Ski Labo n°14 2012
Ski Labo n°14 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de 2012

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2012... 122 skis passés au crible !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
(AM+85) (AM+85) Amplid Apo Rockwell Starsky 38 SKITESTS 2012 LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 182 (175) LIGNES DE CÔTES (en mm) 128/96/118 RAYON (en m) 14 (182 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 569 € (skis nus) Avec sa son graphisme aux couleurs flashy et ses formes géométrique, le « Rockwell » ne passe pas inaperçu. Sur le papier, le Rockwell est inscrit dans le mouvement freestyle polyvalent. Son cambre inversé est présenté comme permettant d’aborder la poudreuse, tout comme le park ou le pipe. À noter aussi que le fabricant insiste sur le fait que son rocker spatule et talon renforce le plaisir en poudre. Sur le terrain, nos testeurs ont en partie vérifié les propos d’Amplid, le Rockwell est bien un FS polyvalent. Ceci expliquant cela, il est à son aise à faible vitesse et sa facilité à déraper ou à pivoter est tout simplement hallucinante. Tolérant, il dégage aussi un esprit très joueur dès qu’on quitte la piste pour tracer en tout-terrain. Dans d’autres configurations notamment sur piste pour une pratique normale, les impressions ont changé. Nos testeurs ont alors trouvé qu’il nécessitait un temps d’adaptation et une certaine technique de skieur. Du fait du centrage milieu, même nos testeurs ont eu parfois du mal à le prendre en main. Même argument mais punition différente : les talons décrochent systématiquement en courbe sur piste, un sentiment d’insécurité assez désagréable qui se gère une fois la phase d’adaptation passée. POUR QUI : des skieurs assez « fins » qui aiment la différence et qui n’ont pas peur de passer un peu de temps à s’adapter à leur matériel.. LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) : 179 (161/167/173/185) LIGNES DE CÔTES (en mm) 122/92/116 RAYON (en m) 21,3 (179) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 475 € (skis nus) On ne présente plus le Starsky, un des modèles freestyle/polyvalent de la gamme Apo. Pour passer aussi bien en avant qu’en arrière, en park ou en pipe, Apo a monté ce ski en twin tip et avec un noyau bois. Le Starsky n’est pas une découverte pour nos testeurs, ils connaissaient ce ski déjà testé la saison dernière. Ce modèle Apo n’a pas changé, il est toujours aussi franc du collier, une autre façon de dire qu’il a du répondant sous la semelle et que dans les faits ces allures freestyle ne le limitent aucunement à cette pratique. Bien que son shape twin-tip l’incite davantage à jouer qu’à tracer du dénivelé, ce n’est pas pour autant qu’il se laisse faire sur la piste pour une pratique « normale ». Y compris sur neige dure où très franchement il a montré de belles aptitudes, tant que la vitesse n’atteint pas mach 2. Passé le mur du son, c’est clair, il perd un peu pied, mais est-ce vraiment le but recherché quand on s’offre une telle paire de skis ? En tout-terrain, le comportement global continue d’être satisfaisant et là encore il préfère « joue » que « performer ». Sa réactivité, « son pop » disent les testeurs, ainsi que sa bonne largeur, en font un très bon modèle pour jumper. Nos freestylers ont aimé, y compris lors de passages dans le park. Ouf ! on avait peur que ça ne soit pas un ski FS ! POUR QUI : un assez large panel de skieurs qui aiment passer partout, y compris dans le park.
(AM+85) (AM+85) Black Crows Orb LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 179 (168/186) LIGNES DE CÔTES (en mm) 123/90/114 RAYON (en m) 21 (179 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 539 € (skis nus) Avec un programme orienté hors piste polyvalent, le Orb à des atouts pour séduire. Selon la petit marque, chants ABS inclinés, renforts sous le talon et le patin et shape double rayon mettent à l’abri ce Orb des chocs en tout terrain. A l’intérieur, le noyau est en bois avec des fibres bi et tri-directionnelles Confortable et maniable, ce Black Crows délivre de bonnes informations sous le pied ! Sa large spatule et ses côtes généreuses sont appréciables en tout terrain, dans la neige souple et plus globalement son comportement est agréable quels que soient la vitesse, le style de courbes et le terrain quand on skie de la soupe, ce qui a été beaucoup le cas sur la fin de saison dernière. Quand le terrain se durcit, la spatule un peu souple lui fait perdre en précision et en accroche, « elle semble vide d’informations », dira un testeur. De la même façon, sur la piste recouverte de neige dure, le manque de rebond et de nervosité fait qu’il est délicat de lui rentrer dedans, ce qui engendre du coup un manque de précision. De la même façon, son rayon étant très (trop ?) grand, il faut de la vitesse pour enchaîner les courbes. Malheureusement, en allant vite sur ce type de terrain nous avons pu noter que le ski décrochait. Bien qu’on ne puisse pas dire que le Orb manque de caractère, sur la piste on a eu bien du mal à trouver de bonnes raisons d’y retourner, à moins d’avoir de la dynamite dans les cuisses, ce qui n’est pas le cas de tout le monde avouons le. POUR QUI : skieurs (170 à 185 cm/65 à 90 kg) qui raffolent de neiges souples. ALL MOUNTAIN TESTS FREE PRESSE/2012 Black Diamond Verdict LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 180 (170/190) LIGNES DE CÔTES (en mm) 134/102/121 RAYON (en m) 23 (180 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 798 € (avec fixs Rossignol Freeski 120 XLApo) Le Verdict embarque un noyau en paulownia, un bois à la fois solide et léger pour une structure cohérente, le tout construit en sandwich avec renforts titanal. Ce beau ski Black D n’échappe pas non plus au(x) rocker(s) : semi rocker en spatule et rocker normal en talon. Ceci expliquant sans doute cela et compte tenu de sa largeur au patin (102 mm quand même) il a été fortement apprécié en tout terrain, sur toutes les neiges souples et notamment en peuf. Dans ces conditions qu’il affectionne, sa souplesse naturelle fait en effet parler la poudre, il est facile, agréable et confortable, la totale quoi ! Avis à ceux qui skient en mode 4x4 à longueur de saison, le Verdict sera un bon compagnon de virée freeride, sans doute sa vraie catégorie d’ailleurs. Sur piste, normal, ce n’est plus tout à fait la même musique ! Sa largeur devient alors pour le moins handicapante, changer de rythme, jouer sur les rayons de courbes devient alors un exercice de force digne des sports basques. Sur neige dure c’est encore pire bien sûr. La spatule fait alors des siennes, elle devient largement imprécise et on ne sent plus vraiment sécurisé. Sur le chemin qui conduit Black D à devenir peu à peu une belle marque de skis complète, sans doute manque-t-il encore un vrai modèle all mountain entre 80 et 90 mm au patin. POUR QUI : tous les amateurs (175 à 185 cm/75 à 90 kg) de grands espaces, de traces hors piste et de neige fraîche. SKITESTS 2012 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 14 2012 Page 1Ski Labo numéro 14 2012 Page 2-3Ski Labo numéro 14 2012 Page 4-5Ski Labo numéro 14 2012 Page 6-7Ski Labo numéro 14 2012 Page 8-9Ski Labo numéro 14 2012 Page 10-11Ski Labo numéro 14 2012 Page 12-13Ski Labo numéro 14 2012 Page 14-15Ski Labo numéro 14 2012 Page 16-17Ski Labo numéro 14 2012 Page 18-19Ski Labo numéro 14 2012 Page 20-21Ski Labo numéro 14 2012 Page 22-23Ski Labo numéro 14 2012 Page 24-25Ski Labo numéro 14 2012 Page 26-27Ski Labo numéro 14 2012 Page 28-29Ski Labo numéro 14 2012 Page 30-31Ski Labo numéro 14 2012 Page 32-33Ski Labo numéro 14 2012 Page 34-35Ski Labo numéro 14 2012 Page 36-37Ski Labo numéro 14 2012 Page 38-39Ski Labo numéro 14 2012 Page 40-41Ski Labo numéro 14 2012 Page 42-43Ski Labo numéro 14 2012 Page 44-45Ski Labo numéro 14 2012 Page 46-47Ski Labo numéro 14 2012 Page 48-49Ski Labo numéro 14 2012 Page 50-51Ski Labo numéro 14 2012 Page 52-53Ski Labo numéro 14 2012 Page 54-55Ski Labo numéro 14 2012 Page 56-57Ski Labo numéro 14 2012 Page 58-59Ski Labo numéro 14 2012 Page 60-61Ski Labo numéro 14 2012 Page 62-63Ski Labo numéro 14 2012 Page 64-65Ski Labo numéro 14 2012 Page 66-67Ski Labo numéro 14 2012 Page 68-69Ski Labo numéro 14 2012 Page 70-71Ski Labo numéro 14 2012 Page 72-73Ski Labo numéro 14 2012 Page 74-75Ski Labo numéro 14 2012 Page 76-77Ski Labo numéro 14 2012 Page 78-79Ski Labo numéro 14 2012 Page 80-81Ski Labo numéro 14 2012 Page 82-83Ski Labo numéro 14 2012 Page 84-85Ski Labo numéro 14 2012 Page 86-87Ski Labo numéro 14 2012 Page 88-89Ski Labo numéro 14 2012 Page 90-91Ski Labo numéro 14 2012 Page 92-93Ski Labo numéro 14 2012 Page 94-95Ski Labo numéro 14 2012 Page 96-97Ski Labo numéro 14 2012 Page 98-99Ski Labo numéro 14 2012 Page 100-101Ski Labo numéro 14 2012 Page 102-103Ski Labo numéro 14 2012 Page 104-105Ski Labo numéro 14 2012 Page 106-107Ski Labo numéro 14 2012 Page 108-109Ski Labo numéro 14 2012 Page 110-111Ski Labo numéro 14 2012 Page 112-113Ski Labo numéro 14 2012 Page 114-115Ski Labo numéro 14 2012 Page 116