Stemp Caen n°12 décembre 2012
Stemp Caen n°12 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Air de Com

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 62

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : événement... élection de Miss Caen.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
ARK  : n:.r.ea..owxi mn cvna.tuuuu vs 1 ruix ar nom iUPNIGLLI[1ü50iGIL xY4 wan WiPN WTtt, ma co:ttso, Ewa Brim son, Era au1l WOr.ḃ, 041 ti+rtl.t.iN.lewahn Mvaa.Mm wE11.211.1.1.. Hn 01.1.1•MMUMM11.•1• 4•0.1•1010111.141124.3 itIéramai 41141o1- vodtcastesC..el.5 lnigrART Tabou De Miguel Gomes, avec Teresa Madruga, Laura Soveral, Ana Moreira. un film de Miguel COMES D’une rare audace, car filmé en noir et blanc, et quasiment muet, ce film dévoile deux parties. D’abord, Teresa, une vielle femme au caractère trempé, sa femme de ménage capverdienne, une voisine dévouée partagent le même palier d’un immeuble de Lisbonne. Quand cette dernière meurt, les deux autres plongent dans les souvenirs  : une histoire d’amour dans l’Afrique coloniale. La seconde partie « Paradis » rend hommage à Murnau, aux séries B exotiques, et aux scopitones des années 60. C’est un enchantement de tous les instants, un doux rêve nostalgique. Ce film ne se contente pas de magnifier une simple love story en convoquant la mémoire collective et les blessures de l’histoire, mais d’imprimer l’œuvre du temps, la jeunesse et le bonheur révolus. Récompensé dans de nombreux festivals, « Tabou » est la perle de cette fin d’année. 52 - Déc.2012/Janvier 2013 - STEMP CAEN N°12 CINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉ CINÉmascoop 2 mois pour 2 films par El Chat "THRILLER VIRTUOSE" "ON POLAR DUNE CLASSE AFFOLANTE" BRAD PITT Cogan  : Killig them softly De Andrew Dominik, d’après le roman de George V. Higgins Avec Brad Pitt, Scott Mc Nairy, James Gandolfini, Ben Mendelsohn, Rai Liotta Russel et Frankie, deux petites frappes paumées, sont engagés pour braquer un tripot. La mafia locale envoie alors à leurs trousses Jackie Cogan (Brad Pitt, toujours aussi charismatique, en « ange de la mort ») , afin de régler la situation. Voici pour l’intrigue, aussi simpliste que ses ficelles sont grosses. On attendait beaucoup du réalisateur australien, 5 ans après son brillant opus « L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford ». Ici, c’est un « faux » thriller montrant des gangsters disloqués, désabusés et fatigués. A la place de flingues, ce sont des diatribes sans fin entre les personnages qui pourraient installer un climat « tarentinesque », malheureusement l’alchimie ne prend pas et empêche de créer une empathie envers ces escrocs à la petite semaine. Se dessine alors un tableau hermétique à toute âme étrangère, malgré une mise en scène assez parfaite, et un rythme lent et maîtrisé (on retient le magnifique ralenti d’une balle sous la pluie). La finesse et l’originalité résident néanmoins, dans le fait qu’en filigrane, on entend les discours politiques de 2008 (Président Bush, Sénateur Obama). L’analogie opère, banquiers et gangsters, même combat, et même comportements incontrôlables qui mènent inéluctablement le monde à sa perte. La scène finale corrobore cette déclaration sur l’anéantissement de rêve américain au profit du diktat capitaliste. Mais ne le savions-nous pas déjà ? COGAN I Q.. KILLING THEM SOFTLY COMPÉTITION il 46mnNdAic:J, titln>3Asaailr9 1Ft ! Ri wits tor R1:rL/L wwvf.00412" Aid n1.CU" » 'q ! ! tx
LES FOLIES TROISLIVRESTROISLIRESTROISLIVRESTROISLIRES LITTÉrature SEULS Gazzotti et Vehlmann(Ed. Dupuis) NOX Grevet, Yves (Ed.Syros) La sélection de STEMP Que deviennent des enfants seuls dans la ville sans adultes ? enfin l’intégrale d’une B.D déjà culte à partir de 9 ans. Du très bon roman d’anticipation à partir de 12 ans. Les héros, des adolescents, sont prêts à donner leur vie pour défendre leurs idéaux et leurs passions. Ils devront également affronter les manipulations des puissants. LES VACANCES DE MONSIEUR RHINO Raphaël Baud, Aurélie Neyret (Ed. Chocolat) Prenez un monsieur Rhino, animal du zoo  : proposez lui de partir en vacances, laissez- lui le temps de dire « au revoir » à ses amis, mettez-le dans le métro, faites le voyage en avion… Il atterrira en Afrique, au milieu de paysages magnifiques ! Un très grand album superbement illustré, au textes très poétiques et toque ! La Recette du Chef ARNAUD DELAETER LES P’TITES COCOTTES SUPREME DE PINTADE POCHEE, SAUCE FOIE GRAS, CEPES POÊLEES Pour 1 PERSONNES Ingrédients  : -200 gr de suprême de pintade -40 gr de foie gras -20 dl de crème -15 dl de vin blanc -2 oignons -100 gr de cèpes -persil, échalotes, ail, sel, poivre, huile d'olive Préparation  : Pour le suprême - Enlever la peau du suprême - Saler, poivrer dessus et dessous - Emballer le suprême en forme de bourse dans du film sulfurisé - Faire pocher 30 min dans un bouillon de poule Pour la sauce - Faire réduire les oignons avec le vin blanc - Ajouter le foie gras et la crème - Mixer, saler et poivrer Pour les cèpes - Couper en 2 les cèpes - Faire suer dans une poêle les cèpes avec de l'huile d'olive - Les égoutter - Les poêler avec du beurre, sel et poivre, ajouter échalote, ail, persil Pour terminer, dans une cocotte, disposer les cèpes, la pintade puis la sauce Bon appétit… STEMP CAEN N°12 - Déc. 2012/Janvier 2013 - 53 AirDeCom Franck Castel photographies



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :