Spot Grenoble n°135 décembre 2015
Spot Grenoble n°135 décembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°135 de décembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Petit Sportif

  • Format : (205 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 24,5 Mo

  • Dans ce numéro : spécial glisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
DESTINATION TEXTE  : STÉPhANIE SCARINgEllA Manigod uNE STATION VAllEE Aux 3 VISAgES Enfin, la neige a fait son apparition. Et avec elle, notre impatience à retrouver les sommets poudreux, les plaisirs de la glisse (des glisses !) , les soirées à regarder les fenêtres se couvrir de givre. Alors, aujourd’hui, on part en montagne, direction le cœur des Aravis, dans la station de Manigod. Fief du chef Marc Veyrat, reliée au domaine de La Clusaz, domaine nordique d’exception avec vue sur le Mont Blanc, Manigod est une station familiale par choix et nature par vocation. 42 sPot/Décembre 15 (haute-savoie) Le domaine regroupe 10 hameaux très proches, au creux d’une seule et même vallée  : Le Chenavray, Villard-Dessous, Manigod, Villard-Dessus, les Choseaux, Joux, Tournance, la Charmette, Montpellaz et le Col de la Croix Fry. Cette particularité lui confère une âme chaleureuse, servie par un environnement naturel grandiose et très préservé. D’ailleurs, son nom proviendrait des anciens termes germains « manîg » (beaucoup) et « wald » (forêt) fusionnés en « Manigwald ». C’est dire si sapins et vergers dessinent un décor de carte postale. Le village, situé à 950 m d'altitude, garde l’emprunte d’un passé dédié au pastoralisme  : fermes rurales restaurées, petites chapelles consacrées, tradition maintenue des « baguettes de rogations » (branches de noisetier, coupées et bénies lors de l'Ascension, censées protéger les demeures contre la maladie et favoriser les récoltes) au fronton des maisons, dans les jardins et au bord des champs. Au centre du village, l’église Saint-Pierre, de type sarde conserve une façade baroque et abrite un orgue flamboyant de style italien construit en 1996 par un facteur d'orgue de Vérone. Et partout, à flanc de montagne, les grands chalets typiques de Haute-Savoie font face à la chaine des Aravis. L’ensemble du domaine skiable de Manigod, labélisé « Manigod Labellemontagne » est doté de panoramas exceptionnels avec une vue à 360° sur la Tournette, la chaîne des Aravis et celle du Mont Blanc. Il se reparti sur deux sites. À 10 minutes en voiture ou en navette du village principal, on arrive au Col de la Croix Fry (1 500 m), point de départ des chemins à raquettes et des pistes de ski nordique sur le vaste Plateau de Beauregard  : 25 km de pistes toutes difficultés. La Croix Fry est également point d'accès pour le domaine de ski alpin, relié au domaine de La Clusaz, soit 130 km de pistes. Consciente de son patrimoine naturel, la station a été la première des Aravis à se doter d'un mode de fonctionnement respectueux de l'environnement, certifié ISO 14 001. À portée de spatules (à 2km du Col de la Croix Fry), se trouve le Col de Merdassier, seconde station particulièrement ensoleillée au pied du majestueux sommet de l'Etale (2484m). Là, vous pourrez goûter à une permanente animation au pied des pistes, au rythme des ballets des remontées mécaniques. Adrien Ci-dessus  : le paret, né à manigod, a été remis au goût du jour. À gauche  : manigod, station village, a trouvé un bon équilibre avec son environnement naturel. pistes aux Étoiles Manigod devient cet hiver le plus grand domaine skiable en nocturne de Savoie Mont-Blanc avec 7 pistes éclairées sur 18,5 hectares (entre les secteurs de la Croix Fry et de Merdassier), desservies par 3 télésièges et 1 téléski. Rendez-vous tous les vendredis et samedis soirs jusqu'à 21h ainsi que tous les soirs (hors dimanche) durant les vacances scolaires. Voilà de quoi se mettre au « Ski after work » pour les mordus, puisque les premières pistes se trouvent à moins d'une demi-heure du Lac d'Annecy et 1h de Genève.
le paret de Manigod  : une glisse eMBleMatique Le paret est une petite luge en bois à un seul patin ferré, équipée d’une planchette inclinée pour l’assise et d’un manche vertical permettant de diriger le tout. Ultra léger, il permettait aux enfants, au siècle dernier, de se rendre à l’école en évitant de marcher dans la neige. Remis au goût du jour, il est désormais l’emblème du village et chaque habitant possède son propre paret. Question d’honneur ! Des compétitions, démonstrations et initiations sont même organisées en hiver. Avec un réel succès puisque cet engin offre des sensations très similaires au ski  : prise de carre, effets de vitesse (jusqu’à 80 km/h), changements de direction. Avec, en plus, le bonheur de frôler la neige au plus près. Cette année, se tiendra le 23 e championnat du monde  : 175 participants en 5 manches nocturnes, sur un slalom parallèle chronométré. sarah avettand, la passion du CroChet « À 10 ans, je tricotais déjà avec ma grand-mère et crochetait avec ma mère  : des écharpes, des napperons… Sans but précis au départ. Puis, j'ai commencé à faire quelques bonnets pour assortir avec mes tenues de ski, ou celles de mes ami(e)s. Les demandes se sont multipliées et je me suis rendue compte que le concept des pièces uniques plaisait. » Championne de France de ski minimes, équipe de France Espoir à 14 ans, passage remarqué en freestyle et la blessure à 22 ans qui change la donne. Sarah Avettand crée en 2010, sa marque de bonnets, headbands et accessoires. Avec dans le cœur, la passion du crochet et ce lien, cet héritage générationnel. Mais aussi le désir de réinventer la pratique et de s’ancrer dans la modernité. Chaque pièce, très stylée, est faite main et personnalisable. Voilà qui explique le succès rapide de ses créations (en laine, cachemire, mérinos, soie…) qui s’exportent désormais un peu partout en France, bien au-delà des pistes. Bloggeuses mode et citadines branchées sont devenues accros. Enfant du pays, la jeune femme demeure attachée à Manigod où elle travaille et vit toujours. Très présente sur les réseaux sociaux et les salons de créateurs, elle tient cette année une boutique éphémère au cœur du village jusqu’à fin décembre. Profitez-en ! David Machet « lE VIllAgE, SITuÉ à 950 MèTRES D'AlTITuDE, gARDE l’EMPRuNTE D’uN PASSÉ DÉDIÉ Au PASTORAlISME » pratique > SITUATION À 2h30 de Lyon, 1h30 de grenoble, 35 minutes d’annecy, 50 minutes de genève. > ACCÈS EN VOITURE À 40 (autoroute blanche) ; sortie n°16 bonneville, direction stations des aravis à 20 km/a 41 sortie annecy nord direction thônes/stations des aravis à 30 km. > ACCÈS EN TRAIN gare snCf d’annecy. Puis, liaisons quotidiennes par bus  : voyages Crolard 04 50 02 20 58. > OFFICE DE TOURISME DE MANIGOD 04 50 44 92 44/www.manigod.com > SARAH AVETTAND www.myne.fr/www.facebook.com/myne.france Décembre 15/sPot 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :