Spécial Actualité n°4 oct/nov/déc 2014
Spécial Actualité n°4 oct/nov/déc 2014
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°4 de oct/nov/déc 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : François... les secrets d'un pape.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
LE PAPE FRANÇOIS inculquée sans relâche que seul le travail payait. Elle m’a donné des principes de vie équilibrée, rangée, dans laquelle il y a part pour tout, mais où on essaye de voir l’essentiel… » Même s’il n’a pas de mauvaises relations avec ses parents, Bernard Arnault a donc choisi d’habiter chez sa grand-mère. Pour l’écrivain et journaliste Airy Routier, « le prétexte de cet arrangement familial est simple  : Marie-Josèphe Arnault, la mère de Bernard, n’a ni l’intention ni la vocation de devenir femme au foyer, après la naissance de son fils. Indépendante, autonome, exubérante et d’un naturel extraverti, cette femme a décidé de travailler, ce qui fait encore jaser, à Croix, dans son milieu, dans les années 1950. Pendant longtemps, elle tiendra une pharmacie. Entre la maison confortable de ses parents, qui travaillent tous les deux, et le havre de paix, plus simple, mais tout entier consacré à la célébration de sa petite personne. Un choix motivé, de plus, par la complexité des relations avec ses propres parents, en particulier avec sa mère… » Et quand Yves Messarovitch lui demandera les évènements les plus douloureux de son existence, Bernard Arnault répondra immédiatement  : le décès de son grand-père en 1959 et celui de sa grand-mère en 1985. Preuve d’une relation intense et fusionnelle avec ses grands-parents, plus forte que celle entretenue avec Jean et Marie-Josèphe Arnault. La suite du parcours exceptionnel de Bernard Arnault va d’ailleurs être directement liée à ses rapports intimes avec sa grand-mère maternelle. C’est ce 88 Spécial Actualité
LE PAPE FRANÇOIS que raconte Airy Routier dans « L’ange exterminateur » (chez Albin Michel, page 32)  : « Á la fin de l’adolescence, Bernard Arnault rêve tout haut pour lui-même et pour la galerie, d’une carrière de musicien mais, en réalité, il sait parfaitement ce qu’il veut faire  : devenir, dès que possible, le patron de l’entreprise familiale. Dès son plus jeune âge, avec son grand-père comme mentor, il a été attiré par les affaires  : avec lui, il visite les chantiers, le jeudi et parfois le samedi, alors qu’il n’a pas sept ans. Il monte à l’arrière de la 203. Le grand-père construisait des entrepôts et des usines, en particulier des usines textiles pour Marcel Boussac et Jean Prouvost. Les rapports avec ces grands capitaines d’industries, monuments de l’après-guerre sont strictement personnels  : un Boussac ne fraye pas avec un Savinel. Même s’il fait appel à ce dernier pour reconstruire au plus vite une usine incendiée. Comment Marcel Boussac aurait-il pu imaginer que, vingt-cinq ans plus tard, c’est tout son empire, tombé en ruine, qui sera repris par le bambin, bien propret, sagement assis à l’arrière de la 203 ? Que celui-ci le revendra sans le moindre état d’âme au plus offrant ? Et qu’il fera fortune sur ses décombres ? Et le garçonnet, de son côté, a-t-il secrètement rêvé, alors, de devenir un jour l’égal de Marcel Boussac ? Pour s’imposer à la tête de Ferret Savinel, Bernard Arnault dispose d’un atout essentiel  : l’amour de sa grand-mère qui, n’ayant pas eu de fils, le considère comme le seul héritier légitime de la famille. Elle préfère ouvertement son petit-fils, 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 1Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 2-3Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 4-5Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 6-7Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 8-9Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 10-11Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 12-13Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 14-15Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 16-17Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 18-19Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 20-21Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 22-23Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 24-25Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 26-27Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 28-29Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 30-31Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 32-33Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 34-35Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 36-37Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 38-39Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 40-41Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 42-43Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 44-45Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 46-47Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 48-49Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 50-51Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 52-53Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 54-55Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 56-57Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 58-59Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 60-61Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 62-63Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 64-65Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 66-67Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 68-69Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 70-71Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 72-73Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 74-75Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 76-77Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 78-79Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 80-81Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 82-83Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 84-85Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 86-87Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 88-89Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 90-91Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 92-93Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 94-95Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 96-97Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 98-99Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 100-101Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 102-103Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 104-105Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 106-107Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 108-109Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 110-111Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 112-113Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 114-115Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 116-117Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 118-119Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 120-121Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 122-123Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 124-125Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 126-127Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 128-129Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 130-131Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 132