Soft & Micro n°100 octobre 1993
Soft & Micro n°100 octobre 1993
  • Prix facial : 32 F

  • Parution : n°100 de octobre 1993

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (198 x 276) mm

  • Nombre de pages : 224

  • Taille du fichier PDF : 171 Mo

  • Dans ce numéro : dossier spécial sur Windows 3.1... les 100 recettes indispensables.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 118 - 119  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
118 119
atelier graphisme Créer une feuille de style La version pour Windows d'Xpress permet de créer des feuilles de style destinées Xpren à faciliter la constitution de documents normalisés. Toutes les opérations nécessaires à cette création s'effectuent à partir de la zone de dialogue Style qui se trouve dans le menu Edition. Lorsque l'on souhaite apporter ses propres enrichissements à une Celer LdItlan Affichage plut LAIII air. Igen Aide.,...1 —.._. —., - 2 -a v d P.Doel IIl, iII:, , , Pi,,, ,  : , PP:.,., ,, ! 0 !),  ! ? !). Ir Feuilles de style peur Decl ilialliaglil Ir.e. 1 Iei. i IIIIIMMIIII=3=1.11.11.11.r. re « A" fourealenf dem.. f -1 Pesell2t* I 9... I,..0, 10:4101,7 Peule vai Basse A ri... x mie. IN.t...1.1'e, 12.7 ma H- 271.6 me Ceh 1..,... ic011i1/4pochee 0) ou&h,, 100fillNapmera faf à andel eux'renon Neige gaude 0 mg » aie 0 fredeIeed da. 0 aafi Ifià « kefig• ahhal If ma. avant 0rfad 1 Da 1 I Aaafeba I Par défaut, Xpress affecte automatiquement à la nouvelle feuille de style une série de caractéristiques standards. page ou à un groupe de pages sans définir une feuille de style, Xpress pour Windows applique par défaut la feuille de style Normal. On peut ensuite déterminer manuellement les enrichissements à affecter au texte  : polices, corps, alignements, filets... Mais Xpress permet également d'appliquer une feuille de style à un ou plusieurs paragraphes. La création d'une feuille de style se déroule en six étapes  : • nommer cette nouvelle feuille de style et, si on le désire, lui attribuer un raccourci clavier ; • choisir une feuille de style qui servira de base à l'édification de la nouvelle (par défaut, le logiciel choisit le format Normal) ; • cliquer sur le bouton Caractères, puis paramétrer les diffé- rents attributs de caractères souhaités ; • définir ensuite les spécifications liées au format des paragraphes ; • paramétrer d'éventuelles tabulations et filets ; • enregistrer la nouvelle feuille de style avant de retourner dans la boîte de dialogue principale. Les deux premières étapes permettent de mettre en place la « fiche signalétique » de la nouvelle feuille de style, que l'on retrouve en cliquant dans la zone de dialogue Feuilles de style du menu Style. Les trois étapes suivantes constituent la création du corps de la feuille. Enfin, l'opération finale d'enregistrement est, bien sûr, la condition sine qua non d'une utilisation ultérieure de la feuille. Polices et enrichissements Dans la boîte de dialogue Caractères, on choisit la police de caractères, le corps du texte, son enrichissement (parmi les douze options disponibles), sa couleur et sa teinte (exprimée en pourcentages). Les options suivantes correspondent à la position du texte Windows ou Macintosh, Xpress reste toujours Xpressil Tous les fichiers Xpress qui nous sont transmis sont immédiatement transformés en un format compatible avec celui de notre flasheuse. Que les fichiers soient d'origine Macintosh ou PC n'a aucune incidence notable sur notre travail, même si cela nécessite, bien sûr, l'acquisition de stations d'accueil adaptées. Actuellement, l'ensemble de nos clients utilisent des stations Macintosh, mais la qualité de la version PC d'Xpress pourrait bien entraîner, à terme, une migration de certains d'entre eux vers Windows. Certaines erreurs de manipulation dans l'élaboration du fichier d'origine justifient parfois un retour à l'envoyeur et peuvent occasionner des dépassements importants des délais de réalisation. Par exemple, tout utilisateur désirant éditer des documents de qualité professionnelle veillera à distinguer la police Helvetica Bold de la police Helvetica Roman à laquelle on aurait ensuite affecté l'attribut Gras. D'autres erreurs par omission nous contraignent parfois à interrompre la préparation du document  : c'est par exemple le cas pour une image réalisée sous Illustrator, importée dans un fichier Xpress et retravaillée ensuite avec l'application d'origine. Au retour dans Xpress, le système indique une modification de l'image et demande son enregistrement ; encore faut-il prendre la précaution de rouvrir le fichier pour effectuer l'enregistrement des modifications... Pour nous, il n'y a pas de différence entre un fichier Macintosh et un fichier Windows. Seule compte la précision avec laquelle les logiciels auront été manipulés. Laurent De Negri est employé à la société de prépresse Image Photogravure. Il est notamment chargé du flashage, chaque mois, des pages de « Soft & Micro ». 118 Soft & Micro 00 OCTOBRE 1993
F 1ie ! ffliiiirrIffliMil jtalriiariln. FORUM TECHNIQUE ki se et.. bu Ne tram. em• Mer, rai-1 dd Fi leMe• MM.,., op MI 1. 11.'gr. [e= (II —'L1..2m, _I 1..1. 1."..1,1 M are.. PIr. amo. » i"-.47311111•111112, Il',mat. mem• 1f..• M. «..41c... CI],.—.1 GA minalmimmowillr. I Les quatre étapes de définition d'une feuille de style. par rapport à des repères sur la feuille de travail  : l'échelle horizontale permet de gérer la largeur des caractères, alors que l'approche de groupe autorise une modulation de l'espacement entre deux caractères contigus. Enfin, la commande Parangonnage détermine la position verticale du texte par rapport à la ligne de base. A l'instar de l'approche de groupe, ce paramètre s'exprime en points ou en millimètres, et non en pourcentages. Le bouton de validation permet ensuite de revenir à la boîte de dialogue principale. Les lettrines en standard On détermine ensuite les spécifications du format  : marges gauche et droite, alinéa, interlignage et espacement. Enfin, une série de cases permet de compléter la sélection de formatage en indiquant, par exemple, la présence d'une lettrine. Proposée en option dans les versions précédentes, sur Mac, d'Xpress, au travers d'une Xtension, cette fonction est intégrée à la version 3 du logiciel, sur Mac comme sur PC. La version pour Windows propose ainsi, en standard, les différents paramètres de gestion de la lettrine  : dans la boîte de dialogue qui permet la création des feuilles de style, on indique le format (hauteur et largeur) de l'espace desti- Pour plus d'informations sur les produits, reportez-vous à 7 1'. en fin de magazine. 4•—•  : 7Î "an „in seembeumr...mes.seme.wr, ma né à accueillir la première lettre du paragraphe. Xpress choisit alors automatiquement le corps de ce caractère. La fonction d'alignement permet de justifier le texte par rapport à deux lignes verticales théoriques qui délimitent le paragraphe  : fer à gauche (ou alignement du texte sur la verticale gauche), fer à droite, centrage et justification. Enfin, l'option C&J permet de commander la césure automatique sur l'ensemble du paragraphe. Grâce à une option de test, on pourra ensuite évaluer l'effet obtenu. A défaut d'autoriser, en version standard, l'élaboration de tableaux de qualité, Xpress propose une série de fonctions de gestion des taquets de tabulation. Sur une règle affichée à l'écran, on détermine précisément la position de chaque colonne. L'opération doit ensuite être répétée autant de fois que l'on souhaite de colonnes. Il ne reste plus maintenant qu'à enregistrer la nouvelle feuille de style en cliquant sur le bouton OK de la boîte de dialogue principale. L'ensemble des attributs nouvellement sélectionnés s'affiche alors au bas de cette fenêtre. Toute modification est ensuite possible, par le biais du sousbouton Editer.• Vele, Edition One e ploc ea e PtIliteire• Egen Aide 1.4111.1,1 11111Y,11.71/..771111111M11111M111111111110•111111111,91,11 CI d 11 Feuilles de style pour Docl Asam Meneal texte coxalllm.R,,, r3.52XIStarelm11114alf1.Y77 IOAXIIAcceocAsocwo IIRd ḅ S5Aloideisioot ke.114 « ee..ch, O..114.X..^IIMLnedx..• 011111(wedow•rg I IE gwo• enr+ 0...1 ria àtx..LT de un Wide Ou ou'esoin sue,e,ouc ne de la tenètre el cro,s,lsez la commande A rands s se X 12.7re Y 12 71.• L 1114 na e o• H 271.1.. CM. 1 p our redimensionner un bloc texte ou image en conservant les mêmes proportions, il suffit de cliquer sur les poignées dudit bloc et de « tirer » dessus tout en conservant enfoncées les touches Alt et Maj pour un bloc texte et Ctrl Alt Maj pour un bloc image. Rotations aucarré... Bien qu'utile pour la réalisation de publications de présentation, la fonction de rotation ne se révèle pas toujours d'un usage très simple. Une commande clavier permet toutefois d'obtenir des rotations de 45 degrès, de 90 degrés ou de 135 degrés. Il suffit de sélectionner l'outil de rotation, puis de maintenir enfoncée la touche Maj lors de la manipulation. On peut d'autre part saisir des valeurs intermédiaires dans la palette de rotation située au bas de l'écran. Sélection de blocs U ne manipulation simple autorise, sous Xpress, la sélection simultanée de plusieurs blocs. Il suffit de sélectionner un premier bloc puis, à l'aide de la touche Maj, d'amener le logiciel à prendre en compte d'autres blocs donnés. Lorsque plusieurs blocs constituent dans la page un même élément susceptible de subir de nouvelles modifications, la fonction Grouper du menu Bloc permet de les associer une fois pour toutes. n nu c Car Lors de l'enregistrement, Xpress affiche les nouvelles caractéristiques de la feuille de style que l'on vient de créer. OCTOBRE 1993 N^100 Soft & Micro 119



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 1Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 2-3Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 4-5Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 6-7Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 8-9Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 10-11Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 12-13Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 14-15Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 16-17Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 18-19Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 20-21Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 22-23Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 24-25Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 26-27Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 28-29Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 30-31Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 32-33Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 34-35Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 36-37Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 38-39Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 40-41Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 42-43Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 44-45Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 46-47Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 48-49Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 50-51Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 52-53Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 54-55Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 56-57Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 58-59Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 60-61Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 62-63Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 64-65Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 66-67Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 68-69Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 70-71Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 72-73Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 74-75Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 76-77Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 78-79Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 80-81Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 82-83Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 84-85Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 86-87Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 88-89Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 90-91Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 92-93Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 94-95Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 96-97Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 98-99Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 100-101Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 102-103Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 104-105Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 106-107Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 108-109Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 110-111Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 112-113Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 114-115Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 116-117Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 118-119Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 120-121Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 122-123Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 124-125Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 126-127Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 128-129Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 130-131Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 132-133Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 134-135Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 136-137Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 138-139Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 140-141Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 142-143Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 144-145Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 146-147Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 148-149Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 150-151Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 152-153Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 154-155Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 156-157Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 158-159Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 160-161Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 162-163Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 164-165Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 166-167Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 168-169Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 170-171Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 172-173Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 174-175Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 176-177Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 178-179Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 180-181Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 182-183Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 184-185Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 186-187Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 188-189Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 190-191Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 192-193Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 194-195Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 196-197Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 198-199Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 200-201Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 202-203Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 204-205Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 206-207Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 208-209Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 210-211Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 212-213Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 214-215Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 216-217Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 218-219Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 220-221Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 222-223Soft & Micro numéro 100 octobre 1993 Page 224