Soft & Micro n°98 jui/aoû 1993
Soft & Micro n°98 jui/aoû 1993
  • Prix facial : 32 F

  • Parution : n°98 de jui/aoû 1993

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (198 x 276) mm

  • Nombre de pages : 192

  • Taille du fichier PDF : 153 Mo

  • Dans ce numéro : les meilleurs PC du monde... 12 micros de rêve au banc d'essai.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
SQL Windows la panoplie du parfait client-serveur Utilisateur final Utilisateur averti Développeur Ouest Elle Edit ylew Query Utilities Wndow Belp I FACTURES I ti No, Dao p› -Ter.] 721EITI eM Query - FACTURES:Clueryl . . SOCIETE ADRESSE CODEPOST VILLE FACSOC.NOF I Dupent dell ce 1 me de Pans 78000 Vegsgelles Ill D•P' lJnk Tables .I 11 FACSOC 3 UGPROD W all ADRESSE .. Illt NOFAC 111 CODECLI ..., al CODEPOST • 13 PM% PR ODUIT DATEFAC OTE li Crinaniiiilin SOUSTOTAL • SOCIETE ln TOTALHT a Table Link:: • L ? ink 1 N *** OQL Windows est un ensemble de 110modules très complet destiné à la gestion de l'information en architecture clientserveur. A la différence des autres produits présentés ici, qui s'interfacent avec des serveurs SQL mais ne peuvent servir à développer que la partie cliente, SQL Windows Dow Tant ne« I 11M111 rom* OK canal Reins lablndmodolion... I NUM couvre tous les aspects de l'architecture, offrant en sus à plusieurs équipes de programmeurs la possibilité de travailler sur un même projet. Sa liaison avec des ateliers de génie logiciel comme Delf lui permet de gérer efficacement l'analyse et la conception de l'application. Les différents modules du logiciel de Gupta s'adressent à des utilisateurs de niveaux variables. Le plus réputé se nomme Quest (voir la copie d'écran O). C'est une véritable application de consultation et de saisie des données, qui automatise la connexion à des bases de données et à leurs tables, et génère une liste et un masque pour la saisie des données, table par table. Ces masques sont également produits sur des vues, mais ils ne servent alors qu'à la visualisation des informations. Quest comprend un QBE et un générateur d'états, et permet de créer de nouvelles tables. Il peut sans aucune difficulté être mis en oeuvre par un utilisateur final. Express Windows est un générateur de masques qui travaille sur des bases, des tables et des vues existantes. Il offre trois modèles : un masque monotable (ou monovue), une représentation en liste et un modèle incluant une liste. A partir du masque, Express SOLWIndows - FACSOC.APP file Edit Qutllne Dols ylew Zearch Bun Belp • If bSOLBase and IParam = 0 • o Call BulldTbISOL bearam, hWndltem, 'ROWID1 • On PM SOLWHERE • If bSOLBase and IParam = 0 o Cali BuildSOLWherel 'ROWID', hWndhem 1 • Column: colnNOFAC • Column: coIePRODUIT • Column: coInOTE • Column: colnPRIX • Column: colnSOUSTOTAL Tille: SOUSTOTAI + • • Default Faon v3.1.0 file fdit FÇÉIM Query Report CODECII: I I SOCIETE: .. ADRESSE: CODEPOST: VILLE: SITE PRIX SOUSTOTAL a. — ,I. ../... ! — Parc installé : 22 000 licences. Mise sur le marché :1989. De nombreuses applications client-serveur utilisant SQL Windows sont opérationnelles dans des grands comptes (Rhône-Poulenc, Française des jeux...). CA 1992 de 32,8 millions de dollars, dont 10 % avec les SGBD Windows. Hot line de 2 personnes (sur 5) au centre agréé Aston. Prix : 9 600 F HT. Formation : 2 centres agréés (JC2 Informatique et Aston). Bibliographie : une lettre commerciale, Gupta Comm, est diffusée depuis le mois de mai aux clients français. Un club d'utilisateurs vient d'être créé. Version testée : SQL Windows 4.0, Quest 2.0, versions américaines du commerce. Editeur et distributeur : Gupta Technologies. Prix :19 950 F HT pour la version testée, 34 950 F HT pour la version offrant la programmation multiutilisateur, 4 950 F HT pour Quest seul. Configuration recommandée : PC 486DX doté de 8 Mo de mémoire vive. Occupation sur disque :17 Mo. Windows génère une application compilée. Report Windows fonctionne de la même manière, mais concerne les états. Le module SQL Windows proprement dit (voir la copie d'écran ID) permet d'entrer dans le code correspondant au masque, de modifier son apparence, de créer des masques de requête, d'enchaîner des écrans, de définir des utilisateurs et leurs privilèges, etc. En outre, il donne accès au langage de I programmation du logiciel, un L4G très complet. En mode local, la création des bases de données, des vues et des tables se firt en SQL depuis SQL Talk, une console comprenant fenêtre d'entrée et fenêtre de sortie. On peut aussi effectuer des opérations sur SQL Base, à l'aide d'un langage de troisième génération. Cet imposant ensemble n'est pas destiné à l'utilisateur final, quel que soit son niveau. Il montre tout son talent dans des projets d'envergure, par exemple lorsqu'il s'agit de réaliser des applications clientserveur susceptibles de mettre en oeuvre plusieurs serveurs. Bien que Gupta insiste plus particulièrement sur les qualités de SQL Windows en tant que client, il ne faut pas négliger le serveur de bases de données SQL Base, qui est de bonne facture et sera bientôt disponible sous Windows NT. I • • • 108 • SOFT & MICRO — 1\i° 98 JUILLET-AOUT 1993
Win Arès : pour initiés seulement Utilisateur final Utilisateur averti N Développeur ** Igenu des sites départementaux, Win W Arès est SQL de S à L. Doté d'un moteur de type Oracle, il utilise une version de SQL conforme à la norme Ansi 2, la plus étendue. Son originalité réside dans son mode de programmation : chacune des commandes est considérée comme un «verbe» SQL et stockée dans une table de la base. La définition d'un masque, par exemple, correspond à plusieurs lignes dans la table des couleurs et attributs, à plusieurs lignes dans la table des objets, etc. Tels quels, les outils offerts par Win Arès sont d'une austérité sans égale : une console pour taper les commandes et un journal des opérations. Mais le produit est livré avec un générateur d'applications, ODE, écrit entièrement avec les commandes système et le SQL du logiciel. Bien qu'ODE ne respecte en rien les règles de l'interface Windows (voir écran (9), il rend le processus de création d'une base plus proche de ce que l'on trouve dans les concurrents de Win Arès. Cependant, dans la préversion testée, ODE est plutôt instable et ne comprend pas encore toutes les fonctions annoncées. ODE est en fait une base de données Win Arès, qui contient dans ses différentes tables les routines nécessaires à son propre fonctionnement. Pour créer une nouvelle base en bénéficiant de ses possibilités, il faut partir de cette base source et y ajouter ses LE DOSSIER I I propres tables, opération réalisée très simplement dans ODE. Le générateur propose ensuite un éditeur de «grilles» (c'est là le terme consacré pour désigner les masques dans l'univers des systèmes départementaux), qui ne comporte pas de palette d'outils mais des menus correspondant aux différentes tables qui stockeront les paramètres et les routines d'interface (couleurs et attributs dans l'une, objets dans l'autre, etc.). Ces routines peuvent être consultées à tout moment; il suffit pour cela d'envoyer une requête aux tables concernées. Le même principe est utilisé pour le module de création des liens entre tables, pour le QBE et pour l'utilitaire d'import-export. ODE étant en cours de développement, il évolue en permanence, ce qui est très positif. Mais il n'est pas toujours exempt de bogues, ce qui l'est moins. Quitteri Éditer 1 odelink fichier Édition Définition de liens entre colonnes de tables 41111111MF Lister Tables liées Toute Table Fin de liste fable de contrôle Créateur Nom e e (F9) Colonne (F9) Libellé facultatif (F9 ssildha factures Nofac Tables dépendantes Créateur Nom de Table (F9) Nom de colonne (F9) sqldtra lignes Nofac • om de colonne a bl supprime la Détails de la Grille facture Premier Champ : Titre : Largeur : Haute Menu : Taille redimensionnable : Préfixe des routines : Commentaire : Barre de défilement horizontal : 0/N maximale : I OIN I Vertical : Entrée : Validation : Sortie : Chaque : Erreur : Rollback : Activation : Désactivation : OK et Quitter Abandonner K et Continue Page (report( : illin Va tider Ouater ■ $ei* &Mieat 0 Parc installé : 2 000 exemplaires (tous environnements); une centaine de versions Windows, selon nos estimations. La première version Windows date de décembre 1992, celle testée de mai 1993. L'intégralité du chiffre d'affaires de SQL Réalisations (6 millions de francs en 1992) provient d'Arès. La version Windows n'a représenté que 5 % des ventes en 1992, mais la société compte doubler son CA en 1993 grâce à elle. Hot line gratuite, avec 5 personnes formées sur le produit ; payante pour les besoins lourds. 5 minutes d'attente. SQL Réalisations dispense une formation en entreprise. Version testée : 4.1 bêta. Editeur et distributeur : SQL Réalisations. Prix : 4 900 F HT (de 22 000 F HT à 38 000 F HT sous Unix, Netware, CTOS). Offre promotionnelle (valable toute l'année 1993): 1 993 F HT. Configuration recommandée : PC 486DX, 8 Mo de mémoire vive. Occupation sur disque : 4 Mo. JUILLET-AM-1' 1993 Une excellente connaissance de SQL est indispensable à la mise en oeuvre de ce produit, qui bénéficie d'une interface avec l'outil de génie logiciel AMC Designer pour la conception de la base. Cet ensemble performant est plutôt destiné aux grands comptes et aux SSII, pour la réalisation de projets importants. Selon SQL Réalisations, Win Arès est le plus puissant de tous les outils de développement en termes de vitesse d'exécution et d'ergonomie — sur ce dernier point, notre appréciation est plus que réservée. Il est le seul à fonctionner indifféremment sous Windows et en multiposte Unix, Novell et CTOS. Dans les six prochains mois, une version client-serveur entre environnements différents sera proposée, puis le support d'ODBC et de l'intégrité référentielle. SOFT & MICRO — N" 98 • 109



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 1Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 2-3Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 4-5Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 6-7Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 8-9Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 10-11Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 12-13Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 14-15Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 16-17Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 18-19Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 20-21Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 22-23Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 24-25Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 26-27Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 28-29Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 30-31Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 32-33Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 34-35Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 36-37Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 38-39Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 40-41Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 42-43Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 44-45Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 46-47Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 48-49Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 50-51Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 52-53Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 54-55Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 56-57Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 58-59Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 60-61Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 62-63Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 64-65Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 66-67Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 68-69Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 70-71Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 72-73Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 74-75Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 76-77Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 78-79Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 80-81Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 82-83Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 84-85Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 86-87Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 88-89Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 90-91Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 92-93Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 94-95Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 96-97Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 98-99Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 100-101Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 102-103Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 104-105Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 106-107Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 108-109Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 110-111Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 112-113Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 114-115Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 116-117Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 118-119Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 120-121Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 122-123Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 124-125Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 126-127Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 128-129Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 130-131Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 132-133Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 134-135Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 136-137Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 138-139Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 140-141Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 142-143Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 144-145Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 146-147Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 148-149Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 150-151Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 152-153Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 154-155Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 156-157Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 158-159Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 160-161Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 162-163Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 164-165Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 166-167Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 168-169Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 170-171Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 172-173Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 174-175Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 176-177Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 178-179Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 180-181Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 182-183Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 184-185Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 186-187Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 188-189Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 190-191Soft & Micro numéro 98 jui/aoû 1993 Page 192