Spécial Actualité n°4 oct/nov/déc 2014
Spécial Actualité n°4 oct/nov/déc 2014
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°4 de oct/nov/déc 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : François... les secrets d'un pape.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
LE PAPE FRANÇOIS nir désagréable, ni la moindre frustration qui serait liée à mon enfance. J’étais un lycéen puis un étudiant studieux, avec un certain sens des responsabilités. », jugeait le patron de LVMH dans « La passion créative », paru chez Plon en 2000. Si certains de ses camarades de classe se rappellent de lui comme quelqu’un de plutôt solitaire, secret, voire mélancolique, d’autres le décrivent comme un élève un peu snob, distant et surtout, très timide. « Excellent élève, toujours parmi les premiers, il est bien vu par ses professeurs qui donnent en exemple ce sujet brillant, travailleur et réfléchi. En réalité, le jeune Bernard dispose d’un atout décisif, tant dans sa scolarité que, plus tard, dans les affaires  : une capacité de concentration hors du commun. Á quoi s’ajoute un grand sens de l’organisation. Lui assure qu’il n’a jamais été un bosseur invétéré…Qu’il étudiait simplement bien les matières qui lui plaisaient, en particulier le français, en dévorant tous les livres inscrits au programme et où il avait toujours les meilleures notes. Son point faible  : les sciences naturelles, qu’il détestait. Son point fort  : le grec, sans qu’il ait jamais su pourquoi. Cette scolarité lisse et heureuse, Bernard Arnault en garde précieusement la flamme, se souvenant, dit-on, du nom de tous ses professeurs. Sa grand-mère Savinel a conservé avec dévotion tous ses carnets scolaires, sans exception. Luimême en est aujourd’hui le gardien  : à plusieurs reprises, il les a montrés en exemple à ses enfants… », rapporte Airy Routier dans « L’ange 86 Spécial Actualité
LE PAPE FRANÇOIS exterminateur ». Doué pour le sport, en particulier au tennis et en équitation, le jeune Arnault se découvre aussi très tôt une grande passion  : la musique classique. Alors que les adolescents se ruent aux concerts des idoles du yéyé ou s’arrachent leurs disques vinyles, Bernard Arnault préfère écouter du Mozart, du Liszt ou du Chopin. En 1955, il n’avait que 6 ans quand sa mère lui offrit son premier piano droit. En 1961, il reçoit son premier piano à queue et Arnault peut exprimer pleinement ses talents artistiques. On vient l’écouter quand il interprète les vingt-quatre « Études » de Chopin et se produit lors de petits récitals destinés à la famille. Il ira jusqu’à tenir l’orgue dans l’église Notre-Dame, à Roubaix, et obtiendra même le premier prix d’un concours local. La mort de son grand-père, Étienne Savinel, en 1959 va être la première épreuve dans l’enfance de Bernard Arnault. Très proche de ses grands-parents maternels, il décide de vivre définitivement chez sa grand-mère pendant que sa sœur Dominique reste chez ses parents. Certes, les deux maisons sont placées quasiment côte à côte, dans la même rue, et depuis qu’il est tout petit, Arnault dispose d’une chambre et d’un bureau chez Étienne Savinel et son épouse. Quand il parle de sa mamie, une femme toujours vêtue de noir et prônant sans cesse les valeurs du travail et de l’exemple, le big boss de LVMH ne cache pas son émotion  : « Je lui suis redevable pour beaucoup des choix pris dès ma petite enfance, notamment de la certitude qu’elle m’a 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 1Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 2-3Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 4-5Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 6-7Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 8-9Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 10-11Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 12-13Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 14-15Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 16-17Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 18-19Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 20-21Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 22-23Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 24-25Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 26-27Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 28-29Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 30-31Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 32-33Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 34-35Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 36-37Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 38-39Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 40-41Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 42-43Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 44-45Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 46-47Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 48-49Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 50-51Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 52-53Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 54-55Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 56-57Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 58-59Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 60-61Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 62-63Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 64-65Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 66-67Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 68-69Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 70-71Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 72-73Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 74-75Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 76-77Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 78-79Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 80-81Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 82-83Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 84-85Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 86-87Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 88-89Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 90-91Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 92-93Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 94-95Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 96-97Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 98-99Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 100-101Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 102-103Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 104-105Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 106-107Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 108-109Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 110-111Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 112-113Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 114-115Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 116-117Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 118-119Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 120-121Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 122-123Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 124-125Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 126-127Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 128-129Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 130-131Spécial Actualité numéro 4 oct/nov/déc 2014 Page 132