Soft & Micro n°97 juin 1993
Soft & Micro n°97 juin 1993
  • Prix facial : 32 F

  • Parution : n°97 de juin 1993

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (198 x 276) mm

  • Nombre de pages : 244

  • Taille du fichier PDF : 198 Mo

  • Dans ce numéro : Windows NT... un système d'exploitation multi-plateforme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 128 - 129  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
128 129
programme à laquelle on associe une ligne de commandes (la plupart des autres logiciels s'en chargent automatiquement). Tout, dans Free Compta Pro, tourne autour d'un élément central appelé Palette : on y trouve les icônes, qui servent à consulter les joumaux, le grand livre, la balance, etc. Une autre icône, appelée Utilitaires, sert à accéder à quelques opérations supplémentaires  : effectuer le rapprochement bancaire, demander le lettrage automatique (sur les montants seuls ou sur les montants et les numéros de pièces) ou encore empêcher l'accès à des comptes par un mot de passe. L'ensemble donne indéniablement une impression globale de grande simplicité car presque tout est instinctif. Il est étrange en revanche que certains réflexes issus de la manipulation de Dos n'aient pas été abandonnés. Par exemple, lors de la saisie d'une écriture pour appeler la liste des comptes, il faut taper le ou les chiffres par lesquels ce compte débute, puis appuyer sur la touche +. Un ascenseur aurait été plus conforme à la philosophie Windows. Cela dit, cette touche sert également de raccourci pour appeler en un clin d'oeil la liste des taux de TVA, ce qui est fort pratique. Autre petit plus appréciable, le fait que la saisie dans les journaux s'effectue mois par mois, cela permet de ne taper que la date de l'opération : il n'y a pas de petites économies de frappe ! Free Compta Pro dispose d'un échéancier, mais pas de la balance âgée. En fin d'année, ce logiciel fournit, comme ses congénères, le bilan et le compte de résultats. En outre, un module complémentaire sous Excel se charge d'extraire les don- « "1 flebier FreeCOMPLA PRO FreeCOMPTA PRO MIker,111111 Jammu I s Grand Livre Balance [% herche Plan Comptable I 11) I Utile/tes I Info 113 Quitter LaSobtanDouc L'élément central de Free Compta est la Palette (ci-dessus). Tout dans ce logiciel donne une impression très agréable de simplicité. nées de la balance pour calculer tous les éléments exigés par l'administration  : tableaux d'immobilisations, état de créances et de dettes, résultat fiscal, etc. Free Compta Pro est un logiciel idéal pour les petites sociétés et pour tous ceux qui recherchent un produit très simple d'emploi. Obi Compta Plus, un passage sous Windows mal réussi Obi Compta Plus est un logiciel qui ne fonctionne que sous Mod1, un environnement propriétaire commercialisé par la société Memsoft. A l'origine, cet environnement servait à simplifier l'utilisation de logiciels sous MS-Dos. Il a ensuite été porté sous Windows, mais son utilisation ne se révèle pas d'un grand intérêt. La simple procédure d'installation d'Obi Compta Plus rebuterait même le plus persévérant des comptables. Il faut suivre un cheminement compliqué, taper plusieurs mots de passe, pour finalement découvrir un produit qui ne mérite nullement commandes Aide Macros ortie AIDE retour Comptabilité Plus 4.01 (Cl, !..1 ç 16:50:28 3/05/92 Société  : ABC STE DEMONSTRATION Agence  : 0 SIEGE SOCIAL Journal Achats Mois Comptable(MM/AA) Date d'opération Réf.Tiers Pe INT PIECE  : Type (Facture/A)  : Date  : Référence  : Totalt.v.a• Code Lib. Auto. Reglement  : Banque (N/AIM/Unique) Code Rg : Echéance Lettrage LigC.GénérC.Analy Libellé Accessoires A B C E F G H ACE ACHAT DE MARCHANDISES I AC2 ACHAT SPECIAUX mucuoyemppl,aArs CM.Ver mt ḎrulimuccycLu trun earzioai 0,00 l'appellation de comptabilité sous Windows. Il s'agit en fait d'une adaptation grossière d'un produit MS-Dos. On est très loin des icônes conviviales, des écrans soignés et de l'ergonomie générale de Windows. Nous ne contestons pas la validité comptable de ce logiciel, mais il est hors de question de le faire jouer dans la même cour que les six autres. Début 1992, Obi Gestion, l'éditeur d'Obi Compta Plus, a cédé le code source de son logiciel à Memsoft. Ce dernier nous a d'ailleurs fait parvenir la bêta version d'une application développée à partir de ce code, mais nous n'avons jamais réussi à l'installer. Défaut de jeunesse, sans doute... Avec Obi Compta on est très loin de l'ergonomie caractéristique aux logiciels sous Windows. 128• SOFT & MICRO — N°97 JUIN 1993
Maestria Senior, l'exhaustivité avant tout Dossier 71La compta Maestria  : teijou_sa.mae Edition Structure Fenêtres Traitement Impression PO'AtKeri Période int I, D Jan90 ACI Compte Saisie des journaux Interrogation  : 41:41E-11ffl1-1 1 I Solde I- I Règlement fournisseurs Règ. Pas de règle...• Limite d'échéance 030592 de à Budget T maux Solde D ébit Rare N N'compte Libellé écriture Echearic e P Débit Crédit à de 010190 au 311290 La compta Maestria  : Palette jElekeiLibi 14.11 9 Maestria Senior est sans conteste le logiciel le plus complet de ce comparatif. eurtout connu pour ses logiciels de gestion sur Macintosh, Microland, l'éditeur de Maestria, a également été l'un des premiers à présenter un logiciel de comptabilité sous Windows. Plutôt que de se lancer dans le développement de produits sous cet environnement, Saari, le leader français des logiciels de gestion, a purement et simplement racheté Microland, au début de 1993. Dès que l'on ouvre la boîte de Maestria, on s'aperçoit de l'extrême soin avec lequel ce produit a été conçu. La volumineuse documentation comprend un guide pédagogique de 350 pages, qui, en prenant comme exemple une société fictive, explique l'utilisation de toutes les commandes du logiciel, et un guide de référence, encore plus volumineux, qui liste toutes les fonctions — et Dieu sait si elles sont nombreuses ! Quatre petits opuscules viennent compléter l'ensemble, notamment un aidemémoire très bien fait qui rassemble tous les raccourcis clavier. Maestria Senior joue à fond la philosophie Windows. Il permet, par exemple, d'ouvrir simultanément à l'écran de multiples fenêtres, de faire travailler certaines fonctions en tâche de fond (comme la clôture d'un exercice) ou encore de redimensionner très facilement à l'écran les colonnes d'un tableau. Il est seulement dommage qu'il ne soit fait aucun usage de la couleur et que les icônes proposées soient très banales. Renseignements pris, il s'agit de garder une exacte compatibilité avec les écrans de la comptabilité pour Macintosh. Tout comme Free Compta Pro, Maestria Senior comprend un élément appelé Palette. Mais, à l'inverse de l'utilisation qui en est faite dans Free Compta Pro, où cet outil est le pivot central permettant de passer d'une application à une autre, la palette de Maestria Senior sert à lancer des commandes  : trier, passer à un enregistrement suivant ou précédent, ajouter ou supprimer un élément, etc. Nous avons également apprécié la présence d'une icône de recherche qui donne la possibilité de retrouver très rapidement un enregistrement sur presque tous les fichiers : comptes généraux, comptes analytiques, libellés, etc. Maestria Senior est indéniablement le logiciel le plus complet de ce comparatif ; non seu- lement on y trouve les fonctions comptables les plus sophistiquées (y compris les postes budgétaires, les comptes analytiques et le rapprochement bancaire), mais également de nombreuses commandes dont le seul but est de simplifier la vie à l'utilisateur. On peut par exemple créer des raccourcis clavier pour appeler un compte ainsi que pour appeler un libellé que l'on utilise souvent : par exemple Facture n°, Avoir n°, Vente, Achat, etc. Une autre fonction, appelée Reprendre la compta et qui est représentée par une icône située dans le gestionnaire de programme, permet, comme son nom l'indique, de reprendre son travail exactement où on l'avait laissé lors de la fermeture du logiciel. Nous avons également apprécié la fonction Lettrage manuel avec équilibrage, qui permet de réajuster automatiquement — et sans passer la moindre écriture — un compte sur lequel il subsiste quelques centimes égarés ! Parmi les autres perfectionnements, on remarquera la possibilité de pouvoir conserver cinq exercices comptables par dossier, un vrai cadeau pour les analystes financiers ! Maestria Senior, on l'aura compris, est un produit très bien fini et très complet. Sans doute trop pour une société dont les besoins en comptabilité sont « normaux ». C'est en revanche un excellent produit pour les grandes entreprises. E POUR PLUS D'INFORMATION SUR LES PRODUITS, REPORTEZ- VOUS A L'ESPACE LECTEUR EN FIN DE MAGAZINE. JUIN 1993 SOFT & MICRO — N°97• 129



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 1Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 2-3Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 4-5Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 6-7Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 8-9Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 10-11Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 12-13Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 14-15Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 16-17Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 18-19Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 20-21Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 22-23Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 24-25Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 26-27Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 28-29Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 30-31Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 32-33Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 34-35Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 36-37Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 38-39Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 40-41Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 42-43Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 44-45Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 46-47Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 48-49Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 50-51Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 52-53Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 54-55Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 56-57Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 58-59Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 60-61Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 62-63Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 64-65Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 66-67Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 68-69Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 70-71Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 72-73Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 74-75Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 76-77Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 78-79Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 80-81Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 82-83Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 84-85Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 86-87Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 88-89Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 90-91Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 92-93Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 94-95Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 96-97Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 98-99Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 100-101Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 102-103Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 104-105Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 106-107Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 108-109Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 110-111Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 112-113Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 114-115Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 116-117Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 118-119Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 120-121Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 122-123Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 124-125Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 126-127Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 128-129Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 130-131Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 132-133Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 134-135Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 136-137Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 138-139Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 140-141Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 142-143Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 144-145Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 146-147Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 148-149Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 150-151Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 152-153Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 154-155Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 156-157Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 158-159Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 160-161Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 162-163Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 164-165Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 166-167Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 168-169Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 170-171Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 172-173Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 174-175Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 176-177Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 178-179Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 180-181Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 182-183Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 184-185Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 186-187Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 188-189Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 190-191Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 192-193Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 194-195Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 196-197Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 198-199Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 200-201Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 202-203Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 204-205Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 206-207Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 208-209Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 210-211Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 212-213Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 214-215Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 216-217Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 218-219Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 220-221Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 222-223Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 224-225Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 226-227Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 228-229Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 230-231Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 232-233Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 234-235Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 236-237Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 238-239Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 240-241Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 242-243Soft & Micro numéro 97 juin 1993 Page 244