Snow Labo n°13 2011
Snow Labo n°13 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 33,0 Mo

  • Dans ce numéro : tests...125 Snowboards passés au crible.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
PRO SETUP FREESTYLE Lieu de résidence : Bidart Années de ride : 10 Taille : 1,78 m Poids : 76 kilos Stance : 60cm Angles : +15°/-15° Sponsors : Quiksilver, Rossignol, Vans, Moskova, PAG Crew et À Branler Crew En matière de freestyle, ton choix s'est porté sur quelle board au sein de la gamme Rossignol ? J’ai choisi la Decoy en 156 cm car quand on me parle de freestyle, je vois ça dans une globalité. Je ne me focalise pas seulement sur le pipe ou le big air, j’essaye d’être le plus polyvalent possible et toucher à tout. La Decoy répond parfaitement à mes exigences car c’est une board très polyvalente qui est aussi à l’aise dans un park que dans un pipe, en passant par le backcountry. Pour les fixations et les boots, quels choix ? Pour les fixations, mon choix s’est porté sur le modèle Cobra chez Rossignol car cette fixation est à la fois très confortable et soutient parfaitement le pied. En plus de ces deux points essentiels, je n’ai pas besoin de changer à longueur de temps différentes pièces de la fixation car ce modèle est solide. Pour les boots, mon choix s’est porté sur le modèle Jamie Lynnde chez Vans car elles sont très confortables, ni trop souples ni trop rigides. Avec ce modèle, je suis sûr de pouvoir tenir l’hiver sans avoir mal aux pieds. En plus de ça, j’adore son design. Malgré tout, il t’arrive de changer de setup ? Si par exemple je vais faire du backcountry ou du freeride, je ne change pas systématiquement de modèle de planche, je prends juste la taille au-dessus pour éviter de me mettre des gros tête/pieds. Sinon, je garde tout le temps la même board aux pieds. 36 LE magazine DU MATOS SNOWBOARD ENZO NILO Représentant de la nouvelle scène freestyle française et du crew « À Branler «, Enzo envoie du gros sur un snow ou en dehors. En attendant de faire parler lui cet hiver, il nous donne des précisions sur son matos. Playmakercommunication.com
Est-ce que tu es du genre à accorder de l'importance à la technicité de ta board et à regarder de près sa construction, ses lignes de cotes et les matériaux utilisés ? Bien sûr que j’accorde de l’importance à la technicité de mes boards, mais je ne vais pas jusqu’à regarder sa construction, ses lignes de cotes… Cependant, je trouve primordial de rider avec une bonne board qui est saine sous les pieds, qui garde son pop en freestyle et qui permet de rider en switch aussi bien qu’en normal. Cette saison, je vais avoir l’occasion de tester des prototypes et de participer au développement des boards, donc je vais me mettre à regarder les boards de plus près et sous tous les angles. Pour un novice ou rider intermédiaire qui souhaite changer de board, mais qui n'a pas les moyens de la tester, quels conseils pourrais-tu lui donner pour un achat réussi ? Le meilleur moyen pour choisir une bonne board sans pour autant l’essayer, c’est de comparer tous les modèles qui correspondent à ta pratique (plutôt freeride, park…) sur internet. Il y a plein de sites spécialisés snowboard où tu peux checker ça. Tu pourras y trouver une description de la board, ses caractéristiques techniques… Ça peut te donner une idée sur la planche, si elle est faîte pour toi ou non. Généralement, les vendeurs dans les snowshops spécialisés sont des passionnés, ça ne coûte rien de faire deux ou trois shops différents et de comparer les infos récoltées. Le mieux, c’est de bien expliquer son niveau et d’être ni trop prétentieux ni trop modeste, et les conseils aideront. Le budget fera la sélection aussi. Ne mettez pas tout votre argent dans la board en essayant de prendre absolument la plus chère, car si c’est une saison de rêve, il faut en garder pour les forfaits et les journées de pow en extra. Parles-nous de ton choix pour ce qui est de ta tenue… Je pense qu’une bonne tenue doit combiner à la fois un bon design et une bonne technicité. J’ai la chance de rider pour Quiksilver et j’ai le choix de ce coté là. Concernant le style, j’aime bien les tenues avec des coupes un peu relax et avec des couleurs un peu flashy, le slim ou XXXXL, c’est pas pour moi. Pour faire une jolie photo, je me dois d’être bien voyant. Concernant la technicité, une bonne veste avec une membrane comme le Quiktech ou le gore tex, et des astuces de design (zip de connexion entre la veste et le pantalon, poche iPod, forfait, capuches englobantes) c’est le top. Je suis sûr de ne pas être trempé après avoir pris une boîte dans la peuf ou après avoir posé le cul dans la neige. C’est bien de prévoir des couches intermédiaires techniques, une veste en gore-tex ou en Quiktech avec du coton en dessous ça ne sert à rien, les sous-vêtements techniques sont hyper confortables en plus, ils me gardent au chaud et au sec. Et pour ce qui est des masques et des gants ? Concernant les masques, je choisis en premier par rapport au design, à la visibilité, au confort car il doit être adapté à mon visage. Ensuite, je prends plusieurs écrans pour pouvoir rider dans toutes les conditions. Pour les couleurs, je suis aussi chez Quiksilver donc les designers ont déjà pensé à les faire matcher avec les tenues, ça me facilite la vie. Pour les gants, je pense que rien n’est mieux qu’une bonne paire de moufles. Au moins, tu as toujours les mains bien au chaud. Quand on me parle de Freestyle, je vois ça dans une globalité. Je ne me focalise pas seulement sur le pipe ou le big air, j’essaye d’être le plus polyvalent possible et de toucher à tout. Est-ce qu’il y a des accessoires indispensables que tu emmènes en plus avec toi en montagne ? Fiole de génépi ou autre ? Lors des grosses sorties freeride, il est indispensable d’avoir toujours sur soi le trio : ARVA, pelle, sonde. On ne joue pas avec la montagne. Pour les périodes de grand froid, la fiole de génépi est indispensable ha ha ! Et pour le printemps, ne pas oublier de prendre un chewing-gum dans la poche. Et oui les amis, on ne sait jamais sur qui l’on peut tomber hé hé. Est-ce que tu es du genre à entretenir tes boards ou plutôt en mode « À branler « (ndlr : le nom de son crew) ? Le mode « à branler «, c’est un style de vie que j’applique à la lettre, ça veut dire qu’on peut tout le temps s’amuser sans se prendre au sérieux, ou se la raconter, ou se prendre pour un autre. C’est du snowboard qu’on fait avec le sourire et la bonne humeur. Est-ce ça veut dire ne pas prendre soin de sa board pour autant ? Et bien non, une board entretenue permet de profiter et de s’amuser mille fois plus. Car ne pas passer le plat d’une table, d’un kicker backcountry ou se traîner dans la pow, c’est pas le fun. Du coup, je m’occupe de ma board correctement durant la saison. Sur les périodes de contests, je fais encore plus attention, c’est dommage de louper complètement un événement à cause de son matos. C’est pourquoi dans ces périodes, je farte ma board et je lui fais les carres si c’est un contest de pipe. Bref, je lui refais une petite beauté, quoi qu’il arrive la veille. Pour le sticker job, c'est à l'arrache totale ou super soigné ? La plupart du temps, c’est souvent à l’arrache totale. Par exemple, si je n’ai plus de stickers, je décolle ceux qui sont sur ma vieille board pour les mettre sur la nouvelle ha ha. Sinon, il m’arrive parfois de prendre une heure pour sticker ma board. J’adore rider avec une belle board bien stickée, mais je suis souvent trop fainéant pour les coller de façon super soignée… Mis à part le cambre inversé, quelle est pour toi la (ou les) grosse(s) tendance(s) de 2011 ? Je dirais qu’une autre grosse tendance pour 2011, c’est peut-être le cambre AmpTek de chez Rossignol qui a débarqué la saison dernière déjà. C’est ce que je ride chez Rossignol, une association de cambre positif entre les pieds et des relevés de spatules très proches des fixations, ce système se rapproche du cambre inversé, le tout couplé avec des carres Magne Traction. Une planche bénéficiant du profil AmpTek est super maniable et plus joueuse, et ça marche dans tous les types de neiges.• LE MAGAZINE DU MATOS SNOWBOARD 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Snow Labo numéro 13 2011 Page 1Snow Labo numéro 13 2011 Page 2-3Snow Labo numéro 13 2011 Page 4-5Snow Labo numéro 13 2011 Page 6-7Snow Labo numéro 13 2011 Page 8-9Snow Labo numéro 13 2011 Page 10-11Snow Labo numéro 13 2011 Page 12-13Snow Labo numéro 13 2011 Page 14-15Snow Labo numéro 13 2011 Page 16-17Snow Labo numéro 13 2011 Page 18-19Snow Labo numéro 13 2011 Page 20-21Snow Labo numéro 13 2011 Page 22-23Snow Labo numéro 13 2011 Page 24-25Snow Labo numéro 13 2011 Page 26-27Snow Labo numéro 13 2011 Page 28-29Snow Labo numéro 13 2011 Page 30-31Snow Labo numéro 13 2011 Page 32-33Snow Labo numéro 13 2011 Page 34-35Snow Labo numéro 13 2011 Page 36-37Snow Labo numéro 13 2011 Page 38-39Snow Labo numéro 13 2011 Page 40-41Snow Labo numéro 13 2011 Page 42-43Snow Labo numéro 13 2011 Page 44-45Snow Labo numéro 13 2011 Page 46-47Snow Labo numéro 13 2011 Page 48-49Snow Labo numéro 13 2011 Page 50-51Snow Labo numéro 13 2011 Page 52-53Snow Labo numéro 13 2011 Page 54-55Snow Labo numéro 13 2011 Page 56-57Snow Labo numéro 13 2011 Page 58-59Snow Labo numéro 13 2011 Page 60-61Snow Labo numéro 13 2011 Page 62-63Snow Labo numéro 13 2011 Page 64-65Snow Labo numéro 13 2011 Page 66-67Snow Labo numéro 13 2011 Page 68-69Snow Labo numéro 13 2011 Page 70-71Snow Labo numéro 13 2011 Page 72-73Snow Labo numéro 13 2011 Page 74-75Snow Labo numéro 13 2011 Page 76-77Snow Labo numéro 13 2011 Page 78-79Snow Labo numéro 13 2011 Page 80-81Snow Labo numéro 13 2011 Page 82-83Snow Labo numéro 13 2011 Page 84-85Snow Labo numéro 13 2011 Page 86-87Snow Labo numéro 13 2011 Page 88-89Snow Labo numéro 13 2011 Page 90-91Snow Labo numéro 13 2011 Page 92-93Snow Labo numéro 13 2011 Page 94-95Snow Labo numéro 13 2011 Page 96-97Snow Labo numéro 13 2011 Page 98-99Snow Labo numéro 13 2011 Page 100