Soft & Micro n°99 septembre 1993
Soft & Micro n°99 septembre 1993
  • Prix facial : 32 F

  • Parution : n°99 de septembre 1993

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (198 x 276) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 210 Mo

  • Dans ce numéro : les 30 marques qui font la micro-informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
Microsoft WINFJOM, RIEN 011E WINDCM ! Incontoumable et omniprésent, Microsoft affiche une santé de fer. Présent sur tous les fronts de la micro-informatique — systèmes d'exploitation, applications, langages —, l'éditeur semble chaque année creuser un peu plus l'écart qui existe entre lui et ses concurrents. Plus de I milliard de dollars le séparent du numéro deux, Computer Associates, qui dessert pourtant tous les types de plates-formes, alors que Microsoft n'édite que des produits destinés à la micro-informatique. Le chiffre d'affaires que la société a rendu public en juillet 1993 a confirmé cette tendance  : avec un revenu de 2,8 milliards de dollars, la firme dirigée par Bill Gates connaît une progression de 48%. Avec 14 000 salariés, Microsoft est le plus grand employeur de l'industrie du logiciel. La vente de MS-Dos et de Windows apporte à l'éditeur des revenus énormes, auxquels il faut ajouter ceux produits par les autres applications qu'il commercialise. La version 3.1 de son environnement graphique a été diffusée à quelque 30 millions d'exemplaires depuis sa sortie. Windows est préinstallé sur les ordinateurs de plus de deux cents constructeurs. Cette situation de quasi-monopole a occasionné une levée de boucliers de la part de concurrents tels que Novell, Wordperfect, Lotus ou Borland, qui s'estimaient lésés. Il semble toutefois que l'Administration américaine, après une enquête de trois ans, ne souhaite pas donner suite aux accusations dont la firme a fait l'objet. Lors de la création de Microsoft, en 1975, Bill Gates s'était fixé une mission  : mettre un ordinateur sur chaque bureau et dans chaque foyer. Au vu des évolutions technologiques récentes, il s'est permis d'ajouter «... et dans chaque poche ». Leader incontesté du marché du logiciel, Microsoft développe tous azimuts autour de Windows. Cette stratégie semble lui réussir, puisque d'année en année il ne cesse de conforter sa place de numéro un mondial. Les résultats de Microsoft en 1992 Chiffre d'affaires dans le monde (en millions de dollars) 2 800 Résultats dans le monde (en millions de dollars) 708 Chiffre d'affaires en France (en millions de francs) 1 483 Résultats en France (en millions de francs) 163,5 Dans le monde En Fronce Les effectifs 14 000 personnes 500 personnes Une offre de bureautique complète La majeure partie des logiciels de Microsoft est constituée d'applications de bureautique. Il dispose d'un ou de plusieurs titres dans chacune des catégories majeures. Deux best-sellers, diffusés chacun à près de 5 millions d'exemplaires, dominent le lot  : le tableur Excel 4.0 et le traitement de texte Word pour Windows. La gamme comprend également une gestion de base de données relationnelle (Access), un produit de PréAO (Powerpoint) et une messagerie (Mail). L'ensemble de ces applications est disponible sous la forme d'un bundle extrêmement populaire, Microsoft Office, qui a déjà été vendu à plus de 700 000 exemplaires. Microsoft publie également la gestion de fichiers relationnelle Foxpro, compatible avec Dbase, et une gestion de projets sous Windows, Superproject. En matière de développement, la société propose un compilateur C/C++ et un Basic avancé, Visual Basic. A terme, Microsoft envisage d'imposer une forme réduite de ce Basic comme langage de macrocommandes commun à la plupart de ses applications, notamment Excel et Project. L'offre d'entrée de gamme démarre avec un intégré présent sous Dos comme sous Windows, Works. Ce logiciel est composé d'un traitement de texte, d'un tableur, d'une gestion de fichiers et, selon l'environnement, d'un outil de communication (sous Dos) ou d'un utilitaire de dessin (sous Windows). Les qualités didactiques de ce produit conduisent un grand nombre de constructeurs à l'offrir en standard avec leur machine. La gamme grand public comprend également un gestionnaire de finances personnelles, Money — que la filiale 108• SOFT & MICRO — No 99 SEPTEMBRE 1993
française a adapté à son marché en y intégrant un outil de gestion de compte bancaire à partir du minitel —, et un logiciel de PAO (Publisher). Une énumération des produits de Microsoft ne saurait être complète si l'on ne citait la version Dos de Word et le tableur Multiplan, dédié à ce même environnement. En dépit de son aspect vétuste (il n'a pas évolué depuis 1989), ce dernier logiciel continue d'afficher des ventes fort honorables en France. Microsoft est également présent sur le marché du multimédia, avec une série de CD-Rom destinés au grand public  : l'encyclopédie Bookshelf ; Encarta, qui fait la part belle aux images et aux sons ; Musical Instruments, qui permet de découvrir les instruments de musique du monde entier ; et Cinemania, produit destiné aux cinéphiles, qui autorise la recherche de fiches de films selon divers critères (année, réalisateur, acteur...). Microsoft est également présent dans le secteur des solutions de haut de gamme pour les entreprises, avec le serveur relationnel de bases de données SQL Server — développé par Sybase — et le gestionnaire de réseau Lan Manager. Plus récemment, le numéro un du logiciel s'est distingué en proposant Windows NT, un système d'exploitation 32 bits. Bill Gates espère diffuser I million d'exemplaires de ce nouvel environnement au cours de la première année de commercialisation. Le point unificateur de la stratégie de Microsoft demeure Windows, que l'on retrouve sur des machines de plus en plus variées, depuis les ordinateurs de poche jusqu'aux stations de travail 32 bits ultrapuissantes, telles celles construites autour du microprocesseur Alpha, de Digital Equipment. Des versions réduites de Windows sont également envisagées pour des appareils de bureau aussi divers que des fax, des photocopieurs, des téléphones ou des téléviseurs. Un poids énorme en France Le chiffre d'affaires de près de 1,4 milliard de francs réalisé par Microsoft France en 1992 fait de la marque le premier vendeur de logiciels de l'Hexagone. Cette filiale a été ouverte très tôt, en 1983, ce qui lui a permis de s'implanter sur le marché bien avant l'arrivée de ses concurrents. Microsoft France réalise 70% de ses ventes dans le domaine des applications, 21% avec les réseaux, langages et systèmes, et 9% avec le matériel (des souris, pour l'essentiel). Son leadership est évident dans la plupart des secteurs. Ainsi, Excel aurait représenté 55% des ventes de tableurs sur le marché français en 1992. Pour cette même période, les parts cumulées de Word pour Windows et de Word pour Dos s'élèveraient à 77%, et celles de Works à 68%. Dans le monde Macintosh, la domination est tout aussi éclatante  : 88% pour Excel, 73% pour Word, 48% pour Works. Tous secteurs confondus, Microsoft France a diffusé, en 1992, 1 387 320 produits. La majorité des ventes a été effectuée par le biais de grossistes (44%) et de chaînes (24%). Les ventes directes aux grands comptes ne représentent que 10% du revenu global. La maison mère a largement étendu ses activités au cours des dernières années, et Microsoft France a procédé à de nombreux recrutements  : son personnel est passé de 36 personnes en 1986 à 163 en 1990, 362 en 1992 et 500 en 1993. Outre le siège social de 10 000 mètres carrés, installé aux Ulis, l'éditeur dispose d'agences à Strasbourg, Lyon, Aix-en-Provence, Toulouse et Bordeaux. Microsoft France propose PH OTOS  : D. R. remettes C ouIeur : e Imprimantes Internationzd Sen lAjOut ou suppressi -1 I ")) de 1 Ports folio « installées Boolueen Contras. Gothic Grec (True Type) Contins. Gothic Gras Italique ITrueTypell Centtuy Gothic Italique iTrueType) Centuiy Schoolbook (I guet'pue'Exemple La taille de la police sur le disque. 56 Ko, InEoPuo Gestionnaire WintAail 1.21 errree-,Ion AaBbCcXxYyZz 123 Ceci est une police vectorielle igue'ype. La même police pouua êtie utilisée pour l'affichage et l'impression. Microie PcwrerpaiMa risà. nen. A Depuis sa sortie, la version 3.1 de Windows a déjà été commercialisée à près de 30 millions d'exemplaires... trois types d'assistance technique. Tout d'abord, une hot fine gratuite de premier niveau, dont l'efficacité a été fortement améliorée au fil des années. 232 884 appels ont été traités au cours de la seule année 1992 par les 130 techniciens affectés à ce service. Ensuite, Amplitude, une assistance proposée sous forme d'abonnement annuel payant, qui permet aux souscripteurs d'être servis en premier lorsque plusieurs personnes sont en attente et de bénéficier d'aides personnalisées — par exemple une entre- vue, une fois par an, avec un technicien maison. Enfin, Microsoft University, qui dispense des formations d'un niveau avancé. Microsoft apparaît comme un choix sûr en matière de logiciels. En ce qui concerne les systèmes d'exploitation, il a jusqu'à présent eu le dernier mot face à ses concurrents. Les premiers signes de (très relative) faiblesse apparaissent dans le domaine de la bureautique, où il rencontre depuis quelques mois une forte opposition sur tous les fronts. Borland affirme vendre quatre fois plus d'exemplaires de Paradox que Microsoft ne diffuse de versions d'Access. Wordperfect aurait retrouvé sous Windows le leadership qu'il détenait sous Dos. Lotus dispose, avec 1-2-3 4.0, d'un véritable concurrent d'Excel. Or, le numéro un semble avoir des difficultés à livrer dans les délais les nouvelles versions de ses tableurs et traitements de texte. Les regards Fermer I e nlever I. IrueType... I Aide sont aujourd'hui tournés vers le successeur de MS-Dos 6.0 et de Windows 3.1, un système surnommé Chicago, qui serait doté de certaines des capacités avancées de Windows NT. Windows 3.1 Depuis sa version 3.1, Windows est enfin considéré comme fiable  : les incidents de fonctionnement des moutures précédentes I SEPTEMBRE 1993 SOFT & MICRO — No 99• 109



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 1Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 2-3Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 4-5Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 6-7Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 8-9Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 10-11Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 12-13Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 14-15Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 16-17Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 18-19Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 20-21Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 22-23Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 24-25Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 26-27Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 28-29Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 30-31Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 32-33Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 34-35Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 36-37Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 38-39Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 40-41Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 42-43Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 44-45Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 46-47Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 48-49Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 50-51Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 52-53Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 54-55Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 56-57Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 58-59Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 60-61Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 62-63Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 64-65Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 66-67Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 68-69Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 70-71Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 72-73Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 74-75Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 76-77Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 78-79Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 80-81Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 82-83Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 84-85Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 86-87Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 88-89Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 90-91Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 92-93Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 94-95Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 96-97Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 98-99Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 100-101Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 102-103Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 104-105Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 106-107Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 108-109Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 110-111Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 112-113Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 114-115Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 116-117Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 118-119Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 120-121Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 122-123Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 124-125Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 126-127Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 128-129Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 130-131Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 132-133Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 134-135Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 136-137Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 138-139Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 140-141Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 142-143Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 144-145Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 146-147Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 148-149Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 150-151Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 152-153Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 154-155Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 156-157Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 158-159Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 160-161Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 162-163Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 164-165Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 166-167Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 168-169Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 170-171Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 172-173Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 174-175Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 176-177Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 178-179Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 180-181Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 182-183Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 184-185Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 186-187Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 188-189Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 190-191Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 192-193Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 194-195Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 196-197Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 198-199Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 200-201Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 202-203Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 204-205Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 206-207Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 208-209Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 210-211Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 212-213Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 214-215Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 216-217Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 218-219Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 220-221Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 222-223Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 224-225Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 226-227Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 228-229Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 230-231Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 232-233Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 234-235Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 236-237Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 238-239Soft & Micro numéro 99 septembre 1993 Page 240