Ski Labo n°14 2012
Ski Labo n°14 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de 2012

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2012... 122 skis passés au crible !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
(AM+85) (AM+85) Salomon Scott Enduro XT 850 Crusade 46 SKITESTS 2012 LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 177 (163/170/184) LIGNES DE CÔTES (en mm) 127/84/111 RAYON (en m) 17,4 (170 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 580 € (skis nus) L’Enduro XT 850 est muni d’un rocker all mountain. Le noyau bois (sur tout le ski) est complété par une construction de type sandwich. Dans l’équipe de tests Free Presse on connaît bien ce modèle qu’on avait déjà adoré la saison dernière. Faut dire que cet Enduro est une machine à skier, une véritable arme de satisfaction massive tant il est bien né. Ceux qui l’aiment le plus sont souvent ceux qui skient le mieux et le plus vite. Ceux-là sont carrément amoureux et mettent en avant une sensation rare, comme si le ski était le prolongement de la chaussure et du pied ! « Ça enchaîne, ça déroule », imagera ainsi l’un de nos testeurs. Sur piste, disons le tout net, il a tout : le confort (super) ; l’efficacité (totale) ; et la précision (nette). A la différence de nombreux concurrents, lui sait rester homogène dans son comportement quels que soient le rayon de courbes et la vitesse. Il joue carrément avec les rayons et les vitesses sans baisse de rendement, « parfait pour ne jamais s’arrêter » précisera l’un de nos spécialistes. En tout terrain, bien que le patin ne soit pas des plus larges, la portance est pourtant bien là, tout comme la facilité de déjaugeage. Parce qu’il faut bien aussi lui trouver quelque chose, certains ont noté une petite gêne en talon en grandes courbes coupées, « il décroche légèrement quand l’entrée en courbe est trop puissante. » Sans doute un poil de rigidité supplémentaire aurait été la bienvenue pour ces skieurs qui aiment appuyer. De petites choses au regard de ces qualités qui, selon nous, en font le ski le plus abouti de cette catégorie. POUR QUI : bons et très bons skieurs techniciens qui aiment la piste et les petites sorties en tout terrain. LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 179 (159/169/179/189) LIGNES DE CÔTES (en mm) 133/92/122 RAYON (en m) 15 (179 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 600 € (skis nus) Modèle déjà présent dans la gamme Scott l’année dernière, le graphisme change d’ambiance avec des couleurs plus claires. Cette année le shape change et possède désormais un cambre inversé (le Pro-Tip rocker), pour un meilleur comportement en poudre selon le fabricant suisse. En matière de ski, les changements ne sont pas toujours payants... Mais ce n’est pas le cas du Crusade dont la nouvelle version nous a beaucoup plu ! Plus léger que l’ancienne mouture, plus vif aussi, il s’est montré logiquement plus joueur sur piste. Doté d’un bon rebond et d’une maniabilité plus prononcés par rapport à l’an dernier, le Crusade gagne donc en polyvalence globale. La spatule Venturi absorbe bien les passages en neige difficile et les lignes de cotes assez marquées représentent un avantage pour jouer et tailler sur piste. Toujours sur la piste, et qui plus est sur neige dure, les testeurs ont pu noter la qualité de l’accroche pour peu qu’on le pousse un peu. A défaut, c’est à dire sans développer un minimum de physique, les testeurs ont noté ques ses qualités demeuraient moins évidentes à déceler. Va falloir travailler la condition ! En poudreuse, ça déjauge facilement, un vrai bonheur malgré une taille de guêpe qui sans doute le désavantage quelque peu par rapport à un vrai freeride. POUR QUI : des amateurs éclairés qui souhaitent passer partout, jusqu’à 95 kg en 185 cm.
(AM+85) Völkl RTM 84 ALL MOUNTAIN TESTS FREE PRESSE/2012 LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 176 (166/171/181) LIGNES DE CÔTES (en mm) 129/84/111 RAYON (en m) 18,0 (176 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 800 € (avec fixations Ipt Wideride) Le « RTM 84 » est une nouveauté de cette année chez Völkl. La gamme RTM, désormais totalement typée all mountain, remplace l’ancienne série Unlimited. Ce ski à cambre normal et full rocker est composé d’un noyau en bois. Pas de doute, ce RTM c’est du costaud ! Hyper stable en grandes courbes à grande vitesse, il est d’une sécurité à toutes épreuves dans cette configuration. Pareil sur neige dure, il ne bronche pas, un pur bonheur pour les accros du grand rayon qui aiment tailler des courbes au cordeau. « Solide », « rigide », sont des termes beaucoup utilisés par les testeurs concernant le RTM 84. Bien que son aisance en grandes courbes coupées soit très prononcée, ce n’est pas pour autant qu’il est difficile à déclencher, « la mise en courbe se fait presque naturellement », dira un de nos spécialistes. Le RTM 84 est léger, précis et sa déformation lors des conduites est sans surprise car l’étalement des pressions est sain. Ce constat positif vaut tant que le RTM 84 est dans son exercice de prédilection, la grande courbe à grande vitesse... Sorti de ça, le tableau brille moins car sa polyvalence est limitée, « il est bloqué dans un style de courbes », dira un testeur. Dans l’exercice des petits virages, par exemple, il manque de nervosité, ce qui l’handicape en sortie de courbe. Dans ce même exercice on a regretté aussi que les changements de carres soient laborieux, « longs », « exigeants », une lacune qui l’empêche d’être précis et confortable. Ne vous demandez pas si c’est un modèle davantage typé « géant » que « all mountain », c’est tout simplement un « race mountain » ! POUR QUI : bons et très bons skieurs dotés d’une bonne technique, d’un bon gabarit et d’une bonne condition physique. Pour ceux qui aiment skier vite en grandes courbes et en sécurité.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 14 2012 Page 1Ski Labo numéro 14 2012 Page 2-3Ski Labo numéro 14 2012 Page 4-5Ski Labo numéro 14 2012 Page 6-7Ski Labo numéro 14 2012 Page 8-9Ski Labo numéro 14 2012 Page 10-11Ski Labo numéro 14 2012 Page 12-13Ski Labo numéro 14 2012 Page 14-15Ski Labo numéro 14 2012 Page 16-17Ski Labo numéro 14 2012 Page 18-19Ski Labo numéro 14 2012 Page 20-21Ski Labo numéro 14 2012 Page 22-23Ski Labo numéro 14 2012 Page 24-25Ski Labo numéro 14 2012 Page 26-27Ski Labo numéro 14 2012 Page 28-29Ski Labo numéro 14 2012 Page 30-31Ski Labo numéro 14 2012 Page 32-33Ski Labo numéro 14 2012 Page 34-35Ski Labo numéro 14 2012 Page 36-37Ski Labo numéro 14 2012 Page 38-39Ski Labo numéro 14 2012 Page 40-41Ski Labo numéro 14 2012 Page 42-43Ski Labo numéro 14 2012 Page 44-45Ski Labo numéro 14 2012 Page 46-47Ski Labo numéro 14 2012 Page 48-49Ski Labo numéro 14 2012 Page 50-51Ski Labo numéro 14 2012 Page 52-53Ski Labo numéro 14 2012 Page 54-55Ski Labo numéro 14 2012 Page 56-57Ski Labo numéro 14 2012 Page 58-59Ski Labo numéro 14 2012 Page 60-61Ski Labo numéro 14 2012 Page 62-63Ski Labo numéro 14 2012 Page 64-65Ski Labo numéro 14 2012 Page 66-67Ski Labo numéro 14 2012 Page 68-69Ski Labo numéro 14 2012 Page 70-71Ski Labo numéro 14 2012 Page 72-73Ski Labo numéro 14 2012 Page 74-75Ski Labo numéro 14 2012 Page 76-77Ski Labo numéro 14 2012 Page 78-79Ski Labo numéro 14 2012 Page 80-81Ski Labo numéro 14 2012 Page 82-83Ski Labo numéro 14 2012 Page 84-85Ski Labo numéro 14 2012 Page 86-87Ski Labo numéro 14 2012 Page 88-89Ski Labo numéro 14 2012 Page 90-91Ski Labo numéro 14 2012 Page 92-93Ski Labo numéro 14 2012 Page 94-95Ski Labo numéro 14 2012 Page 96-97Ski Labo numéro 14 2012 Page 98-99Ski Labo numéro 14 2012 Page 100-101Ski Labo numéro 14 2012 Page 102-103Ski Labo numéro 14 2012 Page 104-105Ski Labo numéro 14 2012 Page 106-107Ski Labo numéro 14 2012 Page 108-109Ski Labo numéro 14 2012 Page 110-111Ski Labo numéro 14 2012 Page 112-113Ski Labo numéro 14 2012 Page 114-115Ski Labo numéro 14 2012 Page 116