Soft & Micro n°99 septembre 1993
Soft & Micro n°99 septembre 1993
  • Prix facial : 32 F

  • Parution : n°99 de septembre 1993

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (198 x 276) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 210 Mo

  • Dans ce numéro : les 30 marques qui font la micro-informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 124 - 125  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
124 125
Citizen [5T- r - RI-1 DEI Deuxième sur le marché français des imprimantes matricielles, Citizen a compris qu'il devait élargir son offre vers des modèles non impact. Il s'attaque aujourd'hui aux imprimantes portables à transfert thermique en y ajoutant l'une de ses spécialités, la couleur. En Europe, Citizen occupe la cinquième place au classement des constructeurs d'imprimantes, toutes technologies confondues. Sur ce marché, où il est implanté depuis huit ans, le fabricant japonais a vendu 270 000 machines en 1992. En France, il détient également la cinquième place, avec un chiffre d'affaires de 90 millions de francs et 54 000 imprimantes vendues en 1992, ce qui représente 6% du marché hexagonal. De son siège social européen, situé en Grande-Bretagne, le constructeur dirige une filiale allemande ainsi qu'un réseau de distributeurs. Sur notre territoire, la marque est uniquement représentée par un distributeur, Omnilogic. Le virage du non-impact L'essentiel de l'offre de Citizen est encore aujourd'hui constitué d'imprimantes matricielles, la gamme Swift. Les modèles de cette gamme sont des machines couleur ou monochromes, dotées de têtes d'impression à 9 ou 24 aiguilles, à chariot large ou à 80 colonnes. En 1992, le constructeur japonais a réalisé 90% de ses ventes avec les machines de cette série, le reste étant couvert par une imprimante à jet d'encre monochrome (5% des ventes), une gamme à transfert thermique (3% des ventes) et un modèle à laser, la Prolaser 12 (2% des ventes). Entre 1992 et 1995, IDC estime que, en France, le marché des imprimantes non impact devrait connaître une croissance de 77%. Pour survivre, Citizen se doit de suivre cette évolution. Pour 1993, le constructeur prévoit que les imprimantes matricielles ne représenteront plus que 65% de ses ventes. Même s'il conserve une offre étoffée dans ce domaine, il a compris qu'il ne fallait pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, et qu'il devait au plus vite miser sur d'autres technologies. Le créneau des imprimantes véritablement portables, partenaires logiques des notebooks — dont le marché a enregistré une forte progression —, semble être au premier plan de sa stratégie de développement Autre point important pour Citizen, la couleur. Les modèles capables d'éditer des documents en couleurs représentent 25% des ventes, toutes technologies confondues. La sortie, au mois de septembre, de la Notebook Les résultats de Citizen 1992 1993 * Chiffre d'affaires dans le monde (en millions de livres) 2 473 2 510 Chiffre d'affaires en France (en millions de francs) 90 90 Part du chiffre d'affaires affecté à la R&D 8% 8% Dans le monde Les effectifs 700 personnes Les ventes de Citizen 1992 1 993 * Dans le monde 2 000 000 2 100 000 En France 54 000 52 000 Répartition des ventes par technologie Matricielles 90% 65% Thermiques 3% 4% Jet d'encre et bulles d'encre 5% 4% Laser 2% 2% Couleur 25% Grossistes-revendeurs Chaînes spécialisées Grande distribution VPC * Estimations du constructeur. Printer 11 PN 48, imprimante couleur à transfert thermique de la taille d'une cartouche de cigarettes, s'inscrit dans cette nouvelle politique. Citizen développe d'autre part un certain nombre de pilotes d'impression. Une partie des activités de recherche et développement de la société (le montant attribué à ce secteur en 1993 est, comme en 1992, de 8% du chiffre d'affaires) est consacrée au développement de ces gestionnaires d'impression, qui devraient améliorer notablement la vitesse d'édition, l'un des points faibles de certains modèles, comme la PN 48 monochrome. En France, la firme dispose d'au moins un représentant par département La grande distribution réalise 65% du chiffre d'affaires, Citizen étant présent aussi bien à la Fnac ou chez Darty que chez Auchan, Carrefour ou Hypermédia. La garantie s'applique pendant deux ans pour toutes les machines, et concerne également la tête d'impression. Les délais de dépannage ne dépassent jamais cinq jours. Après l'expérience malheureuse qu'a constituée son modèle d'imprimante à laser, sans doute mal positionné du point de La répartition des ventes par réseau de distribution 13% 20% 65% 2% 124• SOFT & MICRO — No 99 SEPTEMBRE 1993
s.- SOFT SWIFT 90C Imprimante matricielle couleur MS-Dos 10 pages MS-Dos aplat noir Write 15 pages Corel Draw Image-In test 1 Pagemaker 11 0 10 20 30 non effectué non effectué non effectué Moyenne  : 15,9 s 13 min 13 s 38 min 26 s 40 50 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Tête d'impr.  : 9 aiguilles Résolution  : 240 x 240pppPolices  : 8 Mémoire tampon  : 8 Ko Emulation  : IBM Proprinter, Epson FX, Citizen 43,6 QUALITE Capacités techniques  : 5 Ergonomie  : 13,5 15,1 Coût d'exploitation  : 20 Gestion du papier  : 9,5 4,7 Garantie  : 14,3 Moyenne  : 11,3 Imprimante de référence NEC P7. vue du rapport qualité/prix et dont la fabrication a été arrêtée en octobre 1992, Citizen semble prendre son temps avant de lancer un autre produit exploitant la même technologie. Reste à savoir si la technologie du transfert thermique et les produits portables, aussi performants soient-ils, suffiront à maintenir Citizen dans le peloton de tête des constructeurs d'imprimantes. Citizen Swift 90C La Swift 90C est une imprimante matricielle couleur d'entrée de gamme dotée d'une tête d'impression à 9 aiguilles. Bien que d'une rapidité toute relative, cette machine se distingue par une qualité d'impression assez surprenante pour cette catégorie de matériel. Toutefois, il faut remarquer que la frappe, trop forte, des aiguilles a tendance à abîmer le papier. Mais ce problème doit pouvoir se résoudre simplement par un réglage de la tête d'impression. Les caractéristiques de cette imprimante sont à la hauteur de ses prétentions, modérées, La Swift 90C ne dispose que de 8 Ko de mémoire tampon et n'est munie que d'une simple interface parallèle. Elle émule les langages Epson FX, IBM Proprinter et Citizen, et offre une vitesse maximale théorique de 216 caractères par seconde. La Swift 90C est vendue aux alentours de I 600 F HT. Citizen Swift 240C Comme la 90C, la Swift 240C est commercialisée avec un kit couleur. Grande différence avec le modèle précédent, ce MS-Dos 10 pages MS-Dos aplat noir Write 15 pages Corel Draw Image-In test 1 Pagemaker kit est doté d'une tête d'impression à 24 aiguilles. Si la qualité d'édition de la Swift 240C est assez décevante, on ne peut qu'apprécier son relatif silence en fonctionnement et sa facilité de configuration. En standard, cette imprimante ne dispose que de 8 Ko de mémoire tampon et ne propose que 14 polices de caractères, dont 2 vectorielles. Mais il est possible d'étendre cette mémoire tampon jusqu'à 256 Ko et d'augmenter le nombre de polices disponibles. Pour finir, on remarquera que les temps d'impression de cette machine sont loin d'être foudroyants. Sa petite soeur, la 90C, semble un bien meilleur choix. SWIFT 240C Imprimante matricielle couleur 5 10 15 20 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Tête d'impr.  : 24 aiguilles 39 min 52 s 2,8 Résolution  : 180 x 180pppPolices  : 14 24 min 0,8 Mémoire tampon  : 8 Ko Emulation  : IBM Proprinter, 31 min 13 s 9 Epson FX, Citizen 2 min 42 s 10,5 5 min 16 s 16,4 5 min 13 s 6 QUALITE Capacités techniques  : 3,9 Ergonomie  : 15,8 Coût d'exploitation  : 20 Gestion du papier  : 9,5 Garantie  : 11,6 Moyenne  : 11,5 Moyenne  : 7,6 Imprimante de référence  : NEC P7. SEPTEMBRE 1993 SOFT Sc MICRO — 99• 125



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 1Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 2-3Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 4-5Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 6-7Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 8-9Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 10-11Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 12-13Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 14-15Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 16-17Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 18-19Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 20-21Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 22-23Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 24-25Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 26-27Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 28-29Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 30-31Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 32-33Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 34-35Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 36-37Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 38-39Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 40-41Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 42-43Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 44-45Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 46-47Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 48-49Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 50-51Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 52-53Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 54-55Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 56-57Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 58-59Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 60-61Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 62-63Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 64-65Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 66-67Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 68-69Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 70-71Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 72-73Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 74-75Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 76-77Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 78-79Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 80-81Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 82-83Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 84-85Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 86-87Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 88-89Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 90-91Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 92-93Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 94-95Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 96-97Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 98-99Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 100-101Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 102-103Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 104-105Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 106-107Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 108-109Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 110-111Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 112-113Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 114-115Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 116-117Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 118-119Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 120-121Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 122-123Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 124-125Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 126-127Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 128-129Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 130-131Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 132-133Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 134-135Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 136-137Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 138-139Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 140-141Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 142-143Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 144-145Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 146-147Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 148-149Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 150-151Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 152-153Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 154-155Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 156-157Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 158-159Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 160-161Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 162-163Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 164-165Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 166-167Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 168-169Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 170-171Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 172-173Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 174-175Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 176-177Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 178-179Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 180-181Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 182-183Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 184-185Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 186-187Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 188-189Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 190-191Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 192-193Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 194-195Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 196-197Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 198-199Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 200-201Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 202-203Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 204-205Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 206-207Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 208-209Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 210-211Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 212-213Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 214-215Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 216-217Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 218-219Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 220-221Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 222-223Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 224-225Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 226-227Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 228-229Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 230-231Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 232-233Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 234-235Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 236-237Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 238-239Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 240