Ski Time n°61 jan/fév 2013
Ski Time n°61 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : tests, les tenues et les chaussures pour la rando freeride.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
CINÉMA Matthias Lopez à l’épreuve de JOB L’isérois était l’un des cinq co-réalisateurs à participer au projet « Junkies on a Budget », il revient sur un tournage qui s’est avéré épique. Recueillis par Pierre Guyot Photos : Louis Garnier Comme en Irak, les drones sont de sorties ! 18 NUMERO 61
Salut Mathias, peux-tu nous présenter le Projet JOB ? Matthias Lopez : Hello Loukoum. Alors, l’automne dernier, Nico Zacek m’a appelé pour me parler d’un projet super original de film de ski européen réalisé par 5 réalisateurs originaires de 5 pays différents. Et quand il m’a annoncé qu’il voulait que je sois l’un d’eux, j’ai tout de suite accepté. Le principe est simple : la société Distillery met à disposition de chaque production un budget pour qu’il réalise 5 minutes de film (tournage et montage compris). On avait carte blanche dans le choix des skieurs et surtout sur ce que l’on voulait faire. Ensuite, ils ont imaginé un fil conducteur pour qu’il y ait un lien entre chaque film. Il y a donc une vraie histoire qui en fait un film très agréable à regarder. Quel est ton avis sur ce nouveau type de structure ? Matthias Lopez : Je pense que c’est une super idée car c’est vraiment original. Chaque réalisateur va se donner à fond pour sortir de belles images et cela permet de faire un film très varié. Contrairement à un film ‘classique’où l’on retrouve forcément la touche du monteur et de l’équipe de tournage, là, on change d’ambiance d’une partie à l’autre, aussi bien au niveau du style d’images que du style de montage. Les réalisateurs peuvent s’exprimer pleinement et ça laisse de la place pour innover. être trimballé partout par deux personnes. On l’a amené en haut du pipe de Méribel-Mottaret, de Tignes, sur le park de Val d’Isère, etc... J’avais prévu de le faire sur un rail de 2 mètres pour être super mobile, puis de doubler la longueur pour accentuer l’effet. Mais également de pouvoir le faire verticalement pour varier les mouvements de caméras ! Cette flexibilité est totalement inédite. Il est évident que la qualité d’images n’est pas à la hauteur des caméras pros, mais cela aurait été impossible de faire la même chose avec de telles caméras. L’effet donne un vrai plus au montage et c’est une sacrée nouveauté dans le ski freestyle.J’ai rencontré de nombreux problèmes techniques et la gestion de 42 caméras n’est vraiment pas simple. Sans parler du dérushage : il fallait vider chaque camera une par une après chaque journée de tournage, puis renommer chaque fichier pour les organiser au montage, sachant que chaque jour de tournage, je filmais au moins 5 séquences fois 42...La post production a été un travail de titan. Je pense que pour chaque effet de 1 ou 2 secondes dans le film, cela représente environ 5 jours de travail. Comptez le nombre d’effets Matrix dans la vidéo et vous pourrez évaluer le nombre d’heures que j’ai passé à bronzer à la lueur de mon écran d’ordi entre avril et mi-juillet.En gros, il fallait recaler toutes les cameras ensemble, re-aligné les images (merci à Ken Ohigashi qui m’a beaucoup aidé sur ces 2 étapes), « l’effet s’appelle ‘bullet time’et a été popularisé par le film Matrix. » Peux-tu nous parler de cet effet Matrix ? Le cheminement, la post-production ? Matthias Lopez : Vaste sujet, ça a été un sacré casse-tête et un boulot monstre. J’ai eu cette idée, il y a plus de 2 ans. Le projet a commencé à se concrétiser l’année dernière quand j’ai rencontré le distributeur de Contour Europe. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe : l’effet s’appelle ‘bullet time’et a été popularisé par le film Matrix. Cela consiste à filmer la même scène avec une multitude de caméras placées l’une à côté de l’autre et à intervalles réguliers. On reprend ensuite chaque image d’un même instant et, en les replaçant les une derrières les autres, on recrée une scène où la camera se déplace autour d’un sujet figé dans le temps ! J’aime innover et surtout apporter quelque chose de nouveau dans les vidéos de ski. Pour cela, j’essaye de miniaturiser et de simplifier les techniques utilisées dans le cinéma ou la pub pour les exploiter en freeski (qui impose 2 limitations de tailles : des budgets très limités et un besoin de mobilité pour acheminer le matériel en montagne). L’idée est de sortir du lot et aussi et surtout de me fixer des challenges qui me poussent à progresser. Ce que j’ai voulu faire avec ce projet, ce sont des effets ‘bullet time’super mobiles. Ça n’avait jamais été fait sur des pistes de skis avec autant de caméras aussi proches de l’action. J’ai conçu le système de manière ce qu’il puisse NUMERO 61 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 1Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 2-3Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 4-5Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 6-7Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 8-9Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 10-11Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 12-13Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 14-15Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 16-17Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 18-19Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 20-21Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 22-23Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 24-25Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 26-27Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 28-29Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 30-31Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 32-33Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 34-35Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 36-37Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 38-39Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 40-41Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 42-43Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 44-45Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 46-47Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 48-49Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 50-51Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 52-53Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 54-55Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 56-57Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 58-59Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 60-61Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 62-63Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 64-65Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 66-67Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 68-69Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 70-71Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 72-73Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 74-75Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 76-77Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 78-79Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 80-81Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 82-83Ski Time numéro 61 jan/fév 2013 Page 84