Ski Labo n°13 2011
Ski Labo n°13 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 106

  • Taille du fichier PDF : 21,8 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2011... du ski de Racing à celui de poudre, toutes les catégories pour trouver votre ski de l'hiver !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
ALLMOUNTAIN (AM+85) (AM+85) Apo ATOMIC Starsky Savage Ti Prix public conseillé 450 euros Longueur testée (en cm) (disponibles) 179 (161, 167, 173, 185) Lignes de cotes (en mm) 122,7/92/116 Rayon (en m) 21,3 28 TESTS FREE PRESSE 2 0 10-2011 Positionnement dans le catalogue Le Starsky est le ski All Mountain Twin Tip, « 100% FS, 80% FR, 80% piste ; pour transformer la montagne en terrain de jeux ». Sur la neige Ne donnez pas le Starsky à un skieur « à l’ancienne «, à la recherche d’efficacité avant tout. « C’est pas un ski All Mountain mais un freestyle ». C’est vrai qu’avec son pop et son shape Twin Tip, il demande plus à rebondir à la moindre bosse qu’à bouffer du dénivelé à bonne vitesse. Changement de pilote pour un plus newschool, et là pas de soucis. « Un ski super joueur, très accessible, on se sent tout de suite en confiance » ; il est à la fois accessible techniquement et bien réactif pour des skieurs plus évolués. Maniable sur piste (comme sur tous les autres terrains), avec une bonne relance en tail, on prend du plaisir en courbe, même si plus de tenue sur le dur aurait été bienvenue. En toutes neiges, le ski déroule bien, la spatule fait le travail, le ski est maniable, mais n’essayez pas d’encaper : on se vite secouer. Là encore, jouez avec le terrain plutôt que de l’affronter. Sa largeur et son pop en font un très bon ski pour se mettre des tirs, avec de la tolérance en réception, du coup, n’hésitez pas à passer par le park. Stable et bien équilibré en l’air ou sur les rails, de bons freestylers ne seront pas dépaysés sur ce ski. Pour un très large panel de skieurs (hors bourrins et gros gabarits), du pratiquant tout terrain au skieur orienté freestyle. Tous ceux qui veulent une seule paire de skis « bien fun » pour se faire plaisir partout, park y compris. Alors All Mountain ou FSBC le Starsky ? Ca dépendra de ce que vous en ferez ! Efficacité sur piste : 7 Rendement Tout Terrain : 8 Prix public conseillé 759 euros avec XTO 12 sport Longueur testée (en cm) (disponibles) 177 (168, 188) Lignes de cotes (en mm) 134/93/120,1 Rayon (en m) 18 Positionnement dans le catalogue La série All Mountain est partagée entre les AM Twin et les AM Nomad. De 77 à 93 mm en patin, les 7 Nomads adoptent tous la technologie Adaptative Camber. Le Savage Ti est le plus large. Sur la neige « ZE Ski Polyvalent ! » « Un plaisir à skier ! » Ce qui a le plus enthousiasmé les testeurs, c’est sans doute sa très grosse tolérance dans toutes les neiges, une tolérance étonnante au regard de son niveau élevé de rendement « dans toutes les facettes du ski ». Le contrôle sur la carre est impressionnant, le ski est vif et joueur sur piste, il n’y a que sur neige très dure qu’on en sentira les limites en termes de précision. Il demandera par exemple plus d’attention en pente raide sur une neige gelée ; rappelons qu’il fait 93 mm en patin, on avait failli les oublier sur la piste. Le compromis obtenu au niveau du rocker est réussi, puisque tous les testeurs ont trouvé ce nouveau Savage facile à emmener, maniable avec le jus qu’il faut, et tout autant agréable et sûr dans ses réactions quand on attaque à grande vitesse. La preuve une fois de plus que les skis de plus de 90 mm en patin sont les vrais All Mountains d’aujourd’hui et de demain, pouvant affronter avec le même bonheur les boulevards bien damés et les grands champs de poudre. Parfait pour les riders puissants, un ski sûr pour bouffer tous les terrains, tant qu’à faire, à mettre sous les pieds d’un skieur amateur de vitesse. Du pratiquant intermédiaire à l’expert Efficacité sur piste : 7 Rendement Tout Terrain : 8
(AM+85) (AM+85) BLIZZARD DYNASTAR Magnum 8.7 Ti Iq-Max Sultan 94 Prix public conseillé 849,90 euros avec IQ-MAX 12TT Longueur testée (en cm) (disponibles) 181 (167, 174) Lignes de cotes (en mm) 128/87/113 Rayon (en m) NC (18,5 en 174 cm) Positionnement dans le catalogue De 7.4 à 8.7, vous avez toutes les largeurs dans la série Magnum, pour toutes les pratiques tout terrain. Le 8.7 est le « All Mountain haut de gamme, un ski puissant et incisif ». Sur la neige Un ski stable et solide qui permet de pousser ses limites. Rigide, puissant et nerveux, le 8.7 sera apprécié par les skieurs qui aiment « rentrer dans leur ski ». Que vous soyez ancien géantiste ou freerider confirmé et bien membré (en cuisses), le 8.7 a de solides arguments. Très réactif et accrocheur, « très bon sur le bleu dur » même, ce ski raide et puissant excelle sur piste, « jusqu’au bout du talon ». La seule vraie différence avec un ski de géant viendra de la spatule plus souple, qui lui fera perdre en précision à très grande vitesse. En toutes neiges, le ski est très confortable dans les conduites de grandes et très grandes courbes, « c’est un ski solide, qui rassure et permet de repousser ses limites ». Une efficacité qu’on retrouve sur tous les types de pentes, sous réserve d’avoir le physique pour le tenir en terrain cassant. Vous aurez alors un ski qui ne demande qu’à accélérer, à partir droit dans la pente. L’antithèse du ski de cruising qu’on laisse vivre sous les pieds, ou du ski joueur. Un ski sobre, toutes conditions, tous terrains, pour riders énervés, amateurs de grandes courbes et de skis incisifs. Skieurs newschool, taillez la route, vous allez vous retrouver « avec les chaussettes au fond des boots ». 75 kg minimum Efficacité sur piste : 8 Rendement Tout Terrain : 8 Prix public conseillé 749 euros avec PX12L.Wide Longueur testée (en cm) (disponibles) 178 (165, 172, 184, 189) Lignes de cotes (en mm) 132/94/118 Rayon (en m) 18 Positionnement dans le catalogue Les Sultans sont les skis les plus polyvalents de la gamme Legend. Du Sultan 80, ski tout public orienté piste, au Sultan 94 qui ouvre les portes de la poudreuse avec sa spatule progressive de 230 mm. Sur la neige Légèreté, confort et maniabilité sur tous les terrains. Sur piste, un peu pataud à basse vitesse, il est fait pour dérouler tranquillement de la courbe jusqu’à des vitesses raisonnables où il devient plus vivant. S’il est confortable en courbe, on aurait aimé disposer d’une taille plus conséquente pour le tester à grande vitesse : en 178 cm avec une spatule progressive, ça limite forcément. En tout terrain, le Sultan 94 prend vraiment tout son sens. Avec sa spatule souple, « il se laisse emmener facilement sur absolument tous les terrains », avec une mention spéciale pour sa tolérance et sa capacité à gommer les difficultés. Là encore, il n’est pas fait pour lâcher dans la pente, mais question confort et facilité, rien à redire. En poudreuse, il continue de marquer des points grâce une belle qualité de déjaugeage et une bonne portance qui le rendent très maniable dès les basses vitesses. Un vrai polyvalent « doux et confortable partout » et pour tout le monde. Du pratiquant occasionnel désireux de se faire de suite plaisir en tout terrain, au rider plus assidu qui cherche un ski passe partout offrant un vrai comportement en poudre. Efficacité sur piste : 6,75 Rendement Tout Terrain : 8 2010-2011 TESTS FREE PRESSE 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 13 2011 Page 1Ski Labo numéro 13 2011 Page 2-3Ski Labo numéro 13 2011 Page 4-5Ski Labo numéro 13 2011 Page 6-7Ski Labo numéro 13 2011 Page 8-9Ski Labo numéro 13 2011 Page 10-11Ski Labo numéro 13 2011 Page 12-13Ski Labo numéro 13 2011 Page 14-15Ski Labo numéro 13 2011 Page 16-17Ski Labo numéro 13 2011 Page 18-19Ski Labo numéro 13 2011 Page 20-21Ski Labo numéro 13 2011 Page 22-23Ski Labo numéro 13 2011 Page 24-25Ski Labo numéro 13 2011 Page 26-27Ski Labo numéro 13 2011 Page 28-29Ski Labo numéro 13 2011 Page 30-31Ski Labo numéro 13 2011 Page 32-33Ski Labo numéro 13 2011 Page 34-35Ski Labo numéro 13 2011 Page 36-37Ski Labo numéro 13 2011 Page 38-39Ski Labo numéro 13 2011 Page 40-41Ski Labo numéro 13 2011 Page 42-43Ski Labo numéro 13 2011 Page 44-45Ski Labo numéro 13 2011 Page 46-47Ski Labo numéro 13 2011 Page 48-49Ski Labo numéro 13 2011 Page 50-51Ski Labo numéro 13 2011 Page 52-53Ski Labo numéro 13 2011 Page 54-55Ski Labo numéro 13 2011 Page 56-57Ski Labo numéro 13 2011 Page 58-59Ski Labo numéro 13 2011 Page 60-61Ski Labo numéro 13 2011 Page 62-63Ski Labo numéro 13 2011 Page 64-65Ski Labo numéro 13 2011 Page 66-67Ski Labo numéro 13 2011 Page 68-69Ski Labo numéro 13 2011 Page 70-71Ski Labo numéro 13 2011 Page 72-73Ski Labo numéro 13 2011 Page 74-75Ski Labo numéro 13 2011 Page 76-77Ski Labo numéro 13 2011 Page 78-79Ski Labo numéro 13 2011 Page 80-81Ski Labo numéro 13 2011 Page 82-83Ski Labo numéro 13 2011 Page 84-85Ski Labo numéro 13 2011 Page 86-87Ski Labo numéro 13 2011 Page 88-89Ski Labo numéro 13 2011 Page 90-91Ski Labo numéro 13 2011 Page 92-93Ski Labo numéro 13 2011 Page 94-95Ski Labo numéro 13 2011 Page 96-97Ski Labo numéro 13 2011 Page 98-99Ski Labo numéro 13 2011 Page 100-101Ski Labo numéro 13 2011 Page 102-103Ski Labo numéro 13 2011 Page 104-105Ski Labo numéro 13 2011 Page 106