Ski Labo n°14 2012
Ski Labo n°14 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de 2012

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2012... 122 skis passés au crible !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
(AM-85) (AM-85) Head K2 I Peak 84 Impact 34 SKITESTS 2012 LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) : 177 (163/170/184) LIGNES DE CÔTES (en mm) 128/84/112 RAYON (en m) 15.4m (170) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 649,95 € (avec fixations Mojo 12 Noir/argent) Le I Peak 84 est équipé de la technologie Head Flow Ride et de nombreuses autres techniques dont Head dit avoir le secret. Au final, cela donne un ski en construction sandwich qui est polyvalent, un vrai All Mountain... sur le papier ! Aucun doute possible, la qualité de ce modèle du fabricant autrichien est la « facilité », tous les testeurs ont pu le constater. Une aisance globale qui se traduit par une certaine efficacité dans les changements de rythme ; une bonne maniabilité à faible vitesse ; des pivotements faciles ; sans surprise, un équilibrage avant/arrière rassurant ; une grande facilité de déclenchement, bref de bonnes sensations sous le pied. Une telle facilité réserve parfois son pendant de (mauvaises) surprises lorsqu’on augmente le rythme. Ce n’est pas las cas de I Peak. Bien qu’assez rigide sur toute sa longueur, il n’en demeure pas moins tolérant et pas trop difficile à engager et à tenir en grandes courbes. Le I Peak 84 « ne tape pas en hors piste », noteront les testeurs. Selon eux, il ne décroche pas non plus en courbe pour peu que la déformation soit suffisante. Là encore, il sait rester tolérant, notamment sur neige dure et sa nervosité bien présente est plus qu’opérante. Disons, pour faire court, que l’information arrive bien sous le pied. POUR QUI : skieurs de bon niveau et patient qui sauront dépenser l’énergie nécessaire pour le déformer et le rendre ainsi réellement « all mountain ». LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 174 (167/181) LIGNES DE CÔTES (en mm) 130/86/114 RAYON (en m) 17 (174 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 579,95 € (avec fixations Marker K2 M3 11.0) K2 croit en son Impact et le présente comme un All mountain qui concentre légèreté, polyvalence et tolérance dans une seule paire. Selon la marque américaine, son rocker le rend plus facile à prendre en main, donc plus joueur ! Sur le terrain nous avons pu constater qu’il était très confortable et accessible, léger sous les pieds, les variations de courbes se font facilement. Son rocker All Mountain lui confère une facilité très agréable et le comportement de la spatule est appréciable. Sa légèreté par rapport au K2 Rictor le rend plus joueur et facile, mais il perd un peu de tenue en neige vraiment dure. Réactif, dynamique et progressif, il est aussi tolérant et profite d’une bonne répartition de la souplesse. Son autre gros point fort, c’est qu’il est très ludique, car facile en déclenchement et en pivotement, c’est ski que l’on peut amener où l’on veut (grands virages, petits coupés...)... Moins positif : son rocker vibre un peu en neige dure, ce qui n’est pas des plus agréable. La précision de la spatule n’a rien de transcendant, son rocker y contribue. Sa très (trop) grande souplesse lui confère un manque de caractère et de pêche en conduite coupée (ski plutôt à tendance dérapée). Autre effet négatif de cet aspect : le peu de stabilité à grande vitesse, en tout terrain et en hors piste où il trouve ses limites. POUR QUI : Pour qui : un ski vraiment accessible à « monsieur tout le monde » pour passer sur tout les terrains, dans toutes les neiges et se faire plaisir sans perdre en confort. Des skieurs de 170 à 180 cm, de 65 à 85 kg. Un bon ski entrée de gamme pour skieur qui commence à varier ses terrains.
(AM-85) (AM-85) K2 A.M.P. Rictor LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 181 (160/167/174) LIGNES DE CÔTES (en mm) 127/80/109 RAYON (en m) 16 (174 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 699,95 € (avec fixations Marker K2 MX 12.0) K2 présente le Rictor comme un ski All Around avec rocker spatule et cambre normal. Le noyau est en bois et le shape se fait sur la base du K2 « All Terrain Rocker » pour une polyvalence améliorée. On peut remarquer la déco très graphique de ce ski, avec des couleurs qui varient principalement entre le vert, le blanc et le noir. Un sentiment de sécurité ressort des premiers essais du Rictor. Une sensation globale qui dans le détail donne une bonne accroche, un confort à toute épreuve, une solidité sous le pied qui ne jamais défaut quels que soient le terrain ou la neige. La spatule, souple, sort facilement dans 20 cm de poudre, le rocker et la spatule fonctionnent à merveille. Ce qui confère bien sûr à ce Rictor un côté joueur appréciable et une légèreté sous le pied tout aussi agréable, bref il se pilote avec une aisance déconcertante. Sans doute les effets du rocker All Terrain... Trop facile ce ski ? Détrompez vous, son patin raide et son talon bien dosé lui donne une super accroche en neige dure et un rebond très honorable. C’est sur les neiges lourdes que le Rictor s’est senti moins à l’aise. Une histoire de poids selon les testeurs, dans certaines cela le désavantagerait selon eux. POUR QUI : un bon compromis tout-terrain pour un grand nombre de skieurs. A choisir entre 0 et – 5 cm par rapport à sa taille. De 175 à 185 cm/70 à 90 kg. ALL MOUNTAIN TESTS FREE PRESSE/2012 Movement Zip LONGUEUR TESTÉE EN CM (disponibles) 174 (165/183) LIGNES DE CÔTES (en mm) 127/80/108 RAYON (en m) 16 (183 cm) PRIX PUBLIC CONSEILLÉ 515 € (skis nus) Movement présente son Zip comme un ski polyvalent, pas trop imposant, mais qui sait être performant. A noter la présence d’un noyau en peuplier, ce qui selon le fabricant lui confère un bon flex pour la piste mais aussi en dehors. Les skis Movement sont en général très sains. Et le Zip est fidèle à la tradition. Paroles de testeurs qui l’ont trouvé d’emblée « agréable, confortable et pas trop physique. » Sa prise en main est immédiate, pas de round d’observation pour ressentir que ce ski est très sain. « Il met en confiance », dira l’un de nos spécialistes. Stable, tolérant jusqu’à des vitesses raisonnables, il réussit l’exploit d’être à la fois léger tout en étant très présent sous le pied. Au-delà de cet aspect ludique caractérisé par une bonne maniabilité ainsi qu’une grande facilité de déclenchement et de pivotement, il délivre aussi un sentiment de sécurité et de fiabilité grâce à sa capacité d’accroche sur neige dure. Peu de lacunes sur le Zip, pour ne pas dire aucune, si ce n’est qu’en 174 cm, longueur que nous avons testée, certains testeurs de bon gabarit l’ont trouvé un peu court pour se lâcher en grandes courbes à grande vitesse. A donf la spatule se met à flotter un peu et les passages en tout-terrain deviennent parfois périlleux. POUR QUI : un large panel de bons et très bons skieurs de gabarit moyen qui souhaitent progresser sur tous les terrains en toute confiance. SKITESTS 2012 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 14 2012 Page 1Ski Labo numéro 14 2012 Page 2-3Ski Labo numéro 14 2012 Page 4-5Ski Labo numéro 14 2012 Page 6-7Ski Labo numéro 14 2012 Page 8-9Ski Labo numéro 14 2012 Page 10-11Ski Labo numéro 14 2012 Page 12-13Ski Labo numéro 14 2012 Page 14-15Ski Labo numéro 14 2012 Page 16-17Ski Labo numéro 14 2012 Page 18-19Ski Labo numéro 14 2012 Page 20-21Ski Labo numéro 14 2012 Page 22-23Ski Labo numéro 14 2012 Page 24-25Ski Labo numéro 14 2012 Page 26-27Ski Labo numéro 14 2012 Page 28-29Ski Labo numéro 14 2012 Page 30-31Ski Labo numéro 14 2012 Page 32-33Ski Labo numéro 14 2012 Page 34-35Ski Labo numéro 14 2012 Page 36-37Ski Labo numéro 14 2012 Page 38-39Ski Labo numéro 14 2012 Page 40-41Ski Labo numéro 14 2012 Page 42-43Ski Labo numéro 14 2012 Page 44-45Ski Labo numéro 14 2012 Page 46-47Ski Labo numéro 14 2012 Page 48-49Ski Labo numéro 14 2012 Page 50-51Ski Labo numéro 14 2012 Page 52-53Ski Labo numéro 14 2012 Page 54-55Ski Labo numéro 14 2012 Page 56-57Ski Labo numéro 14 2012 Page 58-59Ski Labo numéro 14 2012 Page 60-61Ski Labo numéro 14 2012 Page 62-63Ski Labo numéro 14 2012 Page 64-65Ski Labo numéro 14 2012 Page 66-67Ski Labo numéro 14 2012 Page 68-69Ski Labo numéro 14 2012 Page 70-71Ski Labo numéro 14 2012 Page 72-73Ski Labo numéro 14 2012 Page 74-75Ski Labo numéro 14 2012 Page 76-77Ski Labo numéro 14 2012 Page 78-79Ski Labo numéro 14 2012 Page 80-81Ski Labo numéro 14 2012 Page 82-83Ski Labo numéro 14 2012 Page 84-85Ski Labo numéro 14 2012 Page 86-87Ski Labo numéro 14 2012 Page 88-89Ski Labo numéro 14 2012 Page 90-91Ski Labo numéro 14 2012 Page 92-93Ski Labo numéro 14 2012 Page 94-95Ski Labo numéro 14 2012 Page 96-97Ski Labo numéro 14 2012 Page 98-99Ski Labo numéro 14 2012 Page 100-101Ski Labo numéro 14 2012 Page 102-103Ski Labo numéro 14 2012 Page 104-105Ski Labo numéro 14 2012 Page 106-107Ski Labo numéro 14 2012 Page 108-109Ski Labo numéro 14 2012 Page 110-111Ski Labo numéro 14 2012 Page 112-113Ski Labo numéro 14 2012 Page 114-115Ski Labo numéro 14 2012 Page 116