Stemp Caen n°7 avril 2012
Stemp Caen n°7 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Air de Com

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : mode printemps... ambiance vitaminée et légère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
MAITRISE D’ŒUVREMAITRISE D’ŒUVREMAITRISE D’ŒUVREMAITRISE D’ŒUVREMAITRISE MAITRISE Laurent HULINE DLH 19 allée Gay Lussac – EPRON 02.31.24.49.68 Conceptio EXTEi I s1ONRENOVÂTRA Realisatio Un cabinet â votre écoute pour concrétiser vos projets NEUF Résidence la chevalerie 19 allée Gay Lussac 1 461 0 EP 32 - Avril/mai 2012 - STEMP CAEN N°7 Le maître d’œuvre est la personne qui a va réaliser sur le plan technique le projet respectant les objectifs, les besoins et les contraintes déterminés par le maître d’ouvrage (le propriétaire de la futur construction). Il s’assure aussi de la validité des assurances de chaque artisan. Il est préférable de favoriser un maitre d’œuvre qui a une équipe d’entrepreneurs avec lesquels il travaille régulièrement. Il a l’obligation de respecter l'enveloppe budgétaire fixée par le maître d’ouvrage. Méfiez-vous des interlocuteurs trop évasifs et des devis bâclés. Il est primordiale de choisir un maitre d’œuvre à l’écoute de vos envies, le maitre d’œuvre pourra vous orienter sur des détails techniques mais le propriétaire reste décisionnaire des choix esthétiques. Assurez-vous de la disponibilité du maitre d’œuvre. Il devra se rendre régulièrement sur le chantier. En effet, le maitre d’œuvre coordonne les différents corps de métier et devient ainsi le donneur d’ordre du propriétaire. Favorisez donc la proximité géographique. Son rôle  : Se substituer à vous pour vous fournir une maison conforme à vos désirs tout en vous évitant les désagréments de la gestion d’une construction...Au-delà de la gestion de votre construction, le maitre d'œuvre sera à même de réaliser votre dossier de permis de construire. De ce fait, il réalisera les démarches auprès du service d'urbanisme de la mairie, les services départementaux de l’architecture et du patrimoine, du gestionnaire de voirie... il peut rechercher le cas échéant des renseignements plus techniques sur le soussol, l'hydrologie, les anciennes carrières. Le permis de construire doit mettre en œuvre les divers textes réglementaires locaux, le plan local d'urbanisme, ainsi que, dans certains cas, le règlement des lotissements. Le maitre d’œuvre devra être précis et réactif dans ces demandes. En effet, un dossier bien ficelé permet d’éviter les refus de permis et donc de commencer au plus vite la construction. Réactivité, écoute, précision et professionnalisme RC) N 02_3l 24-.4-9 _ea Z
OOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOMZOOM ZOOM Profession  : Paysagiste concepteur Le paysagiste concepteur est le maître d'œuvre des projets et des études d'aménagement de l'espace extérieur, depuis le jardin jusqu'au territoire. (Le terme de Paysagiste concepteur est utilisé ici à défaut d’une reconnaissance en France du titre d’architecte-paysagiste, reconnu dans tous les autres pays francophones et par les organisations internationales. Depuis 1965, « architecte paysagiste » est inscrit au registre des professions reconnues par le Bureau International du Travail dans la version française [Landscape architect en anglais]). Complémentaire et partenaire des autres métiers de la conception et de la maîtrise d'œuvre - écologue, ingénieur en paysage, architecte, urbaniste - partageant des savoir-faire avec l'un ou l'autre, le paysagiste concepteur ne se confond pour autant avec aucun de ces métiers. Son savoir-faire n'est pas seulement technique, puisqu'il sait intégrer la dimension subjective, culturelle et sociale du paysage, et mettre en œuvre sa propre créativité ; ni seulement architectural, puisqu'il connaît le végétal, le sol, l'eau, et aussi la complexité, l'évolution et l'incertitude d'un milieu vivant. Entre environnement et architecture La profession de paysagiste concepteur se situe à la charnière des préoccupations d'aménagement de l'espace entre environnement et architecture. Complémentaire et partenaire de l'écologue et de l'architecte, partageant des savoir-faire avec l'un ou l'autre, le paysagiste concepteur ne se confond pour autant ni avec l'un ni avec l'autre. Sa spécificité vis-à-vis de l'environnement se situe dans son aptitude à intégrer la dimension subjective, culturelle et sociale du paysage, et à mettre en œuvre sa propre créativité. Le paysagiste concepteur doit accroître l'équilibre et la diversité de l'environnement, mais, pour ce qui le concerne, à travers une démarche de création. C'est ainsi qu'il contribue au développement durable. Sa spécificité vis-à-vis de l'architecture se situe dans son aptitude à intégrer non seulement le végétal, mais plus généralement la complexité, l'évolution et l'incertitude d'un milieu vivant, du jardin au territoire, de la ville à la campagne. L'urbaniste en serait plus proche, mais une culture qui prend son origine entre la ville et la campagne, rend le paysagiste concepteur le plus apte à faire du site le guide du projet, à privilégier les relations sur les objets, à traiter les articulations, et aussi à reconquérir les espaces déstructurés. L'architecte travaille sur un projet défini, le paysagiste concepteur, comme l'écologue, gère un processus qui n'est que partiellement déterminé. L'écologue est un ingénieur, le paysagiste concepteur, comme l'architecte, est un créateur. Source  : www.f-f-p.org STEMP CAEN N°7 - Avril/mai 2012 - 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :