte Pacifique, entre Panamá La Vieja, à l'est, et le canal de Panama, à l'ouest. Le vieux quartier de San Felipe surplombe la mer dans la partie sud-ouest de la ville. Ses beaux bâtiments décrépis, agrémentés d'élégants balcons, évoquent la splendeur passée de l'époque coloniale. L'endroit recèle en outre un certain nombre d'églises anciennes et de nombreux musées. À la périphérie de la ville se dressent les ruines de Panamá La Vieja, la vieille ville fondée en 1519. LE CANAL DE PANAMA Merveille d'ingénierie, le canal de Panama constitue l'un des plus importants du genre. Il s'étend sur 80 kmentre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l'Atlantique. Plus de 12 000 bateaux l'empruntent chaque année. Les énormes bâtiments qui naviguent dans cette voie d'eau étroite, encadrée de chaque côté par la forêt vierge, créent un spectacle inoubliable. À l'écluse de Miraflores, une plate-forme permet aux visiteurs de découvrir ce site étonnant et ses activités L'ILE DE TABOGA Cette île charmante, à 20 km au sud de Panama, possède une plage magnifique et de splendides étendues de forêt vierge protégées. Elle abrite l'une des plus importantes colonies de pélicans d'Amérique latine. On la surnomme l'"île des fleurs" car à certaines périodes de l'année, l'air embaume du parfum des espèces végétales. BOQUETE Réputée pour la douceur de son climat et son cadre naturel préservé, la petite ville de Boquete se niche au cœur d'une vallée escarpée, à 35 km au nord de David. Elle se prête parfaitement à la randonnée pédestre ou à cheval et à l'observation des oiseaux. Elle offre par ailleurs une fraîcheur appréciable. Boquete constitue également une excellente base pour entreprendre l'ascension du volcan Barú. L'ARCHIPEL DE SAN BLAS Les 378 îles de l'archipel de San Blas s'éparpillent le long de la côte caribéenne, du golfe de San Blas pratiquement jusqu'à la frontière colombienne. Elles forment une province autonome gérée par ses habitants, les Indiens Kuna. Ces derniers ont conservé leur système économique, leur langue et leurs coutumes propres. L'archipel vit du commerce des noix de coco, de la pêche et du tourisme. On peut y pratiquer la baignade et la plongée, avec ou sans bouteille. INFOS PRATIQUES Les vols directs depuis la France sont rares, une escale est souvent nécessaire. Le Panama possède un climat tropical composé d'une saison sèche (de décembre à avril) et d'une saison des pluies (de mai à novembre) et connaît de nombreux microclimats STEMP CAEN N°7 - Avril/mai 2012 - 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :