Soft & Micro n°99 septembre 1993
Soft & Micro n°99 septembre 1993
  • Prix facial : 32 F

  • Parution : n°99 de septembre 1993

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (198 x 276) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 210 Mo

  • Dans ce numéro : les 30 marques qui font la micro-informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 126 - 127  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
126 127
Epson ri) FT 1 T) f-ir El Ci (Fi Cc vu FI\PcIr [P\, r)J- Le constructeur nippon reste le leader incontesté du marché de l'impression matricielle, mais le déclin de ce secteur pousse Epson à relever le défi des technologies à laser et à jet d'encre. Tous types d'imprimantes confondus, Epson affirme avoir vendu en 1992, sur le marché français, 150 000 machines, ce qui place place la société en deuxième position derrière Hewlett- Packard. Or, ces excellents résultats sont essentiellement dus à la place de leader que le constructeur nippon occupe encore à ce jour sur le marché des imprimantes matricielles. « Sur ce créneau, Epson vend autant de produits que ses trois suivants au classement », note Thierry Bagnaschino, directeur du marketing d'Epson France. En ef- Les résultats d'Epson 1992 1993 Chiffre d'affaires en France (en milliards de francs) 1,281 1,3 Résultats en France (en millions de francs) 7,8 Les effectifs ** Personnel dans le monde 24 300 Personnel en France 383 Les ventes d'Epson 1992 1993• Nombre d'imprimantes vendues dans le monde 3 780 000 4 700 000 Nombre d'imprimantes vendues en Fronce 150 000 185 000 Répartition des ventes par technologie Matricielles 80% 55% Jet d'encre 7% 30% Laser 13% 15% * Estimations du constructeur. ** Branche micro-informatique. fet, dans le domaine de l'impression matricielle, Epson détient environ 30% du marché mondial (estimé à 1,8 million d'unités), avec 31% des modèles à 24 aiguilles et 26% des modèles à 9 aiguilles. Si l'on épluche plus en détail ce même classement pour les autres technologies d'impression, on constate que c'est à une véritable course poursuite que se livre le constructeur. Ainsi, Epson est numéro trois pour ce qui concerne l'impression à laser depuis 1989, et il vient, en dépassant récemment Apple, de prendre la même place sur le marché du jet d'encre, derrière Hewlett-Packard et Canon. Le déclin du secteur des imprimantes matricielles, amorcé en 1991 et qui s'est accentué en 1992 (18% de baisse), n'affecte donc pas outre mesure ce constructeur qui, par exemple, détient un peu plus de 15% du marché français de l'impression, toutes technologies confondues. Pour remporter cette bataille face à la concurrence, l'entreprise articule sa stratégie autour de produits à valeur ajoutée tout en restant très proche des prix du mar- ché. Son catalogue est riche d'une vingtaine d'imprimantes matricielles, de quatre modèles à laser (dans la gamme des 4 à 6 pages par minute) et de quatre à jet d'encre. L'offre dans ce dernier domaine devrait aller en grandissant car, comme l'explique Thierry Bagnaschino, « la cible d'Epson est l'environnement bureautique, c'est donc sur le jet d'encre que vont porter l'essentiel de nos efforts ». L'une des premières concrétisation de cette nouvelle politique de développement a été la mise au point en octobre 1992 d'une nouvelle technologie d'impression à jet d'encre, baptisée Mach (multi-layer octuator head). Ce système s'appuie sur un moteur piézo-électrique permettant de concevoir des machines à la fois rapides, fiables et d'un faible coût à la page. Issues de ces recherches, les Stylus 800 et Stylus 1000 sont commercialisées depuis le mois de janvier à un prix inférieur à 3 000 F HT. Le succès a été immédiat  : sur ce seul segment, Epson a enregistré au premier trimestre 1993 une montée en flèche de ses ventes, s'octroyant 20% de parts de marché, contre 3% avant l'arrivée de la Stylus 800. Selon le constructeur, « ces produits s'alignent sur les besoins de la clientèle, à la fois en termes de mémoire et d'interface, mais aussi de coûts ». Egalement à l'ordre du jour, le redéploiement de la stratégie laser par le biais d'imprimantes d'entrée de gamme telles que les modèles EPL-5000 et EPL-5200, dotés du langage PCL 5 et d'une résolution de 600ppp(points par pouce). Cette nouvelle stratégie touche aussi la politique commerciale d'Epson, qui entend « pallier les effets néfastes d'une distribution moribonde ». Contrairement à certains de ses concurrents, le constructeur continue à faire confiance à son réseau de distributeurs, mais écrase les prix pour contrer les remises accordées de façon anarchique à la 126• SOFT & MICRO — No 99 SWEMBRE 1993
clientèle. De son côté, la maintenance s'enrichit d'un nouveau service, baptisé 3 Plus. Proposé à un prix équivalent à 10% de la valeur de la machine acquise, 3 Plus permet au client de bénéficier de la maintenance sur site, de trois ans de garantie — au lieu de un an — et de la reprise (jusqu'à 2 400 francs) de son ancien matériel. Avec ces atouts, Epson apparaît donc bien comme l'un des constructeurs pouvant le mieux tirer leur épingle du jeu. Sa politique est habile et s'attache à maintenir une présence efficace sur tous les segments. Epson est en effet l'un des rares constructeurs à posséder un catalogue recouvrant les différentes technologies d'impression. Qu'il s'agisse d'imprimantes à laser, à jet d'encre ou matricielles, l'offre s'adapte à l'ensemble des besoins sans négliger ni les performances ni les coûts. Pour un rapport qualité/prix exemplaire, la famille des modèles Stylus à jet d'encre d'entrée de gamme est la parfaite illustration de cette volonté. Epson EPL-5200 D'un aspect résolument moderne, l'imprimante à laser EPL- 5200 d'Epson possède un tableau de bord particulièrement convivial et intuitif à affichage LCD. A titre d'exemple, on peut y lire le nombre de pages imprimées ou le niveau du toner à encre. L'EPL-5200 dispose d'un moteur fonctionnant à la vitesse de 6ppm (pages par mi- Write 15 pages Corel Draw Image-In test 1 Pagemaker EPL-5200 Imprimante à laser non Postscript 0 20 50 100 150 200 CARATERISTIQUES TECHNIQUES Moteur  : 6ppm MS-Dos 10 pages pas effectué Résolution  : 300pppPolices  : 27 MS-Dos aplat noir pas effectué Mémoire  : 1,5 Mo Emulation  : PCL 5 MS-Dos 10 pages MS-Dos aplat noir Write 15 pages Corel Draw Image-In test 1 Pagemaker nute) et offrant une impression d'excellente qualité, le tout avec un volume sonore particulièrement réduit. Ce modèle est en outre parfaitement compatible avec les langages PCL 4 et PCL 5 en standard ainsi que Postscript par le biais d'une carte que l'on peut se procurer en option. Sa résolution est de 300ppp(points par pouce), mais elle peut être améliorée par l'emploi du procédé RIT, qui lui permet d'atteindre une résolution apparente de 600ppp. 3 min 13 s 24 érifflufflgs QUALITE 194.6 Capacités techniques  : 12,1 Ergonomie  : 16,7 2min 46 s 72,3 Coût d'exploitation  : 20 Gestion du papier  : 11,4 43 s 52,3 Garantie  : 11,3 Moyenne  : 14,6 0 5 Moyenne  : 56,4 Imprimante de référence  : HP Laseriet 4L. STYLUS 800 Imprimante à jet d'encre 10 15 25 30 CARATERISTIQUES TECHNIQUES 48 buses pas effectué Résolution  : 360pppPolices  : 21 pas effectué Mémoire tampon  : 32 Ko Emulation  : IBM, Epson 12 min 38 s 22,2 1 min 3 s 27 3min11s 1 min 8 s 27,2 27,6 QUALITE Capacités techniques  : 6,7 Ergonomie  : 14,9 Coût d'exploitation  : 20 Gestion du papier  : 7,3 Garantie  : 11,4 Moyenne  : 11,7 Moyenne  : 23,3 Imprimante de référence  : HP Deskjet 510 L'EPL-5200 est partageable entre deux utilisateurs. Elle est dotée en standard de 13 polices vectorielles en mode PCL 5 ainsi que de 14 polices bitmap. En outre, elle dispose d'importantes possibilités d'évolution, tant en ce qui concerne les polices que la mémoire vive. Par l'intermédiaire de cartouches, il est ainsi possible de passer de 1,5 Mo à 5 Mo de mémoire vive ou d'installer 46 polices de caractères. Seule petite ombre au tableau  : un manque notable de protection des parties chaudes de la machine. Son prix, fixé aux alentours de 8 000 F HT, apparaît en revanche tout à fait raisonnable. Epson Stylus 800 Petite et compacte, l'imprimante Stylus 800 est un modèle à jet d'encre employant la technologie Mach d'Epson. Elle offre une vitesse d'impression de 2,5ppm et une résolution de 360ppppour un prix somme toute attractif  : en dessous de 3 000 F HT. En standard, la Stylus 800 est livrée avec 21 polices de caractères (5 polices bitmap et 16 vectorielles), mais elle dispose de seulement 32 Ko de mémoire tampon, qu'il est impossible d'étendre. De même, aucun emplacement pour cartouche ne permet l'adjonction de polices supplémentaires. Cela dit, si l'on excepte un léger chevauchement de l'impression en mode graphique, les tests d'impression se sont globalement révélés excellents. Très proche de la netteté qu'offre l'impression à laser, la Stylus 800 apparaît comme l'outil idéal pour une bureautique de qualité à moindre coût. SEPTEMBRE 1993 SOFT & MICRO — I\I° 99• 127



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 1Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 2-3Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 4-5Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 6-7Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 8-9Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 10-11Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 12-13Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 14-15Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 16-17Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 18-19Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 20-21Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 22-23Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 24-25Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 26-27Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 28-29Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 30-31Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 32-33Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 34-35Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 36-37Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 38-39Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 40-41Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 42-43Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 44-45Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 46-47Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 48-49Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 50-51Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 52-53Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 54-55Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 56-57Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 58-59Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 60-61Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 62-63Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 64-65Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 66-67Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 68-69Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 70-71Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 72-73Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 74-75Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 76-77Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 78-79Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 80-81Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 82-83Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 84-85Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 86-87Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 88-89Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 90-91Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 92-93Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 94-95Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 96-97Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 98-99Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 100-101Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 102-103Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 104-105Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 106-107Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 108-109Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 110-111Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 112-113Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 114-115Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 116-117Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 118-119Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 120-121Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 122-123Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 124-125Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 126-127Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 128-129Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 130-131Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 132-133Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 134-135Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 136-137Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 138-139Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 140-141Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 142-143Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 144-145Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 146-147Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 148-149Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 150-151Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 152-153Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 154-155Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 156-157Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 158-159Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 160-161Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 162-163Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 164-165Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 166-167Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 168-169Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 170-171Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 172-173Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 174-175Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 176-177Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 178-179Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 180-181Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 182-183Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 184-185Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 186-187Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 188-189Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 190-191Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 192-193Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 194-195Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 196-197Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 198-199Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 200-201Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 202-203Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 204-205Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 206-207Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 208-209Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 210-211Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 212-213Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 214-215Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 216-217Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 218-219Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 220-221Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 222-223Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 224-225Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 226-227Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 228-229Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 230-231Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 232-233Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 234-235Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 236-237Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 238-239Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 240