Stemp Caen n°14 mars 2013
Stemp Caen n°14 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Air de Com

  • Format : (210 x 290) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : dossier spécial... habitat et déco.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
D. Moulinet FOCUS SUR ARCHITECTURAUX COURANT SECOND EMPIRE ARCHITECTURESTYLESARCHITECTURAUXSTYLESARCHITECTURAUXSTYLESARCHITECTURAUXSTYLESARCHITECTURAUXSTYL 36 - Mars/avril 2013 - STEMP CAEN N°14 La Villa Le Cercle Ce style est caractérisé par une grande sobriété des murs, souvent en brique monochrome ou polychrome. Des ornements viennent animer ces façades, habillages de pierres taillées, niches, pilastres ou bustes. Ce gracieux édifice est construit à la Belle époque pour un club très sélect dont les membres sont recrutés dans les grands cercles parisiens et le milieu des propriétaires d’écuries. L’association du Cercle rassemble encore 200 personnes qui chaque année au mois d’août, investissent ce bâtiment néoclassique au moment des courses. C’est un peu le Trianon de Deauville. Entre le casino et l’hôtel Royal, s’étendent les façades de briques du Cercle, dessiné en 1873 par Desle- François Breney, également auteur du plan urbain de Deauville. C’est un bâtiment en forme de U disposé autour d’une cour intérieure. Le bâtiment principal entoure l’ancienne salle de jeu de paume en partie détruite et un pavillon en front de rue. La façade côté mer est disposée en rotonde, ponctuée de pilastres et flanquée d’un étage en attique, qui dissimule le toit. Sur les murs des niches accueillent des bustes de femme en terre cuite. Les briques rouges et jaunes typique de l’époque proviennent, comme celles de l’église, de la briqueterie de la Croix Sonnet. Au fil des années le bâtiment a été considérablement dégradé rendant indispensable une restauration d’envergure. Comme 555 villas de Deauville, le Cercle est recensé dans la ZPPAUP créée en 2005. Les travaux ont été réalisés en 2010 dans l’esprit des lieux et la rénovation faite dans les règles de l’art. Non seulement le bâtiment retrouve aujourd’hui son aspect originel, mais des éléments architecturaux de valeur ont été mis en lumière  : le vestibule particulièrement riche était jusqu’ici dans la pénombre, il est désormais plus éclairé. Les courbes des plafonds seront dégagées. La nouvelle décoration a pour but de rendre au bâtiment son cachet d’origine, en respectant les moulures, les tentures mais en y ajoutant une petite écriture contemporaine. Le Cercle, 1 rue Jacques Le Marois - DEAUVILLE
ESARCHITECTURAUXSTYLESARCHITECTURAUXSTYLESARCHITECTURAUXSTYLESARCHITECTURAUXSTYLESARCHITECTU LE FAUX PAN DE BOIS REGIONALISTE La Villa Strassburger Deux méthodes pour obtenir ce décor de façade dont on date les premières applications à Deauville vers 1870  : le placage de sapin teinté puis un enduit en béton avec peinture des surépaisseurs. Les motifs, simples dans un premier temps, font référence à l’ossature des maisons Xvi-XVIIe siècles de l’arrière-pays du Pays d’Auge, qui comprenait des sablières horizontales, des poteaux verticaux et des colombes. Par la suite, on ajoute des pièces obliques pour des motifs plus décoratifs  : croix de Saint André sous les appuis de fenêtres, motifs en feuille de fougère et croix complexes en référence à l’architecture augeronne de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Protégée au titre des Monuments historiques par arrêté du 29 octobre 1975, cette imposante demeure, éloignée du bord de mer, répond à une commande du baron Henri de Rothschild. Grand amateur de courses, ce dernier choisit de s’implanter à proximité de l’hippodrome. La villa est érigée en 1907 à l’emplacement de la Ferme du Coteau, propriété de la famille du romancier Gustave Flaubert depuis 1837. L’architecte caennais Georges Pichereau, élève de René-Jacques Baumier, réalise un édifice dont le programme associe les références à l’architecture savante et augeronne. Le caractère normand est renforcé par l’aménagement, autour du logis, d’un vaste parc en herbe planté de pommiers, sur près de deux hectares. Le soubassement en opus incertum souligné par des joints bombés est surmonté d’un rez-dechaussée de brique et pierre disposées en damier et d’un étage en pan de bois, partiellement hourdé en tuileaux. Un important auvent court sur presque toutes les façades de la ville. Le pittoresque de l’édifice est accentué par la profusion d’éléments architecturaux animant les élévations (tourelles, bow-windows, grande terrasse du rez-dechaussée) et les décrochements de toitures (toit à long pans, en pavillon rehaussé d’un pyramidion, à l’impériale) ornées d’épis de faîtage en céramique. Au caractère animé de l'extérieur s'oppose la simplicité des volumes intérieurs. L'entrée orientée à l'ouest, s'ouvre sur un hall central qui distribue fumoir, salon et salle à manger des enfants, chambre et escalier d'honneur au sud. Celui-ci dessert les appartements privés aménagés au premier étage. La Villa Strassburger, Avenue Strassburger - DEAUVILLE @Jean François Lange STEMP CAEN N°14 - Mars/avril 2013 - 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 1Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 2-3Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 4-5Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 6-7Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 8-9Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 10-11Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 12-13Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 14-15Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 16-17Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 18-19Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 20-21Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 22-23Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 24-25Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 26-27Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 28-29Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 30-31Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 32-33Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 34-35Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 36-37Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 38-39Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 40-41Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 42-43Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 44-45Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 46-47Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 48-49Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 50-51Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 52-53Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 54-55Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 56-57Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 58-59Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 60-61Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 62-63Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 64-65Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 66-67Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 68-69Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 70-71Stemp Caen numéro 14 mars 2013 Page 72