Spécial Argent n°4 jui/aoû 2014
Spécial Argent n°4 jui/aoû 2014
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°4 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'héritage en question... comment se préparer ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
. 4 IM _erroirs N°3 FrounceJ 0 8 fiches cuisine de : région Midi, Sud-Ouest, Sud-0 Bresse Auvergne. -11)11/ta) 1 -e• lb/50 spécialités à decouvrw ! 3 ÉTOILES EN CHAMPAGNE ARNAUD LALLEMENT « La France est un potager dans lequel il fait bon puiser » i UÊTE NOS VIN OSÉS f►EMIMCi1/L1ffiLT I*bvence presse Bouillabaissè ét', 1 7 saveurs corsées t Le meilleur de la France presse En kiosques ou sur tablettes www.lafontpresse.fr c’est positif !
P Spécial OTAGER EDITORIAL Bienvenue aux auxiliaires du jardin ! ! Il existe une alternative moins nocive pour lutter contre les ravageurs du jardin ! Favoriser l’activité des auxiliaires est une des actions majeures à mettre en œuvre. Il s’agit de protéger les plantes plutôt que lutter contre des « ennemis ». A nous d’accueillir ces animaux alliés, pour agir avec la nature et pas contre elle. Choisir la lutte biologique Tous les êtres vivants du jardin participent à l'équilibre de son écosystème. L'usage des désherbants, produits de traitement et d'engrais chimique soluble, détruit cet équilibre. La lutte biologique est un moyen de limiter un ennemi donné par son prédateur naturel qui devient un auxiliaire du jardinier. Ce principe, inventé il y a 150 ans, bien avant les traitements chimiques, rétablit les équilibres naturels. Les avantages cette lutte sont le risque zéro de surdosage ou d'empoisonnement et l'absence de pollution. Cette solution est ciblée à un parasite, et ne détruit donc pas l'ensemble de la faune. Pour réussir sa lutte bio, il faut n'avoir recours à l'auxiliaire que si le ravageur est en quantité suffisante ; ne pas avoir utilisé de pesticide quelconque depuis au moins 2 mois, et ne plus utiliser de purin d'ortie ni de décoctions une fois le prédateur introduit dans le jardin. Il vaut mieux utiliser les prédateurs adaptés aux ravageurs, dans des conditions climatiques qui leur correspondent. Il est également possible de favoriser la présence des insectes auxiliaires en plantant des végétaux appropriés, notamment des plantes mellifères pour les abeilles et les papillons. Il est également possible d’acheter des insectes auxiliaires comme les larves de coccinelles indigènes contre les pucerons. Un jardin accueillant Accueillir les auxiliaires commence donc par le choix de plantes et abris. Leur choix judicieux et leur association, permet de fournir aux auxiliaires nourriture et habitat, tout au long de l’année afin de les attirer et de les maintenir. Des refuges, disponibles dans le commerce, leur fournissent un abri pendant l’hiver. La diversité des espèces est un atout, de même que la diversité au sein d’une même espèce végétale. Favoriser l’activité des auxiliaires est de l’intérêt commun de tous, jardiniers, agriculteurs, gestionnaires d’espaces verts, aménageurs du territoire… Lafont presse et Spécial Potager vous souhaitent une bonne lecture et de beaux projets pour un potager bio ! La rédaction #3 SPÉCIAL POTAGER - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 1Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 2-3Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 4-5Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 6-7Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 8-9Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 10-11Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 12-13Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 14-15Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 16-17Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 18-19Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 20-21Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 22-23Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 24-25Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 26-27Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 28-29Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 30-31Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 32-33Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 34-35Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 36-37Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 38-39Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 40-41Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 42-43Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 44-45Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 46-47Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 48-49Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 50-51Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 52-53Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 54-55Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 56-57Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 58-59Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 60-61Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 62-63Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 64-65Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 66-67Spécial Argent numéro 4 jui/aoû 2014 Page 68