Stemp Caen n°2 jui/aoû 2011
Stemp Caen n°2 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Air de Com

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 25,5 Mo

  • Dans ce numéro : événement... le festival du film romantique de Cabourg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Puissant. Vertigineux. Passionnant ; Haletant. URWO IJI UN Une séparation RIM DE ASGHAR WHAM OURS D'OR FESTIVAL DE BERLIN Film iranien de Asghar Farhadi Avec Leila Hatami, Peyman Moadi, Shahab Hosseini Ours d’or, festival de Berrlin Drame social à Téhéran Lorsque sa femme le quitte provisoirement, Nader engage une aide à domicile pour s’occuper de son père atteint de la maladie d’Alzeihmer. Il ignore que celle-ci est enceinte, un drame va alors surgir et faire exploser deux familles, l’une progressiste issue de la classe moyenne, et l’autre, plus modeste et très pieuse. Le réalisateur iranien s’était déjà fait remarque par le très beau « A propos d’Elly » en 2009, il nous plonge ici dans un thriller intimiste où le spectateur a la place de juge. Du huis clos labyrinthique d’un appartement aux joutes verbales filmées magistralement dans un tribunal, on découvre le poids du mensonge, péché impur, face à l’engrenage judiciaire du pays. Une séparation montre bien plus que le divorce amorcé d’un couple, mais le clivage entre la tradition (superstition, règles islamiques) et la modernité incarnée par le couple tenté par le désir d’émancipation dans un Iran bloqué dans sa culture islamique. 42 - Juillet-août 2011 - STEMP CAEN N°2 CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉmascoop 2 mois pour 2 films par El Chat Le chat du Rabbin De JoannSfar et Antoine Delesvaux Avec les voix de François Morel, Maurice Benichou et Hafsia Herzi Conte philanthrope Adapté de la BD, le film narre l’histoire d’un chat doué de parole après avoir mangé le perroquet de son maître, un juif sépharade vivant avec sa fille dans l’Algérie des années 20, sous tutelle française. Le chat va tenter de devenir un bon juif, à l’image du rabbin, incarnation du judaisme ouvert et humaniste. Il voudra faire sa bar-mitsva et attirer les câlins de sa jeune maîtresse. Sous couvert d’humour, le film dénonce l’absurdité de l’obscurantisme, l’errance de l’homme à trouver son propre salut. Un voyage initiatique entre le rabbin, un mouphti musulman, un russe ayant fuit les pogroms sert le fil conducteur qui mènera notre sage chat à délivrer un message de tolérance universelle. C’est alors que l’on se prend à rêver, de façon un peu naive, d’un Proche- Orient où les rapports pourraient être tellement simples entre les différents peuples et la diversité des croyances religieuses. IC/ANN STARE. ANTOINF Dfl FSVAUX
LES FOLIES TROISLIVRESTROISLIRESTROISLIVRESTROISLIRES LITTÉrature LA COULEUR DES SENTIMENTS Kathryn Stockett Ed. Jacqueline Chambon La couleur des sentiments CET ÉTÉ-LÀ Véronique Olmi Ed. Grasset VÉRONIQJEOLMI CET ÉTÉ-LÀ LE CHUCHOTEUR Donato Carrisi Le Livre de Poche DONATO CORRISI LE CHUCHOTEUR La sélection de STEMP Femmes blanches, bonnes noires… En 1962, les lois raciales font autorité…Quand une journaliste blanche du Mississippi décide de raconter l’histoire de ces femmes noires, l’écriture brise les tabous en donnant voix à ces bonnes condamnées au silence. Un très bon roman polyphonique qui traduit leurs humiliations au quotidien et qui sonne juste. Comme chaque année, trois couples d’amis et leurs enfants passent le 14 juillet en Normandie. L’arrivée d’un adolescent dans leur groupe apparaît comme le grain de sable dans un mécanisme bien huilé et devient le révélateur des failles, des solitudes, des secrets… En quelques jours leur destin bascule. Prix Maison de la presse 2011 Une équipe de policiers, une spécialiste de l’enlèvement d’enfants, un mentaliste sur la trace d’un serial killer. Tous les ingrédients sont réunis pour un thriller haletant. Un incontournable pour les amateurs. Photos Jacky MAZEIN Salade de poulet mariné au citron vert et coriandre Pour 4 personnes 1 salade de feuiles de chêne 2 blancs de poulet 3 tomates 2 avocats mûrs 2 oranges ou pamplemousses 2 citrons verts 1 botte de coriandre fraîche Huile d’olive Gingembre moulu et toque ! La Recette du Chef Sébastien JEANNE Le Café de Caen Préparation  : Préparer la marinade en mélangeant l’huile d’olive, le gingembre, la coriandre (réserver une ½ botte de coriandre pour la présentation) et le jus des citrons verts. Cuire les blancs de poulet en vapeur ou au court bouillon, cela les rendra plus moelleux (ou prendre du poulet grillé ou rôti). Le couper en fines tranches. Ajouter la marinade et laisser mariner 6h. Couper les avocats en lamelles. Couper 2 tomates en quartier et 1 en dés. Hacher le reste de coriandre. Prélever les suprêmes d’oranges ou de pamplemousses. Laver et égoutter la salade. Monter ensuite la salade avec tous les ingrédients puis ajouter un ramequin de marinade par assiette. STEMP CAEN N°2 - Juillet-août 2011 - 43 franck castel photographies Franck Castel photographies



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :