Stemp Caen n°10 sep/oct 2012
Stemp Caen n°10 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de sep/oct 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Air de Com

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : événement... le 38ème Festival du Film Américain de Deauville.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Crédits photos  : AirdeCom RENCONTRE BANQUEBANQUEBANQUEBANQUEBANQUEB RENCONTRE Itinéraire d’un homme de volonté Rencontre avec Hervé Savournin, directeur régional Basse-Normandie de BNP-PARIBAS 26 - Sept./Oct. 2012 - STEMP CAEN N°10 Depuis août 2009, Hervé Savournin a pris la succession de Charles Lavialle à la tête des agences de Basse Normandie de BNP Paribas. Agé de 59 ans, marié, 3 enfants, Hervé Savournin fait, en quelque sorte, un retour aux sources puisque c'est à la BNP de Caen qu'il a commencé sa carrière en 1975. Fort d'une expérience de terrain entrecoupée d'un passage en Direction Centrale, complétée par un cursus de formation interne, ce diplômé du Centre d'Etudes Supérieures de Banque a, au cours de ces 30 dernières années, sillonné la France pour occuper pratiquement toutes les fonctions de Direction Commerciales de la Banque de Détail avant de prendre sa première Direction Régionale en 2002 à Besançon à la tête des Agences de Franche Comté. Il a ensuite pris la Direction du Groupe d'Agences de Reims en Champagne Ardenne qu'il a donc quitté pour rejoindre Caen. En Basse-Normandie, BNP Paribas exerce son activité commerciale de Banque et Assurances sur le Calvados, la Manche, ainsi que sur une partie de l'Orne et de l'Eure. Le groupe, fort de 80 000 clients Particuliers, Professionnels et Entrepreneurs représentant 1 milliard d'euros de dépôts et autant de crédits, compte environ 250 salariés répartis dans ses 31 Agences. « Quand je suis entré dans la banque, je me disais  : 'Si un jour j'arrive à être responsable de bureau (nos actuels directeurs d’agence), j'aurai réussi ma carrière ». L'histoire hésite entre le conte de fées et le scénario de film à succès. Nous sommes en 1975 à Caen et Hervé Savournin, qui vient de renoncer à une carrière de vétérinaire, frappe à la porte de « la BNP », qui décide – au vu des bons résultats de ses tests et bien qu'il possède alors peu de compétences bancaires – de l'embaucher comme opérateur mécanographe, un début… Trente-sept ans plus tard, Hervé Savournin revient à Caen mais cette fois en tant que directeur régional. Il a alors sous sa responsabilité non pas une mais… 31 agences. Entre temps, l’audacieux banquier sera passé par presque tous les services administratifs et aura gravi tous les échelons. Entreprises, particuliers, Est, Ouest, Nord, Sud, Paris… Hervé Savournin a écumé la France et une bonne partie des métiers commerciaux de la Banque de Détail. « J’ai déménagé dix fois pour des raisons professionnelles » et eu « trois garçons nés dans trois villes différentes ». Il aura également passé en interne quasiment tous les diplômes bancaires possibles, jusqu'à intégrer le prestigieux Centre d'Etudes supérieures de Banque, qui lui permet de découvrir son goût pour le management et la gestion d'équipes, illustré dans sa devise  : « Un territoire, une équipe, une mission ». Depuis 2009, Hervé Savournin assure la Présidence Régionale de la Fédération Bancaire Française et son mandat vient d’être renouvelé en juin pour 2 ans. A ce titre, il est le représentant des établissements bancaires régionaux auprès des différentes instances socioéconomiques, politiques, des corps constitués, des leaders d’opinion… Pour son mandat, Hervé Savournin s’est donné comme mission de réconcilier les particuliers, les professionnels et les entreprises bas-normands avec leurs banquiers « souvent malmenés par ailleurs ». C’est sa « croisade » !!! Cette fonction, il la prend à cœur, la connait bien puisqu’il l’a déjà occupée à deux reprises en Franche Comté et en Champagne Ardenne. « Je ne pense pas qu'il y ait de prédestination », dit-il. « C'est un enchaînement d'opportunités que j'ai su saisir. Et j'ai beaucoup travaillé ». Quand il regarde en arrière, il voit davantage son parcours avec « plaisir qu’avec fierté. Tout au long de ma carrière, j'ai rencontré des hommes et des femmes exceptionnels, des grands patrons qui ont contribué à faire de moi ce que je suis ». Et quels conseils donnerait-il à de jeunes collaborateurs qui souhaiteraient marcher dans ses pas ? « Soyez courageux, travaillez beaucoup et faites confiance. Considérez que vous avez autant de devoirs que de droits. Et surtout, ayez envie ! ». Propos recueillis par Vanessa Riaboff
Groupe FIDORG Bayeux'Caen• Deauville• Mers• Paris Le Trifide 18, rue Claude Bloch 14050 Caen Tel. 02 31 46 23 23 =PI Max Emanuel Cencic T ALENZ afro va j e U Audit• Expertise Comptable• Conseil Le 31écinat Cel luret  : tDasActions a notre Image Notre engagement auprès du Radar a démarré lors de sa création eu 2007. i1 s'est renforcé depuis grâce au dynamisme de l'équipeet de son Président, David L£MAREQI]IER, qui a â coeur de surprendre l visiteurs en Ieur proposant une programmation artistique de qualité et d'envergure nationale et internationale, complétée avec une ogre de proximité par les services de l'artothéque. Ce lieu Bart contemporain est désormais inscrit dans le paysage culturel de Bayeux, partenaire historique du Radar. Nous avons renforcé nos liens en 2012 â l'occasion de l'exposition l'ROMANGER et continuerons h l'avenir I soutenir en tant que Mécène cet espace vivant ancré â Bayeux et dans le Bessin. La dualité de l'offre du Radar, qui allie expositions d'envergure nationale et permet par ailleurs I de jeunes artistes d'émerger grâce aux fl services de l'artothèque correspond I notre philosophie professionnelle. Damlen CHARRIER CC Notre engagement auprès de l'Orchestre de Caen a débuté il y a 6 ans. C'est la rencontre avec son directeur artistique Stéphane BECHY et ses collaborateurs qui nous a incité a nous associer aux projets de l'Orchestre de Caen  : interventions auprès des jeunes scolaires, mini concerts pour le jeune public, événements musicaux,,. des rencontres partagées avec nos collaborateurs et nos clients. L'occasion de découvrir des hommes et des navres. Cette envie de participer â des actions locales, régionales correspond à nos valeurs fondatrices  : proximité et conFznre. Manuel LE ROUX La force d'un réseau de cabinets indépendants au service de votre performance REPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGEREPORTAGE Les Cris de Paris, VIVA Voce, Le festival qui va crescendo ! Créé en 2005, le Festival Viva Voce se positionne désormais comme le rendez-vous incontournable des amateurs de musique vocale à Caen. Il a su se forger une identité artistique originale, avec une programmation résolument éclectique et audacieuse qui nous entraîne en l’espace d’une semaine vers les répertoires les plus inattendus de la voix. D’une proposition à portée locale, Viva Voce est ainsi devenu un évènement majeur, affichant une constante hausse de fréquentation. C’est désormais une véritable aventure artistique inscrite dans la durée. A travers une programmation remarquable, le festival Viva Voce se veut de mettre en avant les liens qui unissent tous les aspects de la voix. Stacey Kent tir) 111 Isabelle Druet et Claire Lefillâtre Pascal Villechalane STEMP CAEN N°10 - sept./oct. 2012 - 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :