Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°8H de sep/oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Polnareff, les lunettes de la gloire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
MICHEL POLNAREFF garçon très discret. Mais on voyait bien qu’il était fou amoureux de Véronique et elle aussi. Ils étaient indécollables, inséparables. » Peu après, Michel Berger décide de quitter Pathé Marconi, en raison aussi de son échec personnel avec le concerto-pop, « Puzzle ». Un nouveau label est train de se mettre sur pied à l’instigation du grand patron de presse Daniel Filipacchi. Il s’agit de Kinney-Filippachi, qui deviendra par la suite WEA, soit Warner Elektra Atlantic, puisque c’est une filiale de la compagnie discographique new-yorkaise Atlantic. Bernard de Bosson, pianiste de jazz et responsable du secteur international chez Polydor et Barclay, est nommé directeur de cette société. Il nous relate sa première entrevue avec Michel Berger : « J’avais déjà engagé un directeur de production et Daniel Filipacchi me dit un jour : « Tu devrais aussi recruter un garçon que nous aimons beaucoup et qui écrit des belles chansons mais ne fera sans doute jamais carrière de chanteur…J’appelle donc Michel qui arrive dans nos locaux, situés au 70 avenue des Champs- Élysées. Il arrive et nous nous sommes insultés pendant deux heures. « Je ne travaillerai jamais pour une maison américaine, vous n’allez favoriser et développer que des artistes américains, comme d’habitude ! » Je lui explique que ça n’est pas du tout vrai et, instantanément, il s’est passé un truc entre nous. Mon père était très malade, atteint d’un cancer de la moelle osseuse. Michel, dont le drame fondamental est qu’il ne supportait pas la notion d’inexorabilité, 70 Spécial Stars
MICHEL POLNAREFF s’est aussitôt senti concerné. Il ne voyait pas son père, mais il l’avait appelé pour lui demander de solliciter les plus grands professeurs. Il était obnubilé par la fatalité. « Il faut passer par les plus grands pour se donner les meilleures chances », me disait-il à chaque fois. Ce fut une rencontre intense, il est resté avec moi jusqu’à la fin. Nous avons alors initié un rapport formidable. Je lui rappelais sans doute son frère Bernard disparu, je remplaçais peut-être même son père, en n’étant jamais complaisant avec lui, ce qui constitue le véritable respect qu’on doit aux artistes dans notre métier. Bref, je l’ai engagé comme salarié pendant deux ans et demi avec la fonction de directeur artistique… » Incroyable ironie du sort : la première artiste signant un contrat avec le label Kinney-Filipacchi (futur WEA), en mai 1971, est une certaine France Gall. Á la recherche de nouvelles chansons, l’interprète de « Poupée de cire, poupée de son » écoute quatre titres, composées et chantées par Véronique Sanson. France Gall est emballée par ce qu’elle vient d’entendre, mais ne trouve pas cela dans son style ou dans sa tessiture vocale. Et en partant, elle lance à Bernard de Bosson, Michel Berger et Jean-Pierre Orfino, le directeur de production : « Si vous ne signez pas cette fille, vous êtes des tarés ! » En septembre 1971, Bernard de Bosson se rend dans un minuscule studio d’enregistrement de maquettes, près de la porte d’Italie. Depuis plusieurs mois, Michel Berger lui fait l’éloge d’une jeune auteur, compositeur et interprète de 22 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 1Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 2-3Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 4-5Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 6-7Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 8-9Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 10-11Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 12-13Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 14-15Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 16-17Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 18-19Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 20-21Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 22-23Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 24-25Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 26-27Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 28-29Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 30-31Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 32-33Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 34-35Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 36-37Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 38-39Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 40-41Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 42-43Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 44-45Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 46-47Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 48-49Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 50-51Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 52-53Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 54-55Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 56-57Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 58-59Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 60-61Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 62-63Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 64-65Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 66-67Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 68-69Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 70-71Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 72-73Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 74-75Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 76-77Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 78-79Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 80-81Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 82-83Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 84-85Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 86-87Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 88-89Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 90-91Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 92-93Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 94-95Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 96-97Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 98-99Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 100-101Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 102-103Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 104-105Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 106-107Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 108-109Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 110-111Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 112-113Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 114-115Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 116-117Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 118-119Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 120-121Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 122-123Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 124-125Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 126-127Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 128-129Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 130-131Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 132