Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°8H de sep/oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Polnareff, les lunettes de la gloire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
MICHEL POLNAREFF d’escalade vers la communication la plus violente, mais un appel constant à l’affectivité. Le spectateur n’a pas envie de bondir sur scène pour participer, il est pris dans son siège par une série de tableaux de maîtres qui retiennent son attention et la retiennent jusqu’au chefd’œuvre final. Son triomphe consommé, Michel s’enferme dans sa loge. Pas de lampe à ozone pour régénérer l’atmosphère (comme Cloclo), pas de chemise en lambeaux (comme Johnny), pas d’autographes à la chaîne (comme Adamo). Un quart d’heure pour récupérer. Son imitation de trompette (fameuse) laisse Michel sur les genoux. Mais à peine a-t-il repris son souffle, à peine la salle s’est-elle vidée, que Michel court au piano, improvise sur un tube et -qui sait ? - jette les bases d’une nouvelle chanson. Il pourrait maintenant rester des heures à ce piano, à jouer pour lui, pour vous, pour jouer… » Quand il revient dans sa maison de Neuilly-sur-Seine, ce n’est pas vraiment pour se reposer, mais pour laisser libre cours à sa personnalité et à ses envies assez spéciales comme celle de s’offrir une magnifique moto Harley Davidson (alors qu’il ne possède ni le permis moto, pas plus que le permis voiture !) et la tester…dans son domicile : « Le salon est trop petit pour faire un circuit intéressant. Non, c’est vrai, j’ai juste de quoi faire trois couloirs et la salon, c’est trop petit, explique Michel Polnareff dans l’hebdomadaire de télévision « Télé Poche » le 25 mars 1970. En plus, chez moi, ça devient impossible. Pour protester contre le bruit de 50 Spécial Stars
MICHEL POLNAREFF ma moto, des voisins ont tiré des coups de feu dans le mur et sur la véranda. Alors en guise de semonce, j’ai répondu en tirant, moi aussi, des coups de feu dans le mur… » Et comme toute nouvelle star masculine de la chanson, Polnareff attire la gent féminine comme s’en rappelle Michel Leblanc, alias « Mimi », qui fût le secrétaire particulier du chanteur jusqu’en janvier 1971 : « Á Neuilly, il y avait toujours des fans qui attendaient devant chez Michel, que des filles. Je ne sais pas si elles dormaient réellement au pied de son immeuble, mais en début d’après-midi, il y avait toujours plusieurs personnes comme si elles y avaient passé la nuit. Michel se levait tard, il passait souvent ses soirées au piano car l’inspiration lui venait la nuit. Il pouvait même se lever à 3-4 heures du matin pour essayer de concrétiser sur les touches une mélodie qui lui trottait dans la tête. Sinon, lorsque nous avions plusieurs jours devant nous, nous pouvions partir en Normandie pour un week-end. Nous jouions tous les deux au footballau beau milieu de nulle part, il fallait toujours être équipé, penser à tout. Avec lui, rien n’était impossible… » (extrait du livre de Christian Eudeline, « Derrière les lunettes », en page 145, reparu chez Fayard en 2013). Durant les six premiers mois de 1970, Polnareff sort deux nouveaux 45 tours dont le second comporte le célèbre tube, « Je suis un homme ». C’est Pierre Delanoë, l’auteur de grands tubes pour Gilbert Bécaud, Michel Sardou, Joe Dassin, Michel Fugain, Nana Mouskouri, Charles 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 1Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 2-3Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 4-5Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 6-7Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 8-9Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 10-11Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 12-13Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 14-15Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 16-17Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 18-19Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 20-21Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 22-23Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 24-25Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 26-27Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 28-29Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 30-31Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 32-33Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 34-35Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 36-37Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 38-39Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 40-41Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 42-43Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 44-45Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 46-47Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 48-49Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 50-51Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 52-53Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 54-55Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 56-57Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 58-59Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 60-61Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 62-63Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 64-65Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 66-67Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 68-69Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 70-71Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 72-73Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 74-75Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 76-77Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 78-79Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 80-81Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 82-83Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 84-85Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 86-87Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 88-89Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 90-91Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 92-93Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 94-95Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 96-97Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 98-99Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 100-101Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 102-103Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 104-105Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 106-107Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 108-109Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 110-111Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 112-113Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 114-115Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 116-117Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 118-119Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 120-121Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 122-123Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 124-125Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 126-127Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 128-129Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 130-131Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 132