Snow Labo n°13 2011
Snow Labo n°13 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 33,0 Mo

  • Dans ce numéro : tests...125 Snowboards passés au crible.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
PRO SETUP GIRLS FREEridE ALL MOUNTAIN MARION Vous ne connaissez pas cette jeune rideuse ? Nouvelle recrue chez Rip Curl, derrière ce jolie minois se cache un gros talent et du style. Pour cette saison, ton choix s’est porté sur quelle board au sein de la gamme Rossignol ? Mon choix s’est porté essentiellement sur la Justice. Cette board est un véritable jouet et elle s’adapte assez bien sur les différents terrains. En neige profonde, elle déjauge plus facilement et dans un snowpark, les réceptions sont plus douces grâce à son cambre inversé. Pour les fixations, quel choix et pourquoi ? Pour les fixations, j’ai un petit faible pour le modèle « Diva «. Elles me maintiennent vraiment bien les pieds avec un confort incomparable. Pour les boots, quel choix et pourquoi ? Pour les boots, au sein de la gamme Vans, j’ai opté pour le modèle « Aura «. J’aime le fait qu’elles intègrent un double système Boa qui permet de gagner du temps pour le serrage et d’ajuster le bas et le haut de la boots séparément. Ce modèle s’adapte également à tous les styles de ride. Quels sont les critères fondamentaux d’une bonne board de all mountain ? Pour moi, il n’y a pas photo, les trois grosses qualités que je demande à ce type de boards sont : dynamisme, réactivité et maniabilité. Dès que tu sors d’un park, changes-tu de board et de setup ? Si je sors d’un park, je préfères utiliser la Diva qui bénéficie des carres ondulés, le système « Magne Traction «. Elle possède une bonne accroche sur la neige avec un contrôle de trajectoire vraiment facilité. Si c’est pour faire de la poudreuse, je diminue mon stance et je prends une plus grande taille de board pour avoir une certaine aisance sur le contrôle de la planche. 84 LE magazine DU MATOS SNOWBOARD Est-ce que tu es du genre à accorder de l’importance à la technicité de ta board et à regarder de près sa construction, ses lignes de cotes et les matériaux utilisés ? J’aime savoir ce que j’ai sous les pieds quand je ride. C’est intéressant de suivre les innovations et l’évolution technologique d’années en années, mais aussi comprendre pourquoi les boards sont aussi différentes de l’une à l’autre. Pour une novice ou rideuse intermédiaire qui souhaite changer de board, mais qui n’a pas les moyens de la tester, quels sont les conseils que tu pourrais lui donner pour un achat réussi ? Un conseil de base, ne pas simplement regarder le graphisme de la board et s’arrêter à ça car « l’habit ne fait le moine ». Il faut avant tout avoir une taille qui correspond bien à ses mensurations et regarder de près la conception de la planche en fonction de son niveau et du terrain que l’on pratique le plus. Avec le cambre inversé, je me sens plus à l’aise sur certains modules qu’avec un cambre classique. Parles-nous de ton choix pour ce qui est de ta tenue… Je demande en priorité à une tenue qu’elle soit fonctionnelle et dotée d’une bonne technicité. C’est pour ça que j’ai choisi la veste « Mt Hood « chez Rip Curl. Après, pour la question du style, j’essaie d’accorder les couleurs et d’avoir une tenue adapté à ma morphologie. Même chose que la question précédente pour le masque et les gants… Avoir un masque de qualité est vraiment important pour nos pupilles, surtout quand on est sur le glacier des 2 Alpes en plein mois de juillet et qu’on redescend avec un coup de soleil laissant ressortir une barbe rouge. Pour le masque, j’ai choisi le modèle « Vaddo 2 « chez Rip Curl. Pour les gants, c’est primordial si tu tiens à garder tes doigts, qu’il fasse chaud ou froid. Pour ma part, je ride avec des moufles Rip Curl, le modèle « Groove Mitten «. Est-ce qu’il y a des accessoires indispensables que tu emmènes en plus avec toi en montagne ? J’emmène toujours une gourde d’eau, de l’Arnica, un stick à lèvres, un Mp3 et une barre de céréales. Est-ce que tu es du genre à entretenir tes boards ou plutôt en mode ne rien toucher et changer dès qu’elle est défoncée ? Bien évidemment, il faut prendre soin d’une board avec tout ce qu’elle nous apporte. Je la farte souvent vu que la semelle est l’endroit le plus exposé aux attaques de cailloux, de clous et de racines en tout genre. Autre petit conseil, ne jamais laisser sa board dans sa housse après une session, sinon elle rouille ! Pour le sticker job, c’est à l’arrache totale ou super soigné et étudié ? Ça dépend de mon humeur… Mais, en général, c’est plutôt soigné et bien calculé. Le sticker job, c’est tout un art ! Selon toi, la folie du cambre inversé à tous les niveaux dans le snowboard, révolution ou masturbation ? Cette innovation du cambre inversé permet de découvrir de nouvelles sensations. Personnellement, je me sens plus à l’aise sur certains modules avec ce concept plutôt qu’avec une planche avec un cambre traditionnel. Quelle est pour toi l’autre tendance de 2011 ? À mon avis, on va bientôt voir plus d’une fille en slim poser des doubles corks en halfpipe avec en plus des bracelets Power Balance ! •
HAERTY Lieu de résidence : Grenoble Année de ride : 8 ans Taille : 1,64 m Poids : 56 kilos Stance : 57 cm Angles : +15°/-15° Sponsors : Rip Curl, Rossignol, Vans, La Glisse Boardshop, Chamrousse, Waxx. Playmakercommunication.com LE MAGAZINE DU MATOS SNOWBOARD 85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Snow Labo numéro 13 2011 Page 1Snow Labo numéro 13 2011 Page 2-3Snow Labo numéro 13 2011 Page 4-5Snow Labo numéro 13 2011 Page 6-7Snow Labo numéro 13 2011 Page 8-9Snow Labo numéro 13 2011 Page 10-11Snow Labo numéro 13 2011 Page 12-13Snow Labo numéro 13 2011 Page 14-15Snow Labo numéro 13 2011 Page 16-17Snow Labo numéro 13 2011 Page 18-19Snow Labo numéro 13 2011 Page 20-21Snow Labo numéro 13 2011 Page 22-23Snow Labo numéro 13 2011 Page 24-25Snow Labo numéro 13 2011 Page 26-27Snow Labo numéro 13 2011 Page 28-29Snow Labo numéro 13 2011 Page 30-31Snow Labo numéro 13 2011 Page 32-33Snow Labo numéro 13 2011 Page 34-35Snow Labo numéro 13 2011 Page 36-37Snow Labo numéro 13 2011 Page 38-39Snow Labo numéro 13 2011 Page 40-41Snow Labo numéro 13 2011 Page 42-43Snow Labo numéro 13 2011 Page 44-45Snow Labo numéro 13 2011 Page 46-47Snow Labo numéro 13 2011 Page 48-49Snow Labo numéro 13 2011 Page 50-51Snow Labo numéro 13 2011 Page 52-53Snow Labo numéro 13 2011 Page 54-55Snow Labo numéro 13 2011 Page 56-57Snow Labo numéro 13 2011 Page 58-59Snow Labo numéro 13 2011 Page 60-61Snow Labo numéro 13 2011 Page 62-63Snow Labo numéro 13 2011 Page 64-65Snow Labo numéro 13 2011 Page 66-67Snow Labo numéro 13 2011 Page 68-69Snow Labo numéro 13 2011 Page 70-71Snow Labo numéro 13 2011 Page 72-73Snow Labo numéro 13 2011 Page 74-75Snow Labo numéro 13 2011 Page 76-77Snow Labo numéro 13 2011 Page 78-79Snow Labo numéro 13 2011 Page 80-81Snow Labo numéro 13 2011 Page 82-83Snow Labo numéro 13 2011 Page 84-85Snow Labo numéro 13 2011 Page 86-87Snow Labo numéro 13 2011 Page 88-89Snow Labo numéro 13 2011 Page 90-91Snow Labo numéro 13 2011 Page 92-93Snow Labo numéro 13 2011 Page 94-95Snow Labo numéro 13 2011 Page 96-97Snow Labo numéro 13 2011 Page 98-99Snow Labo numéro 13 2011 Page 100