Ski Labo n°10 2008
Ski Labo n°10 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 2008

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (235 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 42,3 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2008... 200 skis et chaussures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
R A C I N G ELAN GSX RACE GREEN FUSION PRO III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 178 cm (164/170)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 109 66 95• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 679,90 Dans le catalogue Le ski de géant du fabricant slovène, équipé de la technologie Double Express pour plus de stabilité, grâce aux barres de pression croisées. Sur la neige Amateurs de ride à grande vitesse, on vous aura prévenus. À grande vitesse, le ski est un bonheur à piloter : plus on va vite, plus il est joueur. Mais s’il préfère titiller la zone rouge, il n’y est pas cantonné. Très léger, le GSX est « un ski bien posé, bien présent, avec un bon contact ski/neige ». Nos testeurs l’ont trouvé bien équilibré, le type de ski sur lequel on se sent calé sur un rail et qui ne demande qu’à accélerer. En déclenchement de courbes sur le dur, rien à dire, le ski amorce les pivotements très facilement, il est vif en entrée et sortie de courbes, relance bien… « C’est précis, ça ne bouge pas. Bravo ! » La spatule, un peu courte et plate, rend les passages en neige mouillée bien… humides : « on en prend plein la tête ». Vous l’aurez compris, le GSX est un ski conçu pour tailler des courbes à mach deux ! Pour qui ? Excellents skieurs, voire coureurs, qui cherchent un ski joueur avec les qualités d’un ski de géant. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 70\S K I L A B O\LE NEWS GRATUIT DU MATOS SKI NUMERO 1 0 18,3 ROSSIGNOL RADICAL R11 MUTIX III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 175 cm (155/165)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 118 70 102• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 860 Dans le catalogue Le Mutix et ses fameux bras interchangeables, qui s’enrichit cette année d’un nouvel accessoire, le Booster, un élément à rajouter sur les bras longs pour allonger le rayon de courbe du ski. Sur la neige Nerveux et réactifs, les Mutix sont réservés aux très bons skieurs, mais pas ceux qui passent leur vie dans un parcours de géant. Amusant à skier à basse vitesse, facile –mais un peu lent- dans les entrées de courbes, confortable en conduite coupée, le Radical est un excellent pistard, mais limité par son rayon dans un parcours de géant. En moyennes courbes on est posé sur un rail, le ski est vif en entrée et sortie de courbe, l’accroche est bonne, le comportement du ski est sain. Très stable et précis, le Mutix est également facile et agréable en conduite dérapée, bref, il fait preuve d’une belle « skiabilité » en toutes neiges. Pour qui ? Du rider énervé au touriste sportif. Pour ceux qui veulent tout simplement se faire plaisir sur la piste. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE G E A N T 15 FISCHER RC4 WORLDCUP RC III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 180 cm (170/175/185)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 112 66 96• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 799 Dans le catalogue Le top modèle de la gamme Race, avec noyau bois pour la solidité et technologie Flowflex pour la performance en courbes. Sur la neige Ski exigeant physiquement, le RC4 WC RC est un ski à deux visages. À vitesse réduite, c’est un ski exigeant à cause de son inertie. Dès que la vitesse et la pression sur le ski sont suffisantes, le ski s’exprime beaucoup plus facilement et devient précis et performant. Une fois posé sur la carre, c’est un vrai rail, qui permet une bonne progressivité dans les courbes… à grands et très grands rayons ! Ce RC4 est un vrai ski de géant, entendez par là qu’il est très typé et très peu polyvalent, efficace avant tout dans un stade de slalom dévalé à mach 2. Pour qui ? Skieur expert avec un bon gabarit, qui skie vite et engagé. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE SALOMON EQUIPE 2V RACE III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 178 cm (162/170/186)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 110 66 93• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 800 Dans le catalogue Nouvelles lignes de cotes pour l’Equipe 2V Race. Solide noyau bois et renforts carbone pour la construction. Sur la neige Pas besoin d’être à mach 2 pour apprécier toutes les qualités de ce ski. Si nous sommes bien sur un géant, qui aime la vitesse sur terrain préparé, le 2V est super joueur malgré sa performance et facile à conduire. Fidèle à sa réputation, l’Equipe 2V Race est une arme de précision qui cette année encore a énormément plu à nos plus fins techniciens. Ce « top compromis entre confort et précision » est efficace, vif en entrée de courbes et rebondit bien pour enchaîner tout de suite le virage suivant. Très stable, il ne vibre pas quand on lâche les gaz : il préfère logiquement la grande vitesse, c’est son programme. Pour qui ? Tous les fins skieurs amateurs de précision. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 17 18,6 NORDICA DOBERMANN PRO GS XBI III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 181 cm (171/176/186)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 111 67 97• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 799 Dans le catalogue Le DobermannPro GS Xbi prend quelques millimètres cette saison et intègre le système X-Balance, conçu pour redistribuer de façon uniforme la pression occasionnée par toute erreur d’équilibre. Sur la neige Le Dog est de retour ! Dans la tradition des versions précédentes, ce Dobermannest un ski qui demande de l’engagement, mais peut-être moins que les années précédentes. Plus facile dans les conduites, il procure une belle glisse et une solide sensation de puissance au patin qui lui apporte toute la stabilité nécessaire à grande vitesse. Très précis en conduite coupée, il est vif en entrée de courbe et relance bien dans les enchaînements de virages serrés à moyenne vitesse. Mais c’est vraiment à grande vitesse en grandes courbes que l’on prend le plus de plaisir. Un très bon ski qui « demande de la présence de la part du skieur », mais capable de procurer du plaisir aussi bien à haute vitesse que dans des registres plus tranquilles. Pour qui ? Pour les coureurs et très bons skieurs qui veulent un ski de course pas totalement exclusif. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE STÖCKLI LASER GS III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 172 cm (166/178)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 112 66 94• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 680 Dans le catalogue Construction solide (sandwich avec deux épaisseurs de titane autour du noyau bois) pour ce Laser GS, disponible également en version FIS. Sur la neige Un pur ski de géant, qu’on aurait aimé essayer plus grand, exclusivement réservé à la neige dure et à la vitesse sur terrain préparé. Quand ces conditions sont réunies, et sous les pieds d’un spécialiste, le Laser GS n’a plus de limite. Très stable, le ski ne bouge pas en courbes à grande vitesse, il accélère même en sortie. Les testeurs ont mis en avant la bonne réactivité du ski et son rebond très sain, rendant les changements de rayon de courbes presque faciles, sous réserve d’un placement sans faille obligatoire, sinon c’est la punition. Si les passages coupés à dérapés sont délicats à négocier, ne boudons pas notre plaisir : un ski avec autant d’énergie sous le capot ne peut que plaire aux très bons skieurs, ceux qui ne lâchent jamais le volant. Pour qui ? Pour compétiteur et tout bon skieur très énervé. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 19 16,9
REÇOIS ESCAPE CHEZ TOI PENDANT 1 AN 5 NUMÉROS = 16 EUROS L E N E W S G R A T U I T O U T D O O R ABONNE- TOI ! NOM PRÉNOM ADRESSE CODE POSTAL VILLE TEL E.MAIL OBSERVATION OUI, JE M’ABONNE À ESCAPE POUR UN AN (5 NUMÉROS) ET JE JOINS MON RÉGLEMENT DE 16 EUROS (PARTICIPATION AUX FRAIS DE PORT) PAR CHÉQUE BANCAIRE À L’ORDRE DE FREE PRESSE. (participation aux frais de port) À RENVOYER À, FREE PRESSE, 9 RUE DES ACACIAS, 40130 CAPBRETON.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 10 2008 Page 1Ski Labo numéro 10 2008 Page 2-3Ski Labo numéro 10 2008 Page 4-5Ski Labo numéro 10 2008 Page 6-7Ski Labo numéro 10 2008 Page 8-9Ski Labo numéro 10 2008 Page 10-11Ski Labo numéro 10 2008 Page 12-13Ski Labo numéro 10 2008 Page 14-15Ski Labo numéro 10 2008 Page 16-17Ski Labo numéro 10 2008 Page 18-19Ski Labo numéro 10 2008 Page 20-21Ski Labo numéro 10 2008 Page 22-23Ski Labo numéro 10 2008 Page 24-25Ski Labo numéro 10 2008 Page 26-27Ski Labo numéro 10 2008 Page 28-29Ski Labo numéro 10 2008 Page 30-31Ski Labo numéro 10 2008 Page 32-33Ski Labo numéro 10 2008 Page 34-35Ski Labo numéro 10 2008 Page 36-37Ski Labo numéro 10 2008 Page 38-39Ski Labo numéro 10 2008 Page 40-41Ski Labo numéro 10 2008 Page 42-43Ski Labo numéro 10 2008 Page 44-45Ski Labo numéro 10 2008 Page 46-47Ski Labo numéro 10 2008 Page 48-49Ski Labo numéro 10 2008 Page 50-51Ski Labo numéro 10 2008 Page 52-53Ski Labo numéro 10 2008 Page 54-55Ski Labo numéro 10 2008 Page 56-57Ski Labo numéro 10 2008 Page 58-59Ski Labo numéro 10 2008 Page 60-61Ski Labo numéro 10 2008 Page 62-63Ski Labo numéro 10 2008 Page 64-65Ski Labo numéro 10 2008 Page 66-67Ski Labo numéro 10 2008 Page 68-69Ski Labo numéro 10 2008 Page 70-71Ski Labo numéro 10 2008 Page 72-73Ski Labo numéro 10 2008 Page 74-75Ski Labo numéro 10 2008 Page 76-77Ski Labo numéro 10 2008 Page 78-79Ski Labo numéro 10 2008 Page 80-81Ski Labo numéro 10 2008 Page 82-83Ski Labo numéro 10 2008 Page 84-85Ski Labo numéro 10 2008 Page 86-87Ski Labo numéro 10 2008 Page 88-89Ski Labo numéro 10 2008 Page 90-91Ski Labo numéro 10 2008 Page 92