Soft & Micro n°99 septembre 1993
Soft & Micro n°99 septembre 1993
  • Prix facial : 32 F

  • Parution : n°99 de septembre 1993

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (198 x 276) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 210 Mo

  • Dans ce numéro : les 30 marques qui font la micro-informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
d'accueil dans lesquelles viennent s'insérer les modèles T4400, T4500 et T4600, extensions mémoire, modems au format PCMCIA, claviers étendus et pavés numériques externes, imprimantes portatives, écrans couleur externes, et même une carte multimédia DVI qui s'insère dans les modèles T6400. A la conquête du marché de masse Toshiba a fait une seule infidélité à Intel, en équipant le Dynapad T I 00X sans clavier d'un processeur estampillé AMD. Le Bios de toutes les machines est conçu par Toshiba. Le couple Dos-Windows est fourni en standard, et les autres systèmes d'exploitation occupent logiquement une place très marginale. I% du parc installé tournerait sous OS/2 et 1% sous Unix — les modèles les plus puissants, bien entendu. Toshiba dispose en France de trois sites techniques et d'un site commercial. 15% du chiffre d'affaires est réalisé par des grossistes-revendeurs, 70% par des chaînes spécialisées et 10% par la grande distribution, le tout représentant environ 300 points de vente. Les nouveaux canaux de distribution que constituent des sociétés comme Métrologie, Merisel ou Softmart permettent à Toshiba de s'attaquer au marché des petites entreprises, tandis que le grand public pourra acquérir les produits Toshiba via la Fnac, Boulanger, Metro ou Hypermédia. Pour aller dans ce sens, il n'existe d'ailleurs plus de tarif de référence distributeur depuis le l ef juin ; il est remplacé par un prix indicatif, politique qui est progressivement mise en place par tous les grands constructeurs. Toshiba soutient toujours la vente indirecte, qui se justifie lorsque le revendeur apporte une valeur ajoutée (formation, maintenance, conseil...). Les principaux axes de développement de la firme sont désormais une meilleure implantation en province et la conquête du marché de la distribution de masse. Tous les modèles de Toshiba sont fournis avec un logiciel d'autoformation appelé Teach, qui s'adapte au débutant ou à l'utilisateur plus expérimenté et présente graphiquement toutes les manipulations avec lesquelles il devra se familiariser (paramétrage du programme de configuration, recharge de la batterie, économies d'énergie, etc.). Le constructeur propose aussi des forma- tions techniques et commerciales à ses revendeurs. Un serveur minitel (36 15 Toshiba) propose diverses informations sur les gammes de machines de la société et les revendeurs agréés. La garantie Toshiba s'applique pendant un an, pièces et main-d'oeuvre, avec retour au distributeur. Les structures de service après-vente sont soit internes soit externes — il est dans ce cas assuré par la société Cegelec, auprès de laquelle peuvent être passés des contrats de maintenance sur site. La formule la plus intéressante est la garantie internationale, qui permet à tout ordinateur Toshiba d'être pris en charge par la filiale du pays concerné. Si votre ordinateur tombe en panne dans un pays étranger, il pourra donc être réparé sur place. Des armes pour l'avenir En 1992, le marché européen des portables a dépassé le million d'unités. Même si Toshiba est passé de 20,3% à 14,2% des parts de marché, tandis que dans le même temps Compaq passait de 13,8% à 14,8%, on peut estimer, au vu des qualités des modèles récents et de leurs prix compétitifs, que la firme devrait assez vite remonter la pente. La croissance du marché des notebooks est d'environ 40% par an, et les tendances actuelles portent surtout sur la qualité de l'écran, la simplicité d'emploi et les économies d'énergie, trois domaines dans lesquels le T 1900 et le T4600 devraient tirer leur épingle du jeu. Toshiba devrait également conserver son leadership sur le créneau des portables non autonomes multimédias avec la prochaine annonce du modèle T6600C/CDV, piloté par un 486DX2 à 66 MHz et équipé d'un lecteur de CD-Rom, d'un disque de 500 Mo et de 8 Mo de mémoire vive extensible à 40 Mo. Cette machine intégrera aussi des composants audio sur la carte mère ainsi qu'un micro et deux haut-parleurs. Seule incertitude  : son prix... Toshiba T1900C Pour quelque 17 500 F HT, le TI900C offre une plate-forme apte à faire tourner Windows confortablement. Son processeur 486SL/20, fonctionnant en 3,3 V, lui procure d'honnêtes performances, et sa mémoire vive de 4 Mo peut être étendue à 20 Mo avec des composants spécifiques. ERGONOMIE  : 18,6 EVOLUTIVITE  : 4,5 ELECTRICITE  : 11,8 PORTABILITE  : 8 ECRAN  : 17 MOYENNE  : 13,4 71900C Intel 486SL à 20 MHz - Mémoire vive  : 4 Mo Disque dur  : 200 Mo - Ecran  : VGA couleur o 100 Processeur 59 Coprocesseur Mémoire 50 Vidéo texte 95 Vidéo graphique 61 Transfert de données 79 Disque 82 Système 74 Compilation 75 Base de données 92 Windows 50 Tableur 43 Traitement de texte 59• Note globale  : 67 200 L'ergonomie n'est pas en reste, avec des indicateurs lumineux d'état assez pratiques et des caches coulissants donnant accès aux connecteurs d'extensions. Le rétroéclairage du très bon écran couleur à matrice passive se coupe lorsqu'on abaisse ce dernier, et l'ordinateur se met hors tension lorsqu'on le ferme complètement. Idéal pour les distraits ! Le T 1900 dispose d'un connecteur PCMCIA de type 3, et offre une autonomie moyenne (2 h 47 min). Il s'agit cependant d'un modèle séduisant et de bonne qualité, capable de lutter à armes égales avec les modèles Contura de Compaq. T1900C Processeur  : 486SL à 20 MHz. Mémoire vive  : 4 Mo. Disque dur  : IDE 200 Mo. Vidéo  : LCD VGA couleur à matrice passive. Un port PCMCIA. 80• SOFT & MICRO — No 99 SEPTEMBRE 1993
Toshiba T4500C Le T4500C, un peu plus ancien que les deux autres modèles que nous avons testés, utilise le même processeur que le Tl 900, un 486SL, mais cadencé à 25 MHz. Tout comme le TI900, il offre également un seul connecteur PCMCIA (de type 3). Il partage en revanche avec le nouveau T4600 l'écran couleur à matrice active (quoiqu'un peu plus petit), la possibilité d'intégration à une station d'accueil, un panneau de contrôle à cristaux liquides et T4500C Intel 486SL à 25 MHz - Mémoire vive  : 4 Mo Disque dur  : 120 Mo - Ecran  : VGA couleur 0 100 200 Processeur se'Coprocesseur Mémoire 49 Vidéo texte 101 Vidéo graphique 80 Transfert de données 82 Disque 83 Système 59 Compilation 87 Base de données se Windows 50 Tableur 42 Traitement de texte 511• Note globale  : 60 ERGONOMIE  : 18,9 EVOLUTIVITE  : 8,4 ELECTRICITE  : 1 1,8 PORTABILITE  : 8 ECRAN  : 1 7 MOYENNE  : 14 ERGONOMIE  : 18,6 EVOLUTIVITE  : 8,4 ELECTRICITE  : 13,6 PORTABILITE  : 8 ECRAN  : 1 7 MOYENNE  : 14,4 g.•*•=1, le T I 900C, il dispose de caractéristiques égales ou supérieures à celles de ce dernier, comme le panneau de contrôle à cristaux liquides. Le T4600C peut être intégré à une station d'accueil Deskstation IV, il est équipé d'un connecteur PCMCIA de type 3, et la capacité de son disque dur (au format 2" I/2) peut être portée à 340 Mo, ce qu'il est le seul à proposer dans sa catégorie. L'écran à matrice active de 9" 1/2, signé IBM-Toshiba, est, comme toujours chez Toshiba, d'excellente qualité, avec une très bonne gestion de la couleur, puisque les nuances affichables sont de 256 parmi une palette de 185 000. Comme son petit frère le T 1900C, il s'agit d'une ma- un poids similaire. On appréciera la simplicité de manipulation du trackball externe, qui se connecte sur la droite de l'appareil. Le T4500C se positionne donc comme une solution intermédiaire entre le TI900 et le T4600, tant par ses performances qu'en termes de prix. On regrettera simplement une autonomie un peu médiocre, de seulement 2 h 47 min, et des performances un peu faibles. T4500C Processeur  : 486SL à 25 MHz. Mémoire vive  : 4 Mo. Disque dur  : IDE 120 Mo. Vidéo  : LCD VGA couleur à matrice active. Un port PCMCIA. Toshiba T4600C Ce portable est le modèle le plus puissant de la gamme Toshiba. Equipé d'un processeur 486SL/33 (qui est un 486DX/33 doté de fonctions d'économies d'énergie), il supporte les applications lourdes, même si l'on peut regretter l'absence d'une mémoire cache externe. Apparu en même temps que T4600C Intel 486SL à 33 MHz - Mémoire en)  : 4 Mo Disque dur  : 200 Mo - Ecran  : VGA couleur 100 200 Processeur 8e'Coprocesseur 97 Mémoire es Vidéo texte 104 Vidéo graphique 03 Transfert de données 81 Disque 81 Système 77 Compilation 84 Base de données se Windoyn 87 Tableur es Traitement de texte 87 À Note globale  : 89 chine très robuste, livrée avec le même trackball externe. En outre, il bénéficie d'une bonne autonomie (3 h 45 min). Son prix est en rapport  : un peu moins de 40 000 F HT avec un disque dur d'une capacité de 340 Mo. T4600C Processeur  : 486SL à 33 MHz. Mémoire vive  : 4 Mo. Disque dur  : IDE 200 Mo. Vidéo  : LCD VGA couleur à matrice active. Un port PCMCIA. SEPTENIBRE 1993 SOFT St MICRO —1\i'99• 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 1Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 2-3Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 4-5Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 6-7Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 8-9Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 10-11Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 12-13Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 14-15Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 16-17Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 18-19Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 20-21Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 22-23Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 24-25Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 26-27Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 28-29Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 30-31Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 32-33Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 34-35Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 36-37Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 38-39Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 40-41Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 42-43Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 44-45Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 46-47Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 48-49Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 50-51Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 52-53Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 54-55Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 56-57Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 58-59Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 60-61Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 62-63Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 64-65Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 66-67Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 68-69Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 70-71Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 72-73Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 74-75Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 76-77Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 78-79Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 80-81Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 82-83Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 84-85Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 86-87Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 88-89Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 90-91Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 92-93Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 94-95Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 96-97Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 98-99Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 100-101Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 102-103Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 104-105Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 106-107Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 108-109Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 110-111Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 112-113Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 114-115Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 116-117Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 118-119Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 120-121Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 122-123Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 124-125Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 126-127Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 128-129Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 130-131Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 132-133Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 134-135Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 136-137Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 138-139Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 140-141Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 142-143Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 144-145Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 146-147Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 148-149Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 150-151Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 152-153Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 154-155Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 156-157Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 158-159Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 160-161Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 162-163Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 164-165Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 166-167Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 168-169Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 170-171Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 172-173Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 174-175Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 176-177Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 178-179Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 180-181Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 182-183Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 184-185Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 186-187Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 188-189Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 190-191Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 192-193Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 194-195Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 196-197Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 198-199Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 200-201Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 202-203Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 204-205Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 206-207Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 208-209Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 210-211Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 212-213Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 214-215Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 216-217Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 218-219Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 220-221Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 222-223Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 224-225Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 226-227Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 228-229Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 230-231Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 232-233Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 234-235Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 236-237Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 238-239Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 240