Soft & Micro n°99 septembre 1993
Soft & Micro n°99 septembre 1993
  • Prix facial : 32 F

  • Parution : n°99 de septembre 1993

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (198 x 276) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 210 Mo

  • Dans ce numéro : les 30 marques qui font la micro-informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
L'avis de l'expert Dominique Sialelli, directeur du développement au sein de l'agence de conseil en communication internationale Pema 28, a participé à des groupes de travail chez les plus grands constructeurs. Comme l'année dernière, il nous livre ses impressions sur l'évolution à moyen et long terme de l'industrie informatique. UNE OUVERTURE SUR LE MARCHE DU GRAND PUBLIC Au cours des douze derniers mois, la plupart des constructeurs ont axé leur politique commerciale sur le marché du grand public. La très forte concurrence qui a sévi dans ce secteur s'est soldée par une baisse très sensible du prix des micro-ordinateurs. Conséquence, de nouveaux clients potentiels sont apparus  : les acheteurs individuels. Cette clientèle, en général, ne tient pas compte de la marque pour choisir un micro. Ce qui importe pour elle, c'est le prix, pas le logo collé sur le boîtier. L'apparition de microordinateurs dégriffés ou commercialisés sous la marque d'un grand distributeur est donc tout à fait envisageable dans les prochains mois. Le public de la micro-informatique est aujourd'hui divisé en deux grandes parties  : d'un côté on trouve des acheteurs individuels, qui ne s'attachent qu'au prix, et de l'autre des entreprises, qui se préoccupent de la sécurité et des services, et pour qui le prix n'est pas le seul critère de choix. Cette situation pose un réel problème aux constructeurs. Pour toucher le grand public, ils doivent en passer par la grande distribution, spécialisée ou non. Cependant, ils ne peuvent se permettre de se débarrasser de leurs réseaux de revendeurs traditionnels. Pour ne pas créer de conflits entre ces deux canaux de vente, deux attitudes sont possibles. Elles correspondent à celles employées par les acteurs de l'électronique grand public. La première démarche consiste à segmenter au maximum les lignes de produits. On constate que les téléviseurs de bas de gamme sont essentiellement vendus par la grande distribution, que les modèles de milieu de gamme s'écoulent chez des revendeurs comme Darty ou la Fnac et que les téléviseurs de haut de gamme, notamment les 16/9, sont disponibles chez des spécialistes capables de conseiller le client, de lui expliquer comment se connecter au câble, etc. Cette stratégie a déjà été mise en oeuvre sur le marché de la micro-informatique par Hewlett-Packard, Compaq ou encore IBM. La seconde solution, c'est de rallonger artificiellement le cycle de vie des produits. Lors de son lancement, un produit n'est diffusé que par les revendeurs traditionnels ; quand il parvient à maturité, les réseaux de multispécialistes prennent le relais et réalisent l'essentiel des ventes ; enfin, pour écouler les stocks, il gagne les rayons de la grande distribution. A chaque étape, la marge baisse. Cette politique devrait être adoptée très rapidement dans le monde de la micro. En tout état de cause, il est clair que les revendeurs traditionnels vont devoir accepter de partager le gâteau avec les acteurs de la grande distribution. Ces derniers réaliseront à terme 50% des ventes totales de produits micro-informatiques. L'INFORMATIQUE DE DEMAIN La convergence entre les constructeurs de micros et de périphériques, les géants de l'électronique grand public et les opérateurs de télécommunications semble inévitable. Chacun d'eux a intérêt à mettre de l'intelligence dans ses produits. L'ordinateur sera de plus en plus communicant, la télévision devra disposer d'un système évolué pour gérer un nombre de plus en plus important de chaînes. En conséquence, le micro-ordinateur tel que nous le connaissons est voué à disparaître. Le poste informatique de demain sera certainement constitué d'un téléviseur interactif relié par l'intermédiaire du câble ou d'un satellite à des banques de données et à des programmes de diffusion, d'une télécommande proche d'un clavier d'ordinateur et d'une unité centrale permettant une gestion de l'ensemble. Des constructeurs comme IBM dans la micro-informatique ou Sony dans l'électronique grand public sonttout à fait capables de concevoir ce type d'outil. PROPOS RECUEILLIS PAR BR1 ERRE !'ET JEROME PAOLI et par les restructurations auxquelles ont procédé les fabricants ; seuls subsistent les revendeurs liés aux marques dont les ventes enregistrent les débits les plus importants. Des leaders en nombre réduit Tout cela se traduit par un resserrement significatif du marché. Du reste, il nous a été bien difficile de rassembler ne serait-ce que onze constructeurs d'ordinateurs semblant pouvoir réellement influer sur la microinformatique d'aujourd'hui et de demain. Dans le domaine du logiciel, le problème est tout autre. Certes, ce secteur est dominé par un colosse qui écrase tout le monde et dont les positions se renforcent de jour en jour, Microsoft. Certes, quelques ténors incontournables marquent fortement de leur empreinte le monde de la bureautique ; ils s'appellent Lotus, Borland ou encore Novell. Mais pour dresser la liste des dix principaux acteurs du marché, il faut ensuite choisir parmi une flopée de sociétés spécialisées dans des domaines bien particuliers. L'opération est d'autant plus ar- due que les rumeurs de fusion entre éditeurs n'ont jamais été si nombreuses et n'ont jamais semblé si peu dénuées de fondement. Certains grands du logiciel ne se portent pas très bien, et rien ne semble annoncer un retour au profit dans les mois qui viennent, sauf à en passer par une union avec un concurrent plus vivace. Quant au secteur des imprimantes, la situation y est bien plus nette. Il suffit de consulter les chiffres des ventes des uns et des autres pour déterminer au plus vite ceux qui ont un réel impact dans leur do- 42• SOFT & MICRO — N°99 SEPTEMBRE 1993
Notre mode de sélection Ce dossier recense dix éditeurs de logiciels, onze constructeurs de micros et autant de constructeurs d'imprimantes. D'autres auraient puy figurer. Mais ils ne répondaient pas à la plupart des critères que nous avions retenus : une santé robuste, une bonne surface financière, un chiffre de diffusion important, un impact technologique ou commercial certain, une pérennité a priori assurée pour les deux ou trois ans qui viennent. Cela dit, nombre de sociétés proposent des produits - qu'il s'agisse de PC, d'imprimantes ou de logiciels - parfaitement adaptés à des besoins particuliers et qui auraient tout à fait mérité qu'on s'y attarde. Deux constructeurs se distinguent avec le même brio dans le domaine des imprimantes que dans celui des ordinateurs : Apple et Hewlett-Packard. Ils figurent donc deux fois dans notre panorama. maine. Ils ne sont finalement pas si nombreux, mais on obtient à travers eux une photographie assez sensible du marché. On se rend compte que la guerre des prix est en train, là aussi, de se déclarer et que les plus faibles vont bientôt devoir battre en retraite. Le choix d'un périphérique d'impression risque de devenir tout aussi stratégique que l'est déjà celui d'un PC  : serai-je sûr, dans un an, d'avoir toujours quelqu'un à qui m'adresser pour faire réparer mon matériel ? Les ventes en France des 11 constructeurs de micros (en nombre d'unités) Vers la concentration de l'offre ? Bien que de nombreuses sociétés souffrent, les chiffres tendent à prouver que la micro se porte plutôt bien  : les ventes montent allègrement. Car certains tirent mieux leur épingle du jeu que d'autres, mais également car la micro se démocratise à grands pas. On peut désormais acheter une solution complète (PC, logiciels et imprimante) pour moins de 10 000 francs, en poussant son Caddie entre les gondoles de yaourts et de couches-culottes. De ce fait, le nombre de produits diffusés est en constante augmentation, même si le chiffre d'affaires et, surtout, le résultat des sociétés ne suivent pas. Mais les plus solides en tireront les bénéfices dans les années à venir, parce qu'elles auront réussi à capter une nouvelle clientèle et parce que le nombre de leurs concurrents aura diminué. A tel point que l'on peut se demander si, en septembre 1994, un tel dossier aurait une chance de réunir plus de quinze marques différentes ! 1991 1992 1" semestre 1993 IBM 200 000 (E) 202 200 (D) 86 000 (IDC) Apple 173 000 (CC) 199 400 (D) 86 700 (IDC) Compaq 90 000 (E) 137 300 (D) 96 750 (IDC) Zenith Dota Systems 70 000 (CC) 90 000 (CC) 56 100 (IDC) Olivetti 61 000 (CC) 48 347 (CO 26 155 (IDC) Dell 15 700 (CC) 43 000 ((C) 23 500 (IDC) Hewlett-Packard 35 000 (CO 40 000 ((C) 37 000 (IDC) IPC 17 560 (CC) 40 000 (CC) 34 765 (IDC) Toshiba 50 000 ((C) 30 000 (CC) 14 100 (IDC) DEC 22 000 (E) 25 000 ((C) 10 182 (ID() AST• 20 500 ((C) 15 000 (CC) 13 400 (IDC) Total 754 760 870 247 484 652 E  : estimation ; CC  : chiffre du constructeur ; D estimation Dataquest IDC  : estimation IDC. * Pour AST, on peut ajouter les ventes de Tandy-Grid 25 000 exemplaires selon Dotaquest pour 1992. Les résultats financiers des 10 éditeurs de logiciels en 1992 (en millions de dollars) Chiffre d'affaires Résultat Microsoft 2 800 708 Computer Associates 1 841 245,5 Novell 933 — Lotus 900 80 Claris 570 — Wordperfect 650 — Borland 464 —49 Adobe 266 43,6 Aldus 175 6,8 Micrografx 52,2 5,1 L'activité des 11 constructeurs d'imprimantes en 1992 Leurs résultats Financiers I Leurs ventes en France dans le monde Chiffre d'affaires Résultat Nombre (en millions (en millions d'imprimantes de dollars) de dollars)'vendues Matricielles Thermiques Hewlett-Packard 16 410 549 200 000 Canon 15 273 82 156 000 Epson 150 000 80% Lexmark 62 000 55% 1% Citizen 3 957 54 000 90% 3% Apple 7 087 530 50 000 Oki 4 909 36 000 * 92% MannesmannTally 364 33 300 76% 0,40% Brother 1 800 18 28 000 41% Texas Instruments 7 454 182 20 000 8% NEC 30 727 — 363 11 000 * 90% * Estimation Répartition par technologie Jet d'encre Laser Autres 40% 50% 10% jet d'encre couleur 75,60% 23% 1,40% couleur 7% 17,30% 5% 13% 25% 2% 1,7% jet d'encre couleur 14,70% 12% 8% 7,50% 47% 92% 10% 1,40% imprimantes lignes SEPTEMBRE 1993 SOFT & MICRO -1\1° 99• 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 1Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 2-3Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 4-5Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 6-7Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 8-9Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 10-11Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 12-13Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 14-15Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 16-17Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 18-19Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 20-21Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 22-23Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 24-25Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 26-27Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 28-29Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 30-31Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 32-33Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 34-35Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 36-37Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 38-39Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 40-41Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 42-43Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 44-45Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 46-47Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 48-49Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 50-51Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 52-53Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 54-55Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 56-57Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 58-59Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 60-61Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 62-63Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 64-65Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 66-67Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 68-69Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 70-71Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 72-73Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 74-75Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 76-77Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 78-79Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 80-81Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 82-83Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 84-85Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 86-87Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 88-89Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 90-91Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 92-93Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 94-95Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 96-97Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 98-99Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 100-101Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 102-103Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 104-105Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 106-107Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 108-109Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 110-111Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 112-113Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 114-115Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 116-117Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 118-119Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 120-121Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 122-123Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 124-125Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 126-127Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 128-129Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 130-131Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 132-133Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 134-135Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 136-137Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 138-139Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 140-141Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 142-143Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 144-145Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 146-147Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 148-149Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 150-151Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 152-153Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 154-155Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 156-157Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 158-159Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 160-161Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 162-163Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 164-165Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 166-167Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 168-169Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 170-171Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 172-173Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 174-175Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 176-177Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 178-179Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 180-181Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 182-183Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 184-185Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 186-187Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 188-189Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 190-191Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 192-193Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 194-195Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 196-197Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 198-199Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 200-201Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 202-203Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 204-205Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 206-207Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 208-209Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 210-211Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 212-213Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 214-215Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 216-217Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 218-219Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 220-221Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 222-223Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 224-225Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 226-227Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 228-229Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 230-231Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 232-233Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 234-235Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 236-237Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 238-239Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 240