Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
Spécial Stars n°8H sep/oct/nov 2014
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°8H de sep/oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Polnareff, les lunettes de la gloire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 126 - 127  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
126 127
MICHEL POLNAREFF : « J’ai fait une entrée très discrète à l’aéroport. Ensuite avec Danyellah, nous avons pris la route de Paris vers Limoges dans un camping-car, car je voulais voir le paysage défiler. J’avais complètement oublié ces cartes postales. Vous, vous les voyez tous les jours, vous ne vous en rendez plus compte, mais j’ai vraiment eu le sentiment de contempler une série de magnifiques tableaux… » Lors de cette interview, Michel Polnareff admettra que sa carrière aux USA n’a jamais décollé, que son goût pour l’alcool aurait pu lui être fatal et qu’il jamais consommé de drogues. Quelques semaines plus tard, le triomphe de Michel Polnareff éclate au grand jour, prouvant ainsi son immense popularité et la place à part qu’il occupe dans l’espace de la chanson française. Du 2 au 4 mars 2007, il remplit le Palais Omnisports de Paris Bercy, soit treize concerts d’affilée dans la plus grande salle de spectacles de la capitale (si on excepte le Parc des Princes où les shows de variétés restent exceptionnels ou, évidemment, le Stade de France, qui se trouve à Saint-Denis, à quelques minutes de Paris). Une performance exceptionnelle que très peu d’artistes sont capables de réaliser. Le compositeur et interprète de « Je suis un homme » poursuit sa marche victorieuse avec une série de galas en France, en Suisse et en Belgique du 17 mars au 7 juillet qui vont attirer plus d’un million de personnes ! Soit une soixantaine de dates sous le titre « Ze (re)tour », le tout accompagné par un groupe de 7 musiciens américains, parmi les meilleurs 124 Spécial Stars
MICHEL POLNAREFF du monde comme Virgil Donati, Mino Cinelu ou Tony MacAlpine. Avec une apothéose le 14 juillet, sur le Champ-de-Mars face à la tour Eiffel, à l’occasion d’une soirée populaire et gratuite que le nouveau Président de la République a voulue pour célébrer à la fois la fête nationale et, aussi, son élection à l’Élysée. Devant près d’un million de spectateurs selon les organisateurs et environ 10 millions de téléspectateurs (le concert étant diffusé en direct sur TF1), Polnareff fait un tabac qui se terminera par un somptueux feu d’artifice. Maniant, comme à son habitude la provocation, l’humour et la flamboyance souvent taxée d’orgueil ou de prétention, Michel Polnareff paraît au zénith en ce 14 juillet 2007, semblant prendre une revanche personnelle sur ce pays qui l’a quelque peu malmené entre les problèmes fiscaux, les critiques sur ses œuvres ou les railleries sur sa vie privée. « Bonsoir Paris ! Bonsoir la France ! Bonsoir l’Europe ! L’Amiral vous salue ! », adresse-t’il, à la foule en délire. Et entre deux tubes, Polnareff se lâche : « Dans le milieu artistique, on est superstitieux, on ne dit pas bonne chance parce que c’est supposé porter malheur. Alors, on dit merde. Alors, monsieur le Président, avec tout le respect que je vous dois, je vous dis merde ! Pour nous emmener au paradis de votre vivant ! » Comme Serge Gainsbourg, Jacques Dutronc ou Daniel Balavoine, l’interprète de « Love me, please love me » se permet toutes les outrances, mais toujours avec ce zeste de recul et d’élégance qui permet toutes audaces. Récompensé par 125



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 1Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 2-3Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 4-5Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 6-7Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 8-9Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 10-11Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 12-13Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 14-15Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 16-17Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 18-19Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 20-21Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 22-23Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 24-25Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 26-27Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 28-29Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 30-31Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 32-33Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 34-35Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 36-37Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 38-39Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 40-41Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 42-43Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 44-45Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 46-47Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 48-49Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 50-51Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 52-53Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 54-55Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 56-57Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 58-59Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 60-61Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 62-63Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 64-65Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 66-67Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 68-69Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 70-71Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 72-73Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 74-75Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 76-77Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 78-79Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 80-81Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 82-83Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 84-85Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 86-87Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 88-89Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 90-91Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 92-93Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 94-95Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 96-97Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 98-99Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 100-101Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 102-103Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 104-105Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 106-107Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 108-109Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 110-111Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 112-113Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 114-115Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 116-117Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 118-119Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 120-121Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 122-123Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 124-125Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 126-127Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 128-129Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 130-131Spécial Stars numéro 8H sep/oct/nov 2014 Page 132