Ski Labo n°14 2012
Ski Labo n°14 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de 2012

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2012... 122 skis passés au crible !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
(FREERIDE) (FREERIDE) Blizzard K2 BLACK PEARL MISSBEHAVED 98 SKITESTS 2012 LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 166 (159/173) LIGNES DE CÔTES (en mm) 123/88/108 RAYON (en m) 17 (166 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 499,90 € (skis nus) Avec son nom de bateau pirate on s’attend forcément à un skis fait pour envoyer du lourd en freeride. Le Black Pearlest le modèle pour les dames de la catégorie Freemountain de Blizzard, il intègre la technologie Flip Core (cambre plat et rocker en spatule et talon). Une fois la prise en main de ce Black Pearleffectuée, on se retrouve avec un ski joueur, très agréable dans les neiges douces. La nervosité du ski, bien travaillée, apporte un vrai plus en termes d’efficacité et précision en moyennes et petites courbes, mais sa taille (166 cm pour ce test) ne lui permet pas d’être confortable et tolérant dès qu’on veut agrandir son rayon de courbes, à moins d’avoir de bonnes cuisses et un bon niveau de pratique. POUR QUI : Les bonnes skieuses qui skient régulièrement et dans des bonnes conditions de neige. LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 169 (149/159) LIGNES DE CÔTES (en mm) 133/102/127 RAYON (en m) 14 (159 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 599 € (skis nus) Le « MissB » est le second ski femme le plus large de la gamme Factory Team Twin-tip. Il mise tout sur sa polyvalence avec son shape All Terrain Rocker : spatule surélevée pour les performances en neiges souples et cambre apporte puissance et accroche sur neige dure. Un bien beau jouet ce MissBehaved ! « L’excellent déjaugeage de la spatule allié à un patin assez rigide, bien présent sous le pied, en font un ski freeride très performant sans être inaccessible », analyse une de nos testeuses. En neige souple, c’est très bon, tout comme dans le dur bien raide, où le cambre du ski se montre bien accrocheur, « ça met en confiance ». Sur piste, le MissB est confortable (là encore grâce à son patin rigide) et réactif, c’est rapide dans les passages de carre à carre, précis dans les grands et moyens rayons de courbes. Son côté très joueur (« il ferait un bon FSBC ») finit de faire de lui un très bon ski polyvalent, qu’on regrettera seulement de ne pas voir avec quelques centimètres supplémentaires pour les skieuses au grand gabarit (169 cm est la plus grande taille disponible). POUR QUI : skieuses de très bons niveau qui cherche un « ski plaisir », ou de niveau intermédiaire qui souhaitent progresser en tout-terrain et hors piste.
(FREERIDE) (FREERIDE) Movement Nordica TATOO NEMESIS LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 175 (159/167) LIGNES DE CÔTES (en mm) 134/94/120 RAYON (en m) 18 (175 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 575 € (skis nus) Déclinaison du modèle Source, le Tatoo est le plus large des quatre freeskis femme de la marque suisse. Cambre classique, noyau bois et fibre de verre triaxiale composent ce Tatoo. Comme l’an passé, le Tatoo a beaucoup plu à notre équipe de test, qui voit en lui « un ski efficace, qui fonctionne très bien dans son segment ». S’il ne choisit pas l’option rocker comme beaucoup de freeskis, il n’en est pas moins efficace en poudreuse, où il révèle « une bonne portance et de la facilité pour déjauger. » Bien réactif aux changements de rythme, on se sent en confiance quelles que soient les qualité de neige : « il ne subit le terrain, il l’épouse à petite comme à grande vitesse ». Sur piste, le constat reste très bon, exception faite (et c’est normal) des passages où la neige est très dure, « pas facile de carver sur le béton ». Un ski progressif et performant à la fois, qui offre une polyvalence exemplaire et montre que le rocker n’est aujourd’hui pas indispensable pour faire un bon freeski. POUR QUI : Skieuses avec un bon niveau technique, sans forcément un gros physique mais qui a déjà de l’expérience en hors-piste et tout terrain. GIRL FREESKI TESTS FREE PRESSE/2012 LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 169 (161/177) LIGNES DE CÔTES (en mm) 135/98/125 RAYON (en m) 17 (169 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 499 € (skis nus) Le Nemesis est le ski Big Mountain dédié aux dames chez Nordica. Le pendant féminin de l’Enforcer intègre le profil Slow Rise Camrock. Gros succès chez nos testeuses lors des tests 2010, le Nemesis revient cette année encore pour notre plus grand bonheur. Véritable arme de polyvalence, rien ne l’arrête : piste, poudreuse, ski en forêt, pente raide et gelée... Ski péchu et très ludique, il offre un bon contact ski-neige, il est réactif en grandes courbes comme dans les petits rayons. Stable à grande vitesse, aucun terrain ne l’effraie : « la spatule travaille très bien dans les neiges trafollées et fait des merveilles en poudre ». Cette spatule progressive fait que le ski déjauge rapidement, on se sent on confiance. Le patin, « bien présent sous le pied », finit d’en faire un vrai ski passepartout en tout terrain, toutes neiges. Et malgré ses 98 mm au patin, il accroche efficacement dans le dur et renvoie bien en fin de courbe. POUR QUI : Freerideuses polyvalentes de très bon niveau, à la recherche d’un ski exigeant techniquement et physiquement. SKITESTS 2012 99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 14 2012 Page 1Ski Labo numéro 14 2012 Page 2-3Ski Labo numéro 14 2012 Page 4-5Ski Labo numéro 14 2012 Page 6-7Ski Labo numéro 14 2012 Page 8-9Ski Labo numéro 14 2012 Page 10-11Ski Labo numéro 14 2012 Page 12-13Ski Labo numéro 14 2012 Page 14-15Ski Labo numéro 14 2012 Page 16-17Ski Labo numéro 14 2012 Page 18-19Ski Labo numéro 14 2012 Page 20-21Ski Labo numéro 14 2012 Page 22-23Ski Labo numéro 14 2012 Page 24-25Ski Labo numéro 14 2012 Page 26-27Ski Labo numéro 14 2012 Page 28-29Ski Labo numéro 14 2012 Page 30-31Ski Labo numéro 14 2012 Page 32-33Ski Labo numéro 14 2012 Page 34-35Ski Labo numéro 14 2012 Page 36-37Ski Labo numéro 14 2012 Page 38-39Ski Labo numéro 14 2012 Page 40-41Ski Labo numéro 14 2012 Page 42-43Ski Labo numéro 14 2012 Page 44-45Ski Labo numéro 14 2012 Page 46-47Ski Labo numéro 14 2012 Page 48-49Ski Labo numéro 14 2012 Page 50-51Ski Labo numéro 14 2012 Page 52-53Ski Labo numéro 14 2012 Page 54-55Ski Labo numéro 14 2012 Page 56-57Ski Labo numéro 14 2012 Page 58-59Ski Labo numéro 14 2012 Page 60-61Ski Labo numéro 14 2012 Page 62-63Ski Labo numéro 14 2012 Page 64-65Ski Labo numéro 14 2012 Page 66-67Ski Labo numéro 14 2012 Page 68-69Ski Labo numéro 14 2012 Page 70-71Ski Labo numéro 14 2012 Page 72-73Ski Labo numéro 14 2012 Page 74-75Ski Labo numéro 14 2012 Page 76-77Ski Labo numéro 14 2012 Page 78-79Ski Labo numéro 14 2012 Page 80-81Ski Labo numéro 14 2012 Page 82-83Ski Labo numéro 14 2012 Page 84-85Ski Labo numéro 14 2012 Page 86-87Ski Labo numéro 14 2012 Page 88-89Ski Labo numéro 14 2012 Page 90-91Ski Labo numéro 14 2012 Page 92-93Ski Labo numéro 14 2012 Page 94-95Ski Labo numéro 14 2012 Page 96-97Ski Labo numéro 14 2012 Page 98-99Ski Labo numéro 14 2012 Page 100-101Ski Labo numéro 14 2012 Page 102-103Ski Labo numéro 14 2012 Page 104-105Ski Labo numéro 14 2012 Page 106-107Ski Labo numéro 14 2012 Page 108-109Ski Labo numéro 14 2012 Page 110-111Ski Labo numéro 14 2012 Page 112-113Ski Labo numéro 14 2012 Page 114-115Ski Labo numéro 14 2012 Page 116