Snow Labo n°13 2011
Snow Labo n°13 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 33,0 Mo

  • Dans ce numéro : tests...125 Snowboards passés au crible.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
PRO SETUP RAILS AYMERIC devenu spécialiste du backcountry, Quignon ne délaisse pas pour autant son premier amour, le rail. Cet hiver, il est au casting de Homies III et nous parle de son matériel. En matière de rails, ton choix s’est porté sur quelle board au sein de la gamme Nitro ? J’utilise la Swindle en 152 cm. Je ride ce modèle en particulier car elle est assez souple, mais elle me donne un bon gros pop pour monter sur les rails ! Je suis étonné de la solidité des carres grâce au système « Railkiller Edge » de chez Nitro. Je dis en connaissance de cause car étant donné les rails que je me suis mis cette saison, mes carres ont bien résisté ! Pour les fixations, quel choix et pourquoi ? Je ride le modèle Blackhawk de chez Raiden. J’ai pris ces fixations en particulier car elles sont légères aux pieds et elles me maintiennent parfaitement en toutes circonstances, sans points de compressions. Pour les boots, quel choix et pourquoi ? Je ride le modèle « Select «. J’aime le laçage plus rapide grâce au système « TLS «, mais aussi le fait qu’elles soient rigides. Pour moi, ce dernier point est parfait car je me sens plus réactif pour déclencher les rotations. Quels sont les critères fondamentaux d’une bonne board de rails ? Premier point important, qu’elle soit solide étant donné que je lui mets cher dans la gueule ! Après, j’aime qu’elle soit souple au nose et au tail pour faciliter les press. Dernier critère, qu’elle bénéficie d’un bon pop pour avoir un ollie productif ! Sans oublier qu’elle doit être twin-tip pour que je me sentes comme sur un skate. 54 LE magazine DU MATOS SNOWBOARD Dès que tu sors des rails, changes-tu de board et de setup ? Oui, mais je change juste de board pour les kickers bien gros en backcountry. Dans ce cas-là, je prends la Misfit Wide de chez Nitro en 158,6 cm. Je me sens trop bien sur cette board, sa largeur me permet de ne pas connaître le mode « sous-marin « en poudreuse. Sinon, quand je veux tailler de la courbe en peuf, je prends la Slash en 161 cm. C’est la board qu’il faut absolument avoir pour ne pas louper les jours de grosse pow ! Pour un novice ou rider intermédiaire qui souhaite changer de board, mais qui n’a pas les moyens de la tester, quels sont les conseils que tu pourrais lui donner pour un achat réussi ? Le meilleur conseil que je puisse donner, c’est de se renseigner auprès des « vrais vendeurs « en shops et de choper les magazines tests de la presse spécialisée snowboard. Sinon, si le gars a encore des doutes, il peut m’appeler ou me contacter sur mon site www.aymerictonin.com Le cambre inversé ne me branche pas du tout. Je préfère rider une board en cambre classique. Parles-nous de ton choix pour ce qui est de ta tenue… Pour mon choix de tenue chez Protest, j’ai pris la veste « Broxted « et le pant « Hartwell «. Il faut que ma tenue soit colorée pour mieux ressortir sur les photos et les vidéos, surtout dans le brouillard ou dans les bois, c’est mieux. J’apprécie également cette tenue car elle est chaude et bien coupée façon baggy. Et pour ce qui est du masque et des gants ? Pour les gants, j’ai pris le modèle Impreza chez Dakine car j’aime le fait qu’ils ne soient pas trop gros pour avoir une bonne tenue de grab et qu’ils soient chauds grâce à la membrane Gore Tex dont ils bénéficient. Pour le masque, c’est le modèle Feenom chez Von Zipper car il allie style et légèreté. Est-ce qu’il y a des accessoires indispensables que tu emmènes en plus avec toi en montagne ? Fiole de génépi ou autre ? Je prends toujours avec moi mon Arva, ma pelle, ma sonde, une paire de mini jumelle pour repérer les lignes, une couverture de survie, un bon casse-croûte, sans oublier de prendre de l’eau avec du sirop Teisseire ! Est-ce que tu es du genre à entretenir tes boards ou plutôt en mode à ne rien toucher et changer dès qu’elle est défoncée ? L’entretien de ma board est primordial, je fais très attention à la qualité de ma glisse. C’est très important d’avoir une semelle en bon état pour être certain de mettre toutes les chances de son côté. Par exemple, quand tu n’as pas le droit d’être trop court sur un gros kick, la vitesse est un facteur important. Pour le sticker job, c’est à l’arrache totale ou super soigné et étudié ? Il faut que tous mes sponsors soient tous bien représentés sur ma board. Ce n’est pas évident quand tu commences à en avoir pas mal et sur tout, il faut que les stickers soient le plus visibles possibles. J’aime bien opter pour le pochoir car c’est rapide à faire et au moins, tu es certain que ça ne va pas s’enlever dès la première sortie. Selon toi, la folie du cambre inversé à tous les niveaux dans le snowboard, révolution ou masturbation ? Pour ma part, le cambre inversé ne me branche pas du tout. Je pense que c’est avant tout un truc commercial. Après, je n’enlève pas l’idée que ça doit marcher dans certains cas. Mais, ce n’est pas mon truc du tout, je préfère rider un cambre traditionnel.•
TONIN Lieu de résidence : Haute-Savoie Année de ride : Je ne compte plus Taille : 1,79 m Poids : 70 kilos Stance : 58 cm Angles : +15°/-9° Sponsors : Nitro, Protest, Von Zipper, Dakine, Teisseire, DVS, Ski Clinique LE MAGAZINE DU MATOS SNOWBOARD 55 The Body



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Snow Labo numéro 13 2011 Page 1Snow Labo numéro 13 2011 Page 2-3Snow Labo numéro 13 2011 Page 4-5Snow Labo numéro 13 2011 Page 6-7Snow Labo numéro 13 2011 Page 8-9Snow Labo numéro 13 2011 Page 10-11Snow Labo numéro 13 2011 Page 12-13Snow Labo numéro 13 2011 Page 14-15Snow Labo numéro 13 2011 Page 16-17Snow Labo numéro 13 2011 Page 18-19Snow Labo numéro 13 2011 Page 20-21Snow Labo numéro 13 2011 Page 22-23Snow Labo numéro 13 2011 Page 24-25Snow Labo numéro 13 2011 Page 26-27Snow Labo numéro 13 2011 Page 28-29Snow Labo numéro 13 2011 Page 30-31Snow Labo numéro 13 2011 Page 32-33Snow Labo numéro 13 2011 Page 34-35Snow Labo numéro 13 2011 Page 36-37Snow Labo numéro 13 2011 Page 38-39Snow Labo numéro 13 2011 Page 40-41Snow Labo numéro 13 2011 Page 42-43Snow Labo numéro 13 2011 Page 44-45Snow Labo numéro 13 2011 Page 46-47Snow Labo numéro 13 2011 Page 48-49Snow Labo numéro 13 2011 Page 50-51Snow Labo numéro 13 2011 Page 52-53Snow Labo numéro 13 2011 Page 54-55Snow Labo numéro 13 2011 Page 56-57Snow Labo numéro 13 2011 Page 58-59Snow Labo numéro 13 2011 Page 60-61Snow Labo numéro 13 2011 Page 62-63Snow Labo numéro 13 2011 Page 64-65Snow Labo numéro 13 2011 Page 66-67Snow Labo numéro 13 2011 Page 68-69Snow Labo numéro 13 2011 Page 70-71Snow Labo numéro 13 2011 Page 72-73Snow Labo numéro 13 2011 Page 74-75Snow Labo numéro 13 2011 Page 76-77Snow Labo numéro 13 2011 Page 78-79Snow Labo numéro 13 2011 Page 80-81Snow Labo numéro 13 2011 Page 82-83Snow Labo numéro 13 2011 Page 84-85Snow Labo numéro 13 2011 Page 86-87Snow Labo numéro 13 2011 Page 88-89Snow Labo numéro 13 2011 Page 90-91Snow Labo numéro 13 2011 Page 92-93Snow Labo numéro 13 2011 Page 94-95Snow Labo numéro 13 2011 Page 96-97Snow Labo numéro 13 2011 Page 98-99Snow Labo numéro 13 2011 Page 100