Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°8H de sep/oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Polnareff, les lunettes de la gloire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
MICHEL POLNAREFF donc bien des raisons de s’en servir… » (dans le livre de Christian Eudeline, « Derrière les lunettes », reparu chez Fayard en 2013, page 77). Cette chanson sera interdite sur les ondes avant 22 heures, en raison d’une plainte de l’évêché de Paris. Á cette époque, Antoine fait un carton avec son tube « Les élucubrations d’Antoine » où l’artiste aux cheveux longs qui voulait « faire enfermer Johnny Hallyday au cirque Médrano » prône la commercialisation libre des pilules dans les Monoprix. Et quelques mois plus tard, les Rolling Stones oseront scander « Let’s spend the night together », soit « Laissez-nous passer la nuit ensemble », que le groupe de rock devra transformer en « Let’s spend some time together » (« Laissez-nous passer du bon temps ensemble ») lors de leur passage, en janvier 1967, dans l’émission « The Ed Sullivan Show ». Une période de puritanisme, de rigueur morale et d’autoritarisme que les évènements de mai 1968 et les mouvements hippies feront voler en éclats. Mais si « L’amour avec toi » suscite une vague de protestations chez les plus « coincés », la face A de ce 45 tours, « Love me, please love me », déclenche les bravos et l’admiration. Sur des paroles de Frank Gérald, la virtuosité musicale et le talent mélodique de Polnareff font merveille. Le parolier a narré dans le livre « Derrière les lunettes » la genèse de ce titre, inscrit au patrimoine de la chanson française : « Sur sa maquette, Michel avait trouvé le titre, mais le reste du texte n’était composé que de sons : des « ous », des 28 Spécial Stars
MICHEL POLNAREFF « é » et des « i ». J’ai donc gardé « Love me, please love me » qui me semblait un très bon titre et j’ai conservé les sons, comme dans « je suis fou de vous » …Michel avait la sonorité et le charme des Rolling Stones, en opposition avec une bonne partie de la production française qui était franchouillarde. Le public lui était acquis d’avance… » (extrait de la page 79 dans l’ouvrage « Derrière les lunettes » de Christian Eudeline, reparu chez Fayard en 2013). Dès les premiers jours, « Love me, please love me » fait son entrée à la deuxième place du hit parade et numéro un, à partir du 15 juillet 1966. Devenu la nouvelle coqueluche des adolescents, Polnareff se livre dans un reportage de 10 pages pour le magazine « Salut les copains » en septembre 1966 : il montre son premier appartement, situé entre Saint-Germain-des- Prés et le quartier Monge ; il avoue ne pas apprécier l’adaptation de chansons étrangères en français (une façon de « mettre en boîte » les Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Claude François, Sheila et Sylvie Vartan, qui triomphent en traduisant des tubes américains ou anglais) ; il confie que si Antoine ne chante pas juste, il est légitime et que son groupe favori reste les Rolling Stones. Pour promouvoir « Love me, please love me », Polnareff tourne son premier clip (scopitone pour reprendre l’expression des sixties) dans la banlieue nord de Paris : au milieu d’un champ, deux jolies filles en bikini tournoient autour du chanteur, installé au piano. La mélodie de « Love me, please love 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 1Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 2-3Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 4-5Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 6-7Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 8-9Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 10-11Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 12-13Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 14-15Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 16-17Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 18-19Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 20-21Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 22-23Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 24-25Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 26-27Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 28-29Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 30-31Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 32-33Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 34-35Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 36-37Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 38-39Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 40-41Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 42-43Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 44-45Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 46-47Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 48-49Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 50-51Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 52-53Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 54-55Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 56-57Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 58-59Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 60-61Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 62-63Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 64-65Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 66-67Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 68-69Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 70-71Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 72-73Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 74-75Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 76-77Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 78-79Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 80-81Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 82-83Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 84-85Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 86-87Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 88-89Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 90-91Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 92-93Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 94-95Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 96-97Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 98-99Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 100-101Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 102-103Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 104-105Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 106-107Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 108-109Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 110-111Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 112-113Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 114-115Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 116-117Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 118-119Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 120-121Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 122-123Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 124-125Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 126-127Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 128-129Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 130-131Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 132