Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°8H de sep/oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Polnareff, les lunettes de la gloire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
MICHEL POLNAREFF ne sera plus là dans moins de six mois. Son image a complètement occulté sa musique. », écrit Paul Grein dans « Bilboard ». Pour Robert Palmer, journaliste au « New York Times », « Madonna ne chante tout simplement pas très bien. Ses intonations sont atroces, elle chante dans les aigus et sans effets, et cette combinaison de mauvaise assurance n’est tout bonnement pas au diapason. Pauvre, tremblotant, son timbre vocal sonne comme une fin, ses phrases semblent être difficiles comme quelque chose qui devrait mourir. » Quand à Paul Evans, il juge dans le magazine « Record » que « chaque génération a probablement besoin de se souvenir que rock et sexe sont indissociables. Actuellement, Madonna en est l’apôtre et, comme ses spectacles nous le montrent, apparemment, il est difficile de voir combien cela reste attractif… Rappelons que, fin 2007, Madonna avait semé la panique dans les majors, en claquant la porte de Warner Music, l’un des quatre géants du secteur. Et pas pour filer chez un label plus généreux. Après avoir vendu plus de 300 millions de CD dans sa carrière, Madonna rejoignait le leader mondial de l’organisateur de concerts, Live Nation… » Ainsi que le souligne François Moreau, économiste et spécialiste du secteur de l’industrie musicale, « Madonna a bien senti l’évolution du showbusiness et du métier, puisque les revenus des concerts et spectacles représentent aujourd’hui sept fois ceux des CD. Le montant du contrat de Madonna avec Live Nation est d’un montant de 120 mil- 90 Spécial Stars
MICHEL POLNAREFF lions de dollars dont 50 millions versés à la signature ! En échange de ce lourd investissement, Live Nation a l’exclusivité des 3 albums promis par Madonna jusqu’en 2018 et organise les tournées et shows qui vont avec, tout en ayant droit à 10% des revenus non musicaux de la chanteuse, comme ses gains pour des campagnes publicitaires avec BMW ou Dolce & Gabanna ou encore ses lancements de marques de parfums ou de vêtements. C’est un deal absolument inédit et audacieux, car jamais jusqu’à cet accord, les maisons de disques ne percevaient de royalties sur les recettes provenant de la scène ou des autres activités des artistes (publicité, cinéma, commerce). Comme le note Olivier Bouchara dans son article sur « Capital.fr », sa dauphine Lady Gaga fait dans la tradition : « Sous contrat avec Interscope Records, un label du mastodonte Universal, elle bénéficie d’un accord de royalties à l’ancienne. Á leurs plus gros vendeurs, les majors versent jusqu’à 30% du prix de gros de chaque CD, tout en reprenant 8 à 10% de ce pactole pour « participation aux frais de promotion. Pour journaliste britannique Colin Barrow, « Madonna reste néanmoins un cas exceptionnel dans l’histoire du showbusiness mondial de ces 30 dernières années. Il n’y a aucune autre star féminine qui demeure, quoiqu’on en dise, au firmament de la popularité et de la célébrité tout en menant de main de maitre et avec une poigne de fer des activités économiques et financières de ce niveau. On peut dire qu’elle incarne la seule 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 1Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 2-3Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 4-5Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 6-7Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 8-9Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 10-11Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 12-13Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 14-15Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 16-17Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 18-19Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 20-21Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 22-23Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 24-25Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 26-27Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 28-29Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 30-31Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 32-33Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 34-35Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 36-37Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 38-39Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 40-41Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 42-43Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 44-45Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 46-47Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 48-49Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 50-51Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 52-53Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 54-55Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 56-57Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 58-59Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 60-61Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 62-63Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 64-65Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 66-67Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 68-69Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 70-71Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 72-73Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 74-75Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 76-77Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 78-79Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 80-81Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 82-83Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 84-85Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 86-87Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 88-89Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 90-91Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 92-93Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 94-95Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 96-97Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 98-99Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 100-101Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 102-103Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 104-105Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 106-107Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 108-109Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 110-111Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 112-113Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 114-115Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 116-117Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 118-119Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 120-121Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 122-123Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 124-125Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 126-127Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 128-129Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 130-131Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 132