Ski Labo n°14 2012
Ski Labo n°14 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de 2012

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2012... 122 skis passés au crible !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
K2 Line RECOIL STEP UP 90 SKITESTS 2012 LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 179 (159/164/169/174) LIGNES DE CÔTES (en mm) 121/90/115 RAYON (en m) 20 (179 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 429,95 € (skis nus) Nouveau venu dans la gamme Factory Team (bien qu’il reprenne les lignes de côte du Revival) le Recoil intègre le All Terrain Rocker : la spatule surélevée améliore les performances sur neige molle et facilite le déclenchement de courbe, alors que le cambre sous les pieds apporte la puissance et l’accroche sur neige dure. Le premier point que l’on met en avant après avoir tourné le Recoil, c’est sa grande polyvalence et sa prise en main, quasi immédiate. Dans son programme, le ski est performant, c’est réactif et joueur pour le flat et le jib, et assez tolérant dans les réceptions. Les skieurs en pleine progression apprécieront. Maniable et vif dans les impulsions, son comportement très homogène nous a séduit. Sur piste, le All Terrain Rocker fait des merveilles, « le ski pivote tout seul, et l’accroche est digne de certains all mountain ! », avec une préférence pour les moyens rayons de courbes. Sur des neiges trafollées, le Recoil s’en sort une fois encore très bien, sa spatule écrase tout et le ski reste stable et confortable, même à bonne vitesse. Bref, un ski pour faire du freestyle partout, et pas uniquement dans un park. POUR QUI : Riders de niveau intermédiaire à experts orientés freestyle. LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 181 (166/171/176) LIGNES DE CÔTES (en mm) 113/88/113 RAYON (en m) 20,6 (181 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 379 € (skis nus) Voici la version 2012 du Step Up : twIn tip et cambre normal pour le dehors, noyau bois et technologie Deckwall pour le dedans. Pour la déco on retrouve l’inspiration western tout comme le modèle de l’année dernière. « Très bon partout ! De l’alpin au freestyle, quels que soient les modules », confiera un des testeurs. Ce Step Up, aux lignes de cotes et flex symétriques, à un ADN 100% freestyle, mais qui ne l’enferme pas dans une pratique « park ». Au contraire, on jumpe à la moindre bosse naturelle sur les pistes ou à côté (enfin, pas trop à côté, il reste relativement fin et donc moins confortable en neige difficile). S’il se situe dans la même gamme que l’Afterbang que nous avions testé l’an dernier, nos testeurs ont trouvé le Step Up un poil plus raide, plus dur. « Sa raideur le limite un peu en Jib, mais du coup, ça le rend extrêmement performant partout ailleurs dans le park ». Une très bonne maniabilité donc, couplé à un comportement exemplaire en switch grâce à son shape symétrique. Si on avait pu lui ajouter en plus de tout ça un bon comportement en neige profonde, on aurait eu LE ski polyvalent par excellence ! POUR QUI : Tous les gabarits, tous les niveaux, du moment qu’on est orienté freestyle.
Movement Nordica EL LOCO ACE OF SPADES LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 177 (155/163/170) LIGNES DE CÔTES (en mm) 115/84/106 RAYON (en m) 19 (177 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 469 € (skis nus) La gamme freestyle de la marque suisse se compose de six modèles, rien que ça ! Le El Loco est, avec le Zoo, le plus fin. Noyau bois et cambre classique. Léger et maniable, le El Loco fera un bon ski pour les freestylers « aériens ». Performant dans le park, il développe un bon pop et se montre très vif dans les déclenchements de rotations. En dépit de sa légèreté, le ski est plutôt tolérant en réception, il ne pousse pas à la faute le sentiment de solidité est là. Son faible poids le rend en outre très efficace sur les rails. Sur piste, le comportement est bon, le ski est précis et efficace dans les différents rayons de courbe, avec une préférence pour les conduites coupées. Comme beaucoup de ski de la catégorie freestyle, le El Loco est limité en termes de polyvalence : un run en bord de piste ça passe, faire le fou dans 40 cm de fraîche, ça passe plus… Bref à laisser là où il excelle : sur neige damée, dans un snowpark. POUR QUI : A conseiller aux débutants car facile et léger, aussi bien qu’aux experts au vu des performances. FREESTYLE TESTS FREE PRESSE/2012 LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 177 (163/170/184) LIGNES DE CÔTES (en mm) 113/86/113 RAYON (en m) 18 (170 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 499 € (skis nus) Trois skis au sein de la gamme Park&Pipe chez Nordica : le Double Six et le Sead Money d’un côté, et l’Ace of Spades de l’autre. Twin tip Camrock et construction sandwich pour ce ski dédié au riders du team. « Ni trop souple, ni trop raide », l’Ace of Spades a été cette année encore plébiscité par nos testeurs. Dans son programme, il est « hyper ludique », « parfait en tables, rails, flat… », à tel point qu’on ne lui reprochera pas son manque de polyvalence ! Maniable dans les tricks et tolérant dans les réceptions, l’Ace of Spades met totalement en confiance : « on se lâche un peu plus que d’habitude, c’est ce qui fait progresser ». Bien qu’il soit tolérant et accessible, il est très performant, au point de convenir sans problème à des freestylers de gros niveau : les limites du ski sont même dures à atteindre, tant il est efficace. Sur piste, il a montré de belles qualités alpines, que ce soit en déclenchement de courbes ou en conduite dérapée. En tout-terrain, on revient à ce qu’on disait tout à l’heure : l’Ace of Spades n’est pas le plus polyvalent de cette sélection, mais vous pourrez quand même explorer les bords de pistes, à condition de les aborder en mode freestyle. POUR QUI : freestyleurs de tout niveau qui cherchent un ski de park/piste bien freestyle SKITESTS 2012 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 14 2012 Page 1Ski Labo numéro 14 2012 Page 2-3Ski Labo numéro 14 2012 Page 4-5Ski Labo numéro 14 2012 Page 6-7Ski Labo numéro 14 2012 Page 8-9Ski Labo numéro 14 2012 Page 10-11Ski Labo numéro 14 2012 Page 12-13Ski Labo numéro 14 2012 Page 14-15Ski Labo numéro 14 2012 Page 16-17Ski Labo numéro 14 2012 Page 18-19Ski Labo numéro 14 2012 Page 20-21Ski Labo numéro 14 2012 Page 22-23Ski Labo numéro 14 2012 Page 24-25Ski Labo numéro 14 2012 Page 26-27Ski Labo numéro 14 2012 Page 28-29Ski Labo numéro 14 2012 Page 30-31Ski Labo numéro 14 2012 Page 32-33Ski Labo numéro 14 2012 Page 34-35Ski Labo numéro 14 2012 Page 36-37Ski Labo numéro 14 2012 Page 38-39Ski Labo numéro 14 2012 Page 40-41Ski Labo numéro 14 2012 Page 42-43Ski Labo numéro 14 2012 Page 44-45Ski Labo numéro 14 2012 Page 46-47Ski Labo numéro 14 2012 Page 48-49Ski Labo numéro 14 2012 Page 50-51Ski Labo numéro 14 2012 Page 52-53Ski Labo numéro 14 2012 Page 54-55Ski Labo numéro 14 2012 Page 56-57Ski Labo numéro 14 2012 Page 58-59Ski Labo numéro 14 2012 Page 60-61Ski Labo numéro 14 2012 Page 62-63Ski Labo numéro 14 2012 Page 64-65Ski Labo numéro 14 2012 Page 66-67Ski Labo numéro 14 2012 Page 68-69Ski Labo numéro 14 2012 Page 70-71Ski Labo numéro 14 2012 Page 72-73Ski Labo numéro 14 2012 Page 74-75Ski Labo numéro 14 2012 Page 76-77Ski Labo numéro 14 2012 Page 78-79Ski Labo numéro 14 2012 Page 80-81Ski Labo numéro 14 2012 Page 82-83Ski Labo numéro 14 2012 Page 84-85Ski Labo numéro 14 2012 Page 86-87Ski Labo numéro 14 2012 Page 88-89Ski Labo numéro 14 2012 Page 90-91Ski Labo numéro 14 2012 Page 92-93Ski Labo numéro 14 2012 Page 94-95Ski Labo numéro 14 2012 Page 96-97Ski Labo numéro 14 2012 Page 98-99Ski Labo numéro 14 2012 Page 100-101Ski Labo numéro 14 2012 Page 102-103Ski Labo numéro 14 2012 Page 104-105Ski Labo numéro 14 2012 Page 106-107Ski Labo numéro 14 2012 Page 108-109Ski Labo numéro 14 2012 Page 110-111Ski Labo numéro 14 2012 Page 112-113Ski Labo numéro 14 2012 Page 114-115Ski Labo numéro 14 2012 Page 116