Sortir à Montpellier n°1615 13 jan 2016
Sortir à Montpellier n°1615 13 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1615 de 13 jan 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Eurocompo

  • Format : (149 x 215) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : le salon de l'enseignement supérieur de Montpellier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Son auteur, Jean-François Parot, ancien diplomate, spécialiste du XVIIIème, a créé un personnage « Nicolas Le Floch » qui a conquis, de livre en livre, un public de passionnés d’intrigues et d’histoire. L’adaptation télévisuelle (12 épisodes), avec le très bon Jérôme Robart entouré d’une pléiade d’excellents comédiens dans les seconds rôles, est aussi d’une rare qualité et a conquis un public qui va bien au-delà de nos frontières. Son dernier roman « L’inconnu du Pont Notre-Dame » propose une nouvelle enquête de Nicolas Le Floch et vous en révélera un peu plus sur le passé de ce personnage attachant... Pourquoi faut-il lire les romans de Jean-François Parot et regarder l’adaptation télévisée ? Parce qu’on peut aborder ces romans sous plusieurs aspects. Les passionnés d’histoire y retrouvent un reconstitution historique des plus précises. La vie quotidienne du XVIIIème et les intrigues de la Cour y sont décrites avec une précision d’orfèvre… Les férus de romans policiers suivront les enquêtes du commissaire au Châtelet avec un grand intérêt car l’homme fait preuve de méthodes des plus modernes pour son époque. Alors que la torture, avec la Question, est la principale source des aveux pour de nombreux policiers, notre homme construit ses théories sur les preuves. Avec son acolyte, l’inspecteur Bourdeau et ses amis, le chirurgien de Marine Semacgus et le bourreau Samson qui le secondent dans les autopsies, il ouvre les voies de la police moderne. Parce que ce personnage représente « l’esprit français « par excellence. Bretteur, séducteur, grand amateur de cuisine, gourmand et buveur patenté, il ne dédaigne jamais une jolie femme, un bon repas et une virée entre amis dans une de ces auberges où il tientnnnnSortirN°1615 page - 20 Déjeuner à la 22 Boulevard Victor Hugo - Montpellier - 04 67 58 88 80 autour de « Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet ». Vous connaissez peut-être « Les enquêtes de Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet «, des romans policiers qui se déroulent dans les trois décennies précédant la Révolution française et qui ont donné naissance à une série télévisée éponyme. ses quartiers. Ces repas sont d’ailleurs l’occasion d’une plongée dans la gastronomie de l’époque où la façon de cuisiner est décrite avec moult détails donnant ainsi du corps à la description de la vie quotidienne. Cet amour de la bonne chère a donné lieu d’ailleurs à un ouvrage l’année dernière « A la table de Nicolas Le Floch « Potages, entrées, rôtis, tourtes, salades, entremets, confitures, desserts… Environ quarante recettes sont expliquées, commentées à partir des romans eux-mêmes mais aussi dans la perspective de la gastronomie de l’époque. Pour la truculence du verbe, lire un roman de J.F Parot, c’est se délecter des mots, d’expressions tirées du vieux français qui, dans la bouche des personnages, prennent une dimension certaine et nous immergent encore plus dans l’atmosphère d’un XVIIIème siècle où les Lumières ne sont que les prémices de la chute du royaume de France. Adapter des romans à la télé n’est jamais chose aisée, mais avec « Nicolas Le Floch », France 2 a parfaitement réussi son coup même si, du fait des nombreuses reconstitutions, la production a un coût certain… Différents réalisateurs se sont succédés avec talent et même si chacun a apporté sa vision différente dans l’adaptation des romans, le personnage de Nicolas Le Floch a toujours séduit le public. D’ailleurs, devant l’arrêt programmé de la série (trop coûteux), une pétition, qui a récolté de nombreux soutiens, a fait reculer la chaîne et permis la réalisation deux nouveaux épisodes qui seront diffusés au printemps 2016. Lisez les romans, regardez la série, vous ne pourrez que tomber sous le charme de Nicolas Le Floch…
Sortir Concert&Théâtre Capricorne Faites-vous plaisir ! Vous aurez besoin de vous gâter un peu en vous offrant un très beau cadeau. Si le prix vous fait hésiter, dites-vous que souvent le luxe est un bon placement. L’essentiel est que toutes ces démarches vous remonteront efficacement le moral. Côté travail, ménagez-vous et faites confiance à votre équipe. Confiant dans votre riche expérience de la vie, vous n’hésiterez pas à prodiguer des conseils pleins de bon sens à vos proches et amis. Célibataire, faites la fête ! Théâtre Humain trop humain Domaine de Grammont, Avenue alberteinstein, 34965 Montpellier - 04 67 99 25 25 Du 14 au 22 janvier Actoral A l’invitation de Rodrigo García, le Festival Marseillais « actoral » fait escale à Montpellier. Fondé sur les écritures contemporaines qu’il interroge dans tous les domaines artistiques, le festival, dirigé par Hubert Colas, provoque des rencontres inédites et surprenantes entre des auteurs, des metteurs en scène, des chorégraphes, des acteurs, français ou internationaux, emblématiques et émergents ; au travers d’une programmation de lectures, de performances, de mises en espace, de spectacles et de concerts. Théâtre d’O 178 Rue de la Carriérasse, 34090 Montpellier 0 800 20 01 65 Vendredi 22 janvier à 20h00 Paco Ibanez C’était en 1964, il y a un demi siècle ! Une pochette illustrée par Salvador Dali, une poésie intacte sauvée des braises de la guerre d’Espagne, celle de Gongora et de Lorca et une voix inoubliable, celle de Paco Ibañez, le troubadour au poing levé. Pour fêter l’anniversaire de ce premier album, ses quatre fois vingt ans et tant d’autres choses, Paco est reparti sur les routes avec sa guitare et ses chansons inspirées par les plus grands poètes d’Espagne et d’Amérique Latine. Il fait escale à Montpellier. Vivencias, expériences en français, est un voyage à travers les chansons qui ont marqué sa trajectoire artistique et sa vie, un voyage à travers des dialogues sur scène avec les artistes du monde entier avec lesquels il a partagé des complicités musicales et c’est aussi un voyage vers de nouvelles chansons qui grâce à son interprétation et sa voix continuent à ouvrir pour tous cette porte mystérieuse et sécrète, la silencieuse et éblouissante entrée vers la poésie... la porte de la liberté ! Paco Ibáñez a réalisé une anthologie complète de la poésie en langue castillane – Espagne et Amérique latine– depuis le XIIIe siècle jusqu’à aujourd’hui, mise en musique et interprétée, il l’a diffusée dans le monde entier. L’artiste, défenseur de la langue comme véhicule culturel, a intégré à son bagage poétique et musical, des poètes d’autres langues. La tournée de ce concert imaginé pour célébrer les 80 ans de l’artiste et les 50 ans de son premier album s’arrêtera au Pays basque, en Catalogne, lenAndalousie et sur les plus grandes scènes d’Europe et d’Amérique latine. page - 21 SortirN°1615nnnn



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :