Ski Labo n°13 2011
Ski Labo n°13 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 106

  • Taille du fichier PDF : 21,8 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2011... du ski de Racing à celui de poudre, toutes les catégories pour trouver votre ski de l'hiver !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
TENDANCES Le Speed Rocker K2. 10% de rocker sur la longueur totale assurent la polyvalence toutes neiges ; le rocker disparaît et s’intègre dans la longueur totale de carre une fois le ski en angulation sur la neige. coupé sur le dur a moins d’importance que la tolérance. K2 dans sa version « Speed Rocker « (uniquement en spatule, contrairement au Catch Free, et l’Auto Turn, qui en sont pourvus aux deux extrémités), on s’adresse là à des skieurs un ton au-dessus. Le but d’une touche de rocker uniquement en spatule étant de proposer plus de polyvalence toutes neiges, tout en gardant un bon niveau de tenue sur la carre, les lignes de cotes étant faites pour retrouver 100% de la longueur une fois le ski en courbe, identique ou presque à un ski traditionnel. Selon nous, le comportement sur piste en est obligatoirement changé. Même si on essaye avec l’outline du ski de récupérer la longueur de carre maximale une fois le ski en courbe, reste le moment du déclenchement de la courbe. Et là rien à faire, la donne n’est pas la même. Aux oubliettes le déclenchement en se servant avant tout de l’appui et de l’effet directionnel de la spatule… Puisqu’il n’y en a plus ! Léger moment de flou obligatoire, positionnement différent des appuis (le virage se déclenche alors directement sous le pied, ou du moins jusqu’au point de contact vers l’avant, avant que ne commence le rocker). C’est plus sensible quand les skis commencent à prendre de la largeur. On ne dit pas que c’est moins bien, juste que c’est différent au niveau des sensations. Les rockers pour la piste sont logiquement assez peu marqués. Pas plus de 2mm de hauteur par exemple pour le Speed Rocker sur 15 cm avant le point de contact de la carre. Il est plus important sur l’Alias avec 6 mm de relevé total sur 290 mm de long (pour la spatule). Quand on sait qu’à la louche, à peine 10% des skieurs savent ce qu’est une vraie conduite coupée, nul doute qu’on retrouvera bien plus de skis de ce genre dans les gammes 2012, des skis aux alentours des 75 mm en patin, voire moins. Rocker et spatules progressives, même combat en Tout Terrain Le même type de spatule, un peu plus poussé, qu’on appelle souvent early rise (spatule progressive en VF) ; Adaptative camber chez Atomic par exemple, ou encore la Technologie Amptek chez Rossignol sur les skis freeride 2011. Associé à un cambre traditionnel jusqu’au tail, c’est le shape qui fait fureur en 2011 sur une bonne partie des skis All Mountain, voire certains skis de freeride (moins de 110 en patin). Le déroulé spatule et talon augmente au fur et à mesure que le ski se destine de plus en plus à la poudre, pour finir très marqué sur le S7 de Rossignol par un véritable double rocker. Un dessin vaut mieux qu’un long discours. Le principe est 12 TESTS FREE PRESSE 2 0 10-2011 Nul doute qu’on retrouvera bien plus de skis de piste avec de faibles rockers dans les gammes 2012, des skis aux alentours des 75 mm en patin, voire moins assez simple à comprendre : plus le rocker est important, plus le ski se destine à une pratique orientée poudre. Jusque-là on n’a pas touché ou presque au cambre traditionnel du ski, du moins sur la plus grande partie de sa longueur. Les choses commencent à changer à partir d’ici. Sans aller jusqu’à s’inverser, certains cambres s’estompent sous le pied, le cambre plat (sic) n’est plus très loin. Le résultat sur la neige (toutes les neiges s’entend) est impressionnant. On connaissait l’apport du rocker sur les skis de freeride et autres Fats ou FSBC. En 2011 vous allez découvrir de nouveaux horizons. Le profil du cambre allant assez loin vers la spatule assure une stabilité maximale sur neige dure alors que le long déroulé de ladite spatule progressive ou du rocker selon les cas assure un déjaugeage et une maniabilité facilités en poudreuse et neiges souples. On parle d’ailleurs souvent de poudre, il ne faudrait surtout pas oublier que ça marche encore mieux dans les neiges transformées, lourdes, tracées et autre neiges « pourries « qui deviennent aujourd’hui grâce au rocker des neiges très agréables à skier (le troisième effet rocker, celui du confort en absorption de chocs). Le rocker ouvre de nouveaux terrains, et c’est tout simplement génial, paroles de testeurs. Que ce soit par exemple avec un Enduro Salomon et son Rocker Tout Terrain d’environ 200 mm ou une spatule plus progressive comme sur Atomic Nomad et leur Adaptative camber, un seul constat, ça marche fort. C’est sans doute dans la catégorie All Mountain/freeride que l’apport du rocker et de ses différents avatars apporte le plus. Des heures de ride avec la banane en perspective. le double rocker de l’Atomic Bentchetler, 100%FSBC L’Adaptative Camber qu’on retrouve sur le Atomic Nomad : facile d’en comprendre l’intérêt.
Du tout terrain au FSBC en passant par le freeride, chacun son rocker chez Rossignol. T’as vu mon gros mon rocker ? Record à battre dans les skis de Freeride et autres Fats, les 700 mm de rocker du Salomon Rocker, le bien nommé. La polyvalence n’est plus au programme, tout pour la glisse en poudre. Glissons justement sur les apports du rocker sur ce terrain, cela fait maintenant trois ans qu’on vous en fait des tartines. L’intérêt est ailleurs… Les déroulés vraiment longs de rocker, commençant parfois dès la butée de la fixation, ont un usage clair. Le déjaugeage immédiat, la glisse en poudre avant tout. On les retrouve sur certains skis de freeride et sur la majorité des fats. Le programme et la polyvalence peuvent cependant encore changer du tout au tout selon qu’on y ajoute ou non soit un cambre traditionnel pour garder un zeste de polyvalence tout terrain et pour le retour sur piste (K2 Darkside par exemple). Soit un cambre plat (également appelé zero camber ou flat camber). Ledit cambre plat peut se prolonger jusqu’au tail (on parle alors de true tail) ; le talon droit est fait pour garder de l’efficacité à grande vitesse et assurer des replaquages Seb Léon 2010-2011 TESTS FREE PRESSE 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 13 2011 Page 1Ski Labo numéro 13 2011 Page 2-3Ski Labo numéro 13 2011 Page 4-5Ski Labo numéro 13 2011 Page 6-7Ski Labo numéro 13 2011 Page 8-9Ski Labo numéro 13 2011 Page 10-11Ski Labo numéro 13 2011 Page 12-13Ski Labo numéro 13 2011 Page 14-15Ski Labo numéro 13 2011 Page 16-17Ski Labo numéro 13 2011 Page 18-19Ski Labo numéro 13 2011 Page 20-21Ski Labo numéro 13 2011 Page 22-23Ski Labo numéro 13 2011 Page 24-25Ski Labo numéro 13 2011 Page 26-27Ski Labo numéro 13 2011 Page 28-29Ski Labo numéro 13 2011 Page 30-31Ski Labo numéro 13 2011 Page 32-33Ski Labo numéro 13 2011 Page 34-35Ski Labo numéro 13 2011 Page 36-37Ski Labo numéro 13 2011 Page 38-39Ski Labo numéro 13 2011 Page 40-41Ski Labo numéro 13 2011 Page 42-43Ski Labo numéro 13 2011 Page 44-45Ski Labo numéro 13 2011 Page 46-47Ski Labo numéro 13 2011 Page 48-49Ski Labo numéro 13 2011 Page 50-51Ski Labo numéro 13 2011 Page 52-53Ski Labo numéro 13 2011 Page 54-55Ski Labo numéro 13 2011 Page 56-57Ski Labo numéro 13 2011 Page 58-59Ski Labo numéro 13 2011 Page 60-61Ski Labo numéro 13 2011 Page 62-63Ski Labo numéro 13 2011 Page 64-65Ski Labo numéro 13 2011 Page 66-67Ski Labo numéro 13 2011 Page 68-69Ski Labo numéro 13 2011 Page 70-71Ski Labo numéro 13 2011 Page 72-73Ski Labo numéro 13 2011 Page 74-75Ski Labo numéro 13 2011 Page 76-77Ski Labo numéro 13 2011 Page 78-79Ski Labo numéro 13 2011 Page 80-81Ski Labo numéro 13 2011 Page 82-83Ski Labo numéro 13 2011 Page 84-85Ski Labo numéro 13 2011 Page 86-87Ski Labo numéro 13 2011 Page 88-89Ski Labo numéro 13 2011 Page 90-91Ski Labo numéro 13 2011 Page 92-93Ski Labo numéro 13 2011 Page 94-95Ski Labo numéro 13 2011 Page 96-97Ski Labo numéro 13 2011 Page 98-99Ski Labo numéro 13 2011 Page 100-101Ski Labo numéro 13 2011 Page 102-103Ski Labo numéro 13 2011 Page 104-105Ski Labo numéro 13 2011 Page 106