Ski Labo n°9 2007
Ski Labo n°9 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de 2007

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (270 x 355) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 38,1 Mo

  • Dans ce numéro : ski tests 2007... 180 skis et 30 modèles de chaussures au banc d'essai.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 FREESTYLE La formule park & pipe Une catégorie qui s’installe autour d’une géométrie de 110/80/105 pour une grande tolérance. C’est la catégorie aux prix les plus alléchants, avec un VÖLKL Dogen à 249 euros avec fix et Nothing But Trouble de Dynastar à 299 euros. MARQUE MODÈLE LONGUEUR TESTÉE (en cm) LONGUEURS DISPONIBLES (en cm) LIGNES DE COTES (en mm) 4FRNT TNK 175 155.165.175 112/86/108 23,1 539,00 nu ARMADA Tanner Hall 176 161.166.171.176.181 117/85/107 21,5 559,00 nu ATOMIC Triplets Urban 184 166.175.184 108/84/108 27 539,00 nu BLACKSMITH Circus 177 155.166.177 112/80/112 16,9 449,00 nu BLIZZARD Shock Therapy 169 159.169.175 116/80/106 17 399,00 nu DYNAMIC Slayer 1,1 184 166.175.184 112/84/105 26 349,00 nu DYNASTAR Nothing but trouble 182 155.165.175.182 112/78/102 21 299,00 nu ELAN M 02 165 155.165.175.185 116/76/105 13,5 399,95 avec fix EXTREME SKI AK4 173 143.153.163.173.182 116/81/109 18 579,00 nu HEAD Mojo 80 181 163.172.181 112/79/106 18,9 499,00 avec fix K2 Fujative 179 159.169.179 113/85/104 23 369,00 avec fix KNEISSL Fly 170 154.162.170.178 116/76/106 16 399,00 nu MOVEMENT Kamasutra 179 169.179 120/88/113 21 539,00 avec fix NORDICA Supercharger Ignition 177 163.170.177 122/84/112 18 399,00 nu ROSSIGNOL Scratch FS WRS 174 167.174.181 116/84/109 19,7 499,00 avec fix SALOMON Teneighty SPK 180 168.180 113/79/106 21,2 600,00 nu SCOTT P3 178 158.168.178.184 118/82/108 16 400,00 nu VÖLKL Dogen 168 138.148.158.168.178 111/81/104 19 249,00 nu ZAG Freestyle 180 174.180 113/82/113 17 499,00 nu ARMADA Tanner Hall• longueur testée/disponibles : 161/166/171/176/181• Prix public conseillé : 559 € sans fixations• RAYON (en m)• Lignes de cotes (en mm) 117 85 107 21,5 DANS LE CATALOGUE : La marque américaine 100% freestyle sort un nouveau Tanner Hall très léger, avec un mélange de bois léger et rigide au centre et sur les côtés du ski. Sur la neige : On parle ici d’un vrai ski de freestyle. Véritable jouet pour le park, il est super agréable à skier, aussi bien en jibb qu’en big air. Avec un bon pop, il est très efficace en ollie pour prendre une bonne impulsion et très tolérant en réception. En l’air, il est très stable et très léger. Super flexible et relativement nerveux, « il permet de se lâcher en flat ». Faciles à skier, ils pardonnent même les petites fautes. En revanche, il ne faut pas trop les sortir du park car ils sont patauds sur piste damée et le ski a tendance à décrocher dans les courbes. Ils ne sont pas très performants dans la soupe car ils font un peu sous-marin, mais leur programme est le freestyle et ils sont en plein dedans. Une nouvelle version du Tanner Hall encore plus appréciée que celle de l’année dernière. Pour qui : Un bon freestyler qui veut encore progresser et passer beaucoup de temps dans le park. Maniabilité tricks Switch Aptitude HP Efficacité piste Polyvalence ATOMIC Triplets RAYON (en m)• longueur testée/disponibles : 166/175/184• Prix public conseillé : 539 € sans fixations• Lignes de cotes (en mm) 108 84 108 DANS LE CATALOGUE : Version urbaine du modèle qui existe aussi désormais en version half-pipe, ce vrai twin-tip a une structure sandwich et des doubles carres pour des slides tout en douceur. Sur la neige : Deuxième année pour les Triplets, avec quelques petits changements : des lignes de cotes plus étroites, un rayon plus grand et une différence de comportement. Il avait été jugé plus freestyle backcountry que freestyle pur jus, alors que cette année ses mensurations lui empêchent toute possibilité de poudreuse. On a un vrai ski FS, fait pour les tricks et le switch. Le nose et le tail se plient bien, ce qui permet de bonnes réceptions et une bonne maniabilité. Pour park et piste, il préfère vraiment le dur. Mais il ne faut pas aller trop vite, sinon le ski va survirer ou taper, il manque un peu d’accroche. Il préférera également les kicks moyens ou petits sur lesquels il sera très joueur. Pour passer un maximum de temps en l’air ou dans un park. Pour qui : Un skieur d’un niveau correct, pour une utilisation 100% freestyle. Maniabilité tricks Switch Aptitude HP Efficacité piste Polyvalence PRIX• RAYON (en m) 27 4 FRNT TNK• longueur testée/disponibles : 155/165/175• Prix public conseillé : 539 € sans fixations• Lignes de cotes (en mm) 112 86 108 DANS LE CATALOGUE : Le vrai ski freestyle de 4frnt (parmi cinq lignes explorant le freeride et le freestyle et toutes leurs combinaisons), le plus symétrique, conçu pour tournicoter. Sur la neige : Niklas Karlström voulait un ski assez polyvalent en freestyle et il a développé le TNK. Assez rigide et avec l’un des plus grands rayons de sa catégorie, il est dynamique et smooth à la fois. Très bon en l’air, sa légèreté et sa maniabilité sont remarquables. On ne le sent pas sous les pieds et il est très stable. Il passe partout sans problèmes, même si son truc est vraiment le freestyle. Il a tendance à planter dans la soupe et à ne pas tenir les petits virages rythmés, mais il n’a pas à rougir de ses performances en all mountain. On peut même lui en demander un peu en pente raide sur neige durcie. Tout le monde n’aimera pas la déco, imprimé jeans, nous on a kiffé. Un ski super exploitable en flat, et performant dans son programme. Pour qui : Un bon skieur qui veut faire surtout du park et du pipe. Maniabilité tricks Switch Aptitude HP Efficacité piste Polyvalence Blacksmith Circus• longueur testée/disponibles : 155/166/177• Prix public conseillé : 449 € sans fixations• Lignes de cotes (en mm) 112 80 112 DANS LE CATALOGUE : Construction mi-monobloc mi-sandwich pour apporter plus de nervosité au seul ski freestyle de la petite marque basée près de Grenoble. Sur la neige : Ce ski a pas mal surpris les testeurs qui ne l’avaient pas essayé l’année dernière. Ils n’attendaient pas un ski aussi abouti et aussi agréable chez une petite marque de skis comme Blacksmith. Le shape est vraiment bon, le tail et le nose sont bien proportionnés : c’est un ski bien fait. Les réceptions sont faciles et le patin de 80 mm donne une bonne maniabilité du ski sur les kickers. Son flex, assez rigide, permet de se lâcher et d’envoyer des gros jumps. Et on peut même s’essayer aux transferts sur les rails car le Circus est un bon jibber. Sur piste, il permet de s’amuser tranquillement, il ne faut pas trop appuyer si on ne veut pas décrocher. Le freeride n’est pas non plus spécialement son truc. Même s’il passe partout, son domaine est le park où il se défend très bien. Pour qui : Tous les niveaux. Pour freestylers de park ou de jibb, qui ne sortent pas trop des snowparks. Maniabilité tricks Switch Aptitude HP Efficacité piste Polyvalence• RAYON (en m) 23,1• RAYON (en m) 16,9 LE NEWS GRATUIT DU MATOS SKI NUMERO 9
47 FREESTYLE Blizzard Shock Therapy• longueur testée/disponibles : 159/169/175• Prix public conseillé : 399 € sans fixations• Lignes de cotes (en mm) 116 80 106 DANS LE CATALOGUE : La marque autrichienne sort un ski avec une construction sandwich et un noyau en bois pour le seul et unique ski freestyle de leur gamme. Sur la neige : Ski plutôt cool à rider, il est très maniable. Dans les tricks, il est léger et permet un bon équilibre. Son rayon assez court permet aisément de tournicoter et le pop est bien dynamique, pour bien kicker. Il tourne bien en conduite rapide, il ne décroche pas, ce qui lui confère de bonnes qualités sur piste. Il est stable et permet de se faire plaisir en grandes et en petites courbes sur neige damée. Il faut en revanche se méfier du switch, qui flotte sur le dur et plante en neige molle. Cela limite son utilisation à des neiges plutôt dures. Les testeurs ont aussi apprécié la déco, qu’ils n’attendaient pas chez Blizzard. On limitera donc l’utilisation du ski à des freestylers en progression mais pas encore trop techniques. Un bon ski pour riders intermédiaires. Pour qui : Freestyler moyen à bon, qui commence à se lâcher en park et qui veut encore progresser. Maniabilité tricks Switch Aptitude HP Efficacité piste BCA•Escape 19/08/05 15:41 Page 1 Polyvalence• RAYON (en m) 17 Dynamic Slayer 1.1• longueur testée/disponibles : 166/175/184• Prix public conseillé : 349 € sans fixations• Lignes de cotes (en mm) 112 84 105 DANS LE CATALOGUE : Construction sandwich et nouveau graphisme pour ce nouveau Slayer 1.1, aux lignes moins creusées que le Slayer 1.2, l’autre freestyle de la gamme. Sur la neige : Le Slayer 1.1 change un peu cette année au niveau de la taille, du rayon et des lignes de cotes, mais garde son caractère. Toujours bien agréable dans le snowpark, son shape plus classique que la version précédente le rend plus attrayant. Il gagne notamment en performance sur la piste, il devient un peu plus polyvalent. On n’a plus peur de prendre de la vitesse avec. Côté freestyle, son pop est bon, mais son tail est un peu trop souple, ce qui le limite à des kicks de taille moyenne. En jibb, il permet d’évoluer sans souci. Il préfère la neige damée à la poudreuse ou à la soupe car il a tendance à légèrement s’enfoncer. Facile, il est parfait pour apprendre, essayer ses premiers tricks et rider tout smooth. Pour qui : Pour un rider qui veut faire ses premières armes en freestyle et sortir un peu du snowpark. Maniabilité tricks Switch Aptitude HP Efficacité piste Polyvalence• RAYON (en m) 26 Dynastar Nothing But Trouble• longueur testée/disponibles : 155/165/175/182• Prix public conseillé : 299 € sans fixations• Lignes de cotes (en mm) 112 78 102 DANS LE CATALOGUE : Une construction légère et un prix très light pour un ski freestyle accessible. C’est le même que le Get’n Trouble, avec les mêmes lignes de cotes, mais en version soft. Sur la neige : Le Nothing But Trouble remplit très bien son programme de ski freestyle et en fait même un peu plus. Léger, avec une bonne vivacité en l’air, il ravira n’importe quel skieur. Nouvelle version de l’ancien Trouble Maker, avec le même shape, on n’est pas surpris. Sur piste, il préfère le dérapé mais il est plutôt agréable, même sur neige dure. Il se défend en hors piste et son flex, jugé « parfait » par l’un des testeurs, permet tous les types de rides : gros kickers en park, bonne pente en backcountry avec des jumps au milieu ou petits virages sur la piste… Il faut se méfier de son pop car il peut répondre parfois bizarrement, pourtant le ski est sain et sa maniabilité permet de contrôler ce défaut. Le tail et le nose étant bien relevés, les réceptions se font tout tranquillement. Un très bon ski freestyle. Et quel prix ! Pour qui : Amateur de backcountry et de park, avec un niveau moyen minimum à confirmé, et pour toutes les neiges. Maniabilité tricks Switch Aptitude HP Efficacité piste Polyvalence Contact : SALEWA France - Tél. 04 76 52 59 59 ou info@salewa.fr• RAYON (en m) 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :