Ski Labo n°13 2011
Ski Labo n°13 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 106

  • Taille du fichier PDF : 21,8 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2011... du ski de Racing à celui de poudre, toutes les catégories pour trouver votre ski de l'hiver !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
RACING (SLALOM) HEAD WCi.SL Prix public conseillé 739,95 euros avec Freeflex Pro 14 Longueur testée (en cm) (disponibles) 165 (155, 160, 170) Lignes de cotes (en mm) 117/66/100 Rayon (en m) 13.0 Sur la neige Assez abordable physiquement et très vivant, lei.SL a séduit nos testeurs. Confortable même quand on sort du stade de slalom, il passera bien dans tous les types de neiges damées. On est bien posé sur la spatule, qui obéit au doigt et à l’œil ; la précision est au rendez-vous. En bonus, les testeurs ont même trouvé que ce ski, pourtant 100% Slalom, offrait une belle stabilité jusqu’à des vitesses correctes. Stable, mais quand même moins précis à grande vitesse, on ne peut pas tout avoir ! Ultra-précis en revanche dans les placements et dans les conduites sur des petits et moyens rayons, les plus pointus de nos testeurs ont trouvé que ce n’était pas le plus vif de la catégorie en entrée de courbe. Rien de gênant puisque cela reste un des chouchous de l’équipe pour prendre du plaisir dans un tracé de slalom. Attention, sous ses abords d’apparente facilité, avec son rebond facilement exploitable par exemple, il demande un certain niveau technique, les mises en dérapé n’étant pas son fort, mieux vaut avoir les cuissots adéquats pour sortir de la courbe en cas d’urgence. Un ski de compétiteurs ou de très bons skieurs, amateurs de vivacité et de réactivité avant tout. Un ski assez exclusif, mais qui offre en bonus un beau mix entre plaisir et efficacité. Comportement 8 polyvalence 5 94 TESTS FREE PRESSE 2 0 10-2011 (RACE CARVE) NORDICA DobermannSpitfire Pro EDT Prix public conseillé 799 euros avec N Pro 2S XBì Longueur testée (en cm) (disponibles) 170 (154, 162, 178) Lignes de cotes (en mm) 124/72/107 Rayon (en m) 14 Sur la neige Le Doberman attire le regard, mieux vaut ne pas se mettre une pelle à la première sortie de courbe… Mais ne vous laissez pas (trop) impressionner : sous ses airs d’arme de course se cache un ski finalement assez accessible. Le EDT (lame de carbone mobile) donne un ski souple longitudinalement et bien présent en torsion. Le ski est joueur, « taillé pour la piste », et fait pour enchaîner sans fin tous les types de courbes, « il est même capable de passer quelques portes de Géant sans encombre ». Souple mais nerveux ; facile et vif dans les déclenchements, ce Spitfire sait se rendre accessible à pas mal de skieurs. La bonne nouvelle, c’est que les forts skieurs y trouveront également leur compte : le ski a juste ce qu’il faut de rebond pour s’amuser dans tous les types de courbes, où c’est « un régal de précision et d’accroche ». Le DobermannEDT a même surpris les testeurs par son homogénéité à toutes les vitesses, puisque avec seulement 14 m de rayon, il reste stable même quand on le pousse. « Attention ! », tiennent à préciser les testeurs après ce concert de louanges : « ça reste un ski grand public, pas fait pour des compétiteurs » qui trouveront que ça manque de peps, mais dans son genre… C’est un bon ski pour saisonniers et tous skieurs de bon niveau technique qui ne veulent pas se prendre la tête entre plusieurs paires ou qui n’ont pas les moyens d’avoir un quiver. Comportement 9,25 polyvalence 7 (SLALOM GÉANT) ROSSIGNOL RADICAL 9SL WORLDCUP OVERSIZE SLANT NOSE Prix public conseillé 759,95 avec Axium 120S Longueur testée (en cm) (disponibles) 165 (155, 160, 170,175) Lignes de cotes (en mm) 124/70/112 Rayon (en m) 11 Sur la neige Si le 9SL est plus large de quelques millimètres qu’un Slalom estampillé FIS, on n’en reste pas moins dans la cour des skis typés course. Et ça se sent dès les premières prises de carre, où les réactions sont franches et immédiates : « il y a de matière sous le pied ». La construction inspire confiance, « le ski est d’une stabilité exemplaire sous les appuis ! » et les testeurs ont particulièrement apprécié « la régularité dans la courbe ». Le ton est donné : efficace et ultra précis dans son domaine… Et pas très tolérant quand au niveau du pilote. La surprise vient finalement de sa facilité dans les déclenchements, où il récolte la note maximale : « pas besoin de donner trop de mouvement pour qu’il pivote ». L’effet Slant Nose (spatule plate et asymétrique) y est-il pour quelque chose ? Sans doute. En tout cas une chose est sûre, cette fameuse spatule au look si agressif vous calmera de suite dans vos velléités de polyvalence. Oubliez la trafolle et ne parlons pas de bord de pistes, on vous déconseille fortement. Au final, on est bien sur un ski de compétiteur, ultra typé slalom, si possible neige très dure. La seule différence avec un vrai ski de course (en dehors des cotes Oversize) se fait au niveau du talon, qui aurait pu être plus pêchu, pour rester dans le ton du patin bien présent et de la spatule 100% course. Comportement 9 polyvalence 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 13 2011 Page 1Ski Labo numéro 13 2011 Page 2-3Ski Labo numéro 13 2011 Page 4-5Ski Labo numéro 13 2011 Page 6-7Ski Labo numéro 13 2011 Page 8-9Ski Labo numéro 13 2011 Page 10-11Ski Labo numéro 13 2011 Page 12-13Ski Labo numéro 13 2011 Page 14-15Ski Labo numéro 13 2011 Page 16-17Ski Labo numéro 13 2011 Page 18-19Ski Labo numéro 13 2011 Page 20-21Ski Labo numéro 13 2011 Page 22-23Ski Labo numéro 13 2011 Page 24-25Ski Labo numéro 13 2011 Page 26-27Ski Labo numéro 13 2011 Page 28-29Ski Labo numéro 13 2011 Page 30-31Ski Labo numéro 13 2011 Page 32-33Ski Labo numéro 13 2011 Page 34-35Ski Labo numéro 13 2011 Page 36-37Ski Labo numéro 13 2011 Page 38-39Ski Labo numéro 13 2011 Page 40-41Ski Labo numéro 13 2011 Page 42-43Ski Labo numéro 13 2011 Page 44-45Ski Labo numéro 13 2011 Page 46-47Ski Labo numéro 13 2011 Page 48-49Ski Labo numéro 13 2011 Page 50-51Ski Labo numéro 13 2011 Page 52-53Ski Labo numéro 13 2011 Page 54-55Ski Labo numéro 13 2011 Page 56-57Ski Labo numéro 13 2011 Page 58-59Ski Labo numéro 13 2011 Page 60-61Ski Labo numéro 13 2011 Page 62-63Ski Labo numéro 13 2011 Page 64-65Ski Labo numéro 13 2011 Page 66-67Ski Labo numéro 13 2011 Page 68-69Ski Labo numéro 13 2011 Page 70-71Ski Labo numéro 13 2011 Page 72-73Ski Labo numéro 13 2011 Page 74-75Ski Labo numéro 13 2011 Page 76-77Ski Labo numéro 13 2011 Page 78-79Ski Labo numéro 13 2011 Page 80-81Ski Labo numéro 13 2011 Page 82-83Ski Labo numéro 13 2011 Page 84-85Ski Labo numéro 13 2011 Page 86-87Ski Labo numéro 13 2011 Page 88-89Ski Labo numéro 13 2011 Page 90-91Ski Labo numéro 13 2011 Page 92-93Ski Labo numéro 13 2011 Page 94-95Ski Labo numéro 13 2011 Page 96-97Ski Labo numéro 13 2011 Page 98-99Ski Labo numéro 13 2011 Page 100-101Ski Labo numéro 13 2011 Page 102-103Ski Labo numéro 13 2011 Page 104-105Ski Labo numéro 13 2011 Page 106