Ski Labo n°12 2010
Ski Labo n°12 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de 2010

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 29 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2010... 100 skis au banc d'essai.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
FABRICE WITTNER À VOUS LES CHAMPS DE POUDRE, LE SKI EN FORÊT, LA RIDE À MACH 2, LES CAILLOUX QUI FUMENT, LES COULOIRS À DÉVALER COMME UN CHAMOIS… UN SKI DE FREERIDE DOIT SAVOIR TOUT FAIRE, PEUF, TRAFOLLE, PISTE, NEIGE REDURCIE… VASTE PROGRAMME ! ATOMIC III Coax183 BLACK CROWSIII Corvus COREUPT III Guerlain DYNASTAR III Legend Pro Rider ELAN III 999 FACTION III 3.Zero FISCHER III Watea 94 HEAD III John K2 III Side Stach 108 KÄSTLE III MX88 MOVEMENT III Source NORDICA III Enforcer 30\S KI LABO\LE MAGAZINE GRATUIT DU MATOS SKI NUMERO 12 Sylvain dans les Grandes Pentes de l’aiguille Rouge, Arc 2000. RIDE DOCTOR III Freeride ROSSIGNOL III Bandit SC96 Open SALOMON III Shogun SCOTT III Crusade VÖLKL III Mantra ZAG III H112
S angliers s’abstenir, le Coax sera plus à l’aise sous les pieds d’un petit gabarit. Avec un flex très joueur, ajouté au relatif centrage des fixations (pour un ski de FR), cela donne selon nous plus un ski de FSBC qu’un pur FR. Ce qui ne l’empêche pas de s ‘exprimer sur tous les terrains, puisque c’est même là sa grande force : une belle polyvalence. Très joueur donc, avec beaucoup de rebond et une belle relance en fin de courbe, agréable à des vitesses modérées avec beaucoup de facilité de pivotement, le contrôle devient plus problématique quand on envoie en neige difficile, ça manque d’amorti et de précision sous le pied. Facile à mettre en 137 dérapé, léger, très accessible pour sa largeur, le Coax conviendra aussi bien aux riders occasionnels qu’à des plus assidus qui n’ont pas trop de physique et qui cherchent un ski large pas trop rigide et donc facile. Avis à tous ceux qui cherchent un ski FR très polyvalent, à la limite du ski FSBC (il a de vraies capacités dans un park), le Coax est un jouet facile et 105 bien polyvalent, pour s’amuser aussi bien en forêt qu’en petit freeride ou dans un park. Quel dommage qu’il « manque un peu de rigueur » en comportement alpin et quand on ouvre en grand. Ne pas hésiter à donner un peu de set back aux fixation pour une vraie utilisation FR. T FREERIDE homme LONGUEUR TESTÉE EN CM (DISPONIBLES) : 183 (174/192) RAYON (EN M) : 22 PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 599 EUROS AVEC FIX FFG 12 128 COMPORTEMENT ALPIN : 3 COMPORTEMENT FREERIDE : 2,5/3 otale confiance ! » C’est le premier sentiment qui nous vient dès qu’on lâche ce ski sur son terrain. Un sentiment qui se confirmera chez tous les testeurs, et ce quelle que soit la neige. Stable, rassurant, ultra confortable en trace directe, agréable en courbe, pas de doute, il est fait pour avaler le terrain. Kado bonux : les changements de neige ne lui faisant pas peur, on peut tout autant attaquer dans un grands champs de poudre que dans un champs de mine ! Rien de très surprenant au final au regard de son imposant gabarit (et poids…). La bonne surprise, c’est quand on affiche une petite baisse de régime. Même si on l’exploite mieux « quand on lui donne un peu », il reste 128 assez maniable et vivant, avec par exemple un bon rebond, et de belles capacités en conduites de courbes sur pistes. « Un vrai freeride avec ce qu’il faut, là où il faut » résumera un de nos sangliers testeurs. J‘allais oublier : les défauts ? Et bien on les cherche encore, on vous tiens au jus. Inutile de dire que les petites courbes sur le dur ne sont pas sa tasse de thé, mais ça vous vous 100 en doutiez un peu non ? Ptet un peu de poids en moins pour ceux qui crapahutent avec les skis sur le dos… Une valeur sûre pour forts skieurs et experts (+ de 75 Kg), qui pourront l’utiliser en ski de tous les jours si les cuisses sont là. COAX CORVUS GUERLAIN LONGUEUR TESTÉE EN CM (DISPONIBLES) : 190 (166/176/184) AYON (EN M) : 29 RIX PUBLIC CONSEILLÉ : 799 EUROS AVEC PX 12 COMPORTEMENT ALPIN : 3 OMPORTEMENT FREERIDE : 4,25 e Corvus est ski puissant et efficace pour ceux qui sauront exploiter correctement ses 196 cm… Ceux qui savent donc découvriront « une arme de précision à grande vitesse » « peut-être un peu usant comme ski de tous les jours », mais rien de rédhibitoire. Avec sa bonne répartition de souplesse et une spatule qui travaille super bien dans toutes les neiges, il reste même relativement joueur et léger par rapport à son imposant gabarit. Bien sûr, il demande un minimum de cuisses, normal vu la taille, mais il fait l’unanimité par sa capacité à rester joueur à basse vitesse, passe partout en forêt ou terrains 133 accidentés. Dans le raide, il a un peu d’inertie pour jouer les chamois, mais mine de rien, on oublie les 196 cm et ça passe tranquille. Sur piste, large mais pas trop pataud, c’est un honnête carveur sur des rayons assez longs (un ski un peu à l’ancienne dira un testeur). Bref, un top compromis pour la pratique du Big Mountain à l’Européenne 103 (sans hélico…) –sans changement apparent avec le modèle 2008-, un bon choix pour tous ceux qui veulent la portance d’un gros fat sans les inconvénients d’une largeur excessive. Pour les grands ou bons riders 180 cm + de 70 kg. LEGEND PRO RIDER 999 L D 124 LONGUEUR TESTÉE EN CM (DISPONIBLES) : 196,5 RAYON (EN M) : 25 PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 689 EUROS COMPORTEMENT ALPIN : 3 COMPORTEMENT FREERIDE : 4/4,25 ès les premiers virages, on se sent à l’aise sur ce ski, docile et tolérant. Autant vous le dire tout de suite : il n’est pas fait pour les « djeuns énervés « qui rident à mach 2 en avalant les barres comme des chokapics au ptit dej. Non, son style à lui, c’est un ski fluide, maîtrisé, à des vitesses raisonnables. Assez souple, surtout en spatule, il se veut facile aussi bien dans les déclenchements que dans les conduites. S’il manque un peu de tonicité en tail, cela n’empêche pas ce 999 d’être un un FR pas casse patte pour deux sous, au déjaugeage immédiat. Un ski bien équilibré, pour cruiser sur tous les terrains, 130 même sur neige damée, où il se révèle honnête carveur, là encore à des vitesses raisonnables. Il aplati bien la trafolle, de quoi se sentir confiance en toutes neiges, et suffisamment stable, il permet quelques audaces en terme de vitesse de ride. Bref, un bon ski polyvalent, à même de séduire un large panel de skieur. Alors bien sûr les 99 poids lourds où les forts skieurs pourront lui reprocher son manque de caractère, mais tous les autres auront trouvé là un ski pour aborder le freeride en toute sérénité ! Pas plus de 75 kg. LONGUEUR TESTÉE EN CM (DISPONIBLES) : 185 (165/175/180/190) RAYON (EN M) : NC PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 649 EUROS 120 COMPORTEMENT ALPIN : 3 COMPORTEMENT FREERIDE : 3 U n ski solide sur tous les terrains ! » On n’en attendait pas moins du ski de Guerlain, qui ne décevra pas les forts riders, ceux qui sont en permanence bien présents sur leurs appuis –les autres risquant de se faire secouer un peu-. Sûr dans les réceptions, avec une « bonne réserve de puissance sous le pied », « c’est du costaud », un peu « bulldozer ». Plus à son aise sur des longs rayons, le Guerlain est un ski idéal pour rester dans la ligne de pente. Mais pas question de se limiter : tonique, avec son talon bien nerveux, on s’amuse aussi bien dans les sorties de courbes que dans les appels d’un bon gros jump. Accrocheur sur neige dure en très grande courbe (parfait dans les traversées 134 tendues où il ne faut pas perdre d’altitude), il est également très maniable dans le raide. Sur piste, on apprécie ses déclenchements faciles et des conduites sûres. À la fois confortable et assez vif sur neige douce, on regrette d’autant plus qu’il perde de sa superbe dans les neige difficiles, regelées par exemple.Ça manque cruellement de confort et d’amorti sous le pied au regard 111 de ses velléités de ride à grande vitesse : ça secoue pas mal, on sent bien les paquets de neige… pas le genre de ski qui bouffe le terrain. Il demande alors beaucoup d’attention, avis à ceux qui aiment laisser vivre leurs skis : passez votre chemin. Pour amateurs de vitesse bien calés sur leurs jambes, et autres fans de Guerlain. O 124 n sent le ski fait pour la Colombie-Britannique : poudreuse sans fond et retour en hélico. Un ski à l’américo-canadienne, où l’on ride sans galérer dans des traversées exposées, des forêts pleines de bosses comme on en trouve en Europe et sans passer par la case retour sur les pistes gelées. Très confortable, à la fois maniable et stable en poudre, il déjauge de suite et fait le travail ensuite… Mais guère plus. Confortable, sain et sans surprise, il manque un peu de sel pour le rider de l’Alpe. Entendez par là qu’un peu plus de vivacité, un peu plus de tenue sur le dur nous aurait fait plaisir. Un ski « standard « pour 142 ceux qui veulent une paire à ne sortir que dans les bonnes conditions, et qui la veulent légère et docile. Bonne idée : les différents milieux de skis clairement identifiés (et bien positionnés) de New School à Old School, pratique ! 112 132 LONGUEUR TESTÉE EN CM (DISPONIBLES) : 188 (178) RAYON (EN M) : 36 PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 449 EUROS COMPORTEMENT ALPIN : 3 COMPORTEMENT FREERIDE : 3,5 3.ZERO LONGUEUR TESTÉE EN CM (DISPONIBLES) : 183 (175/191) RAYON (EN M) : 25 PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 599 EUROS COMPORTEMENT ALPIN : 2/2,5 COMPORTEMENT FREERIDE : 2,5 SKILABO NUMERO 12\LE MAGAZINE GRATUIT DU MATOS SKI\31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :