Snow Labo n°13 2011
Snow Labo n°13 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 33,0 Mo

  • Dans ce numéro : tests...125 Snowboards passés au crible.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
RAILS T1 NITRO Retox Amptek ROSSIGNOL Nos testeurs sont très clairs au sujet de la T1 « même si son comportement est exemplaire sur rails, elle se prête davantage au freestyle en général ». Cette board au cambre plat a toutes les qualités requises pour être à l’aise sur tous les modules d’un park où « tout est possible avec elle et sans aucune surprise ». Pour preuve, sa conduite est parfaite sur les kickers et elle est tolérante en réception. Un testeur rajoutera même « qu’elle se place facilement et que son flex est bien réparti ». Pour la partie jib, la T1 est particulièrement maniable à faible vitesse avec un ollie qui sort quasiment tout seul. Selon notre équipe, cette board se destine « aux riders énervés ou les gros gabarits qui aiment pouvoir en demander beaucoup à leur planche ». TAILLE TESTÉE : 153 cm - TAILLES DISPO : 149/152/153/155 W/156/158 W/159 cm - PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 389 euros Longueur de carre effective (cm) : nc Longueur de carre portante (cm) : 117 Largeur patin (cm) : 24,6 Largeur spatule (cm) : 28,8 Largeur talon (cm) : 28,8 Rayon de courbe (m) : 7,9 « La Retox est une pure board pour déchirators de park ! Il n’y a qu’à voir Thomas Gerin du team Rossignol la rider pour être convaincu ! », tout un programme cette board selon notre équipe. C’est une board très saine et qui a toutes les qualités requises pour être une très bonne planche de jib/freestyle, avec en plus le cambre inversé AmpTek de la marque. Facile à prendre en main, sa maniabilité fait des merveilles en flat ou sur les rails, tout comme son pop « très homogène autant en ollie qu’en nollie ». Le comble pour cette board en 153 cm, c’est qu’elle marche aussi très fort en pow pow avec de la portance au rendez-vous ! Pour jibbers et freestylers de tous niveaux à la recherche d’une board plus que joueuse. TAILLE TESTÉE : 153 cm - TAILLES DISPONIBLES : 147/150/153/156 cm - PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 399 euros Longueur de carre effective (cm) : nc Longueur de carre portante (cm) : nc Largeur patin (cm) : 25,2 Largeur spatule (cm) : 29,7 Largeur talon (cm) : 29,7 Rayon de courbe (m) : 7,2 60 LE magazine DU MATOS SNOWBOARD Crush RIDE Salomonder SALOMON Même si la Crush nous a été livrée en wide pour cette catégorie rails, il y a de quoi largement s’amuser avec elle ! Elle bénéficie d’un shape « LowRize Rocker « qui est tout simplement le cambre plat de chez Ride. D’une prise en main immédiate et malgré sa largeur, la Crush surprend de la meilleure façon par sa maniabilité. Un de nos spécialistes appréciera le fait « qu’elle se place assez facilement dans les bonnes trajectoires ». Notre équipe a mis en avant son flex, « un bon compromis qui permet d’évoluer de la box vers les rails avec même une bonne stabilité ». En prime, elle est aussi une jibbeuse émérite et sait se montrer efficace aussi bien sur le dur que sur le mou. La Crush convient autant au rider aguerri qu’au saisonnier qui aime les rails. TAILLE TESTÉE : 156 W cm - TAILLES DISPO : 147/152/155/158/153 W/156 W/159 W cm - PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 379 euros Longueur de carre effective (cm) : 124,7 Longueur de carre portante (cm) : nc Largeur patin (cm) : 26,1 Largeur spatule (cm) : 30,2 Largeur talon (cm) : 30,2 Rayon de courbe (m) : 10,1/8,6/10,1 Au sein de la gamme Salomon, elle est le choix des team riders Jed Anderson et Chris Grenier. Toute nouvelle, elle va faire mal à plus d’un rail cette saison ! Facile à prendre en main, cette « bonne board de jib/freestyle au cambre plat fait preuve d’une grande facilité sur les rails et en flat ». C’est son domaine de prédilection où vous aurez la joie de découvrir des spatules très joueuses, un très bon pop en ollie/nollie et un flex bien réparti. La Salomonder est aussi à l’aise sur les gros kicks bien « qu’un peu bateau dans les grosses rotations », mais tolérante en réception. Une board idéale pour apprendre le rail en confiance ou rider très fort. Attention, les gros gabarits n’auront pas assez de soutien avec le flex de cette planche. TAILLE TESTÉE : 151 cm - TAILLES DISPO : 148/151/154 cm PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 380 euros Longueur de carre effective (cm) : 117 Longueur de carre portante (cm) : nc Largeur patin (cm) : 25 Largeur spatule (cm) : 29,8 Largeur talon (cm) : 29,8 Rayon de courbe (m) : 7,6 Poster mania ROME Jibstick STEPCHILD La Postermania ne fait pas dans la dentelle selon notre équipe ! « C’est une vraie planche de trasher, très sérieuse. Elle n’est pas destinée à n’importe qui ». Si vous n’avez pas le bagage technique pour la dompter, vous pouvez passer votre chemin. Si vous êtes sûr de vous, la Postermania est alors une arme de qualité avec un maître mot : la précision. Pour envoyer du gros, tout est là : un très bon pop, un excellent contrôle idéal sur les rails, suffisamment de réponse pour charger sur les kickers. Elle est même radicale sur la piste en lui rentrant dedans. Seul bémol au niveau du cambre inversé, notre équipe préfère vous mettre en garde face aux changements de carres dangereux parfois et difficile à rattraper. TAILLE TESTÉE : 153 cm - TAILLES DISPO : 144/147/150/153/156/159/152 W/155 W/158 W cm - PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 449,90 euros Longueur de carre effective (cm) : 120 Longueur de carre portante (cm) : nc Largeur patin (cm) : 25 Largeur spatule (cm) : 29,2 Largeur talon (cm) : 29,2 Rayon de courbe (m) : nc « Une vraie planche de park ! Excellente pour le jib comme pour le freestyle ! ». Ce véritable skate des neiges maniable et sain en toutes circonstances n’a quasiment pas de défauts, hormis celui d’être trop rigide entre les fixations. Mais, ce rien face à toutes les qualités dont cette planche dispose ! Elle est efficace et précise sur les rails, son bon pop est parfait pour le flat et les kicks. Sur ces derniers, elle est même tolérante en réception et « facile à tricker ». Nos testeurs continuent en vous certifiant que « son flex est joueur, mais il conserve suffisamment de soutien pour les kicks ». En bonus, elle bénéficie de bonnes aptitudes alpines et d’une certaine portance dans la pow. Pour riders de tous niveaux qui « kiffent le jib et le park ». TAILLE TESTÉE : 156 cm - TAILLES DISPO : 143/148/153/156 cm - PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : nc Longueur de carre effective (cm) : 121 Longueur de carre portante (cm) : 118 Largeur patin (cm) : 25,6 Largeur spatule (cm) : 29,5 Largeur talon (cm) : 29,5 Rayon de courbe (m) : 8,9
Comment se fait-on mal ? fig.1 fig.4 fig.2 fig.3 Pendant la chute, le poignet est soumis à une hypertension (le dos de la main est poussé vers l’avant-bras fig.1). En plus de cette hypertension, le poignet est souvent soumis à deux types de forces de torsion appelés techniquement pronation (fig.2) et adduction radiale (fig.3). C’est la combinaison de ces trois forces qui provoque dans la plupart des cas une lésion au poignet comme par exemple une fracture. La plupart des systèmes de protection pour poignets ne s’occupent que de l’hypertension, tandis que le système Biomex s’occupe des trois forces qui interviennent dans la lésion du poignet. Les protections standard poussent souvent la fracture dans la partie supérieure de l’avant-bras (fig.4). rider : marco feichtner Avec les protections Biomex, le risque de lésion est réduit de 7,5 fois. fig.5 Pourquoi Biomex est-elle une meilleure protection pour poignets ? BIOMEX (fig.5) est la seule protection qui maintient le poignet dans une position anatomique ferme, dans laquelle les forces musculaires et la congruence des os se combinent pour fournir une excellente stabilité sans compromettre la liberté de mouvement. more at levelgloves.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Snow Labo numéro 13 2011 Page 1Snow Labo numéro 13 2011 Page 2-3Snow Labo numéro 13 2011 Page 4-5Snow Labo numéro 13 2011 Page 6-7Snow Labo numéro 13 2011 Page 8-9Snow Labo numéro 13 2011 Page 10-11Snow Labo numéro 13 2011 Page 12-13Snow Labo numéro 13 2011 Page 14-15Snow Labo numéro 13 2011 Page 16-17Snow Labo numéro 13 2011 Page 18-19Snow Labo numéro 13 2011 Page 20-21Snow Labo numéro 13 2011 Page 22-23Snow Labo numéro 13 2011 Page 24-25Snow Labo numéro 13 2011 Page 26-27Snow Labo numéro 13 2011 Page 28-29Snow Labo numéro 13 2011 Page 30-31Snow Labo numéro 13 2011 Page 32-33Snow Labo numéro 13 2011 Page 34-35Snow Labo numéro 13 2011 Page 36-37Snow Labo numéro 13 2011 Page 38-39Snow Labo numéro 13 2011 Page 40-41Snow Labo numéro 13 2011 Page 42-43Snow Labo numéro 13 2011 Page 44-45Snow Labo numéro 13 2011 Page 46-47Snow Labo numéro 13 2011 Page 48-49Snow Labo numéro 13 2011 Page 50-51Snow Labo numéro 13 2011 Page 52-53Snow Labo numéro 13 2011 Page 54-55Snow Labo numéro 13 2011 Page 56-57Snow Labo numéro 13 2011 Page 58-59Snow Labo numéro 13 2011 Page 60-61Snow Labo numéro 13 2011 Page 62-63Snow Labo numéro 13 2011 Page 64-65Snow Labo numéro 13 2011 Page 66-67Snow Labo numéro 13 2011 Page 68-69Snow Labo numéro 13 2011 Page 70-71Snow Labo numéro 13 2011 Page 72-73Snow Labo numéro 13 2011 Page 74-75Snow Labo numéro 13 2011 Page 76-77Snow Labo numéro 13 2011 Page 78-79Snow Labo numéro 13 2011 Page 80-81Snow Labo numéro 13 2011 Page 82-83Snow Labo numéro 13 2011 Page 84-85Snow Labo numéro 13 2011 Page 86-87Snow Labo numéro 13 2011 Page 88-89Snow Labo numéro 13 2011 Page 90-91Snow Labo numéro 13 2011 Page 92-93Snow Labo numéro 13 2011 Page 94-95Snow Labo numéro 13 2011 Page 96-97Snow Labo numéro 13 2011 Page 98-99Snow Labo numéro 13 2011 Page 100