Ski Labo n°10 2008
Ski Labo n°10 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 2008

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (235 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 42,3 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2008... 200 skis et chaussures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
R A C I N G C A R V E ELAN SPEEDWAVE 12 III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 176 cm (152/160/168)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 116 70 105• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 579 Dans le catalogue La technologie WaveFlex se décline désormais sur huit modèles. Le principe : allier une plus grande flexibilité longitudinale avec une résistance accrue en torsion. Sur la neige Surprenante au premier coup d’œil, la construction en « vagues » est un vrai régal au bout de quelques virages. Impressionnant de facilité dans les déclenchements, on n’ira pas jusqu’à vous dire que ça tourne tout seul, mais presque. Le Speedwave 14 est d’une précision redoutable en grandes et moyennes courbes. C’est son principal atout, sa capacité de pivotement : sorti de ce programme, le ski ultra-typé piste perd en confort et en stabilité, la faute à sa grande souplesse. Restez sur les neiges bien damées pour profiter à 100% des qualités que le Speedwave cache sous sa semelle. Une valeur sûre pour les amateurs de neige lisse. Pour qui ? Un bon skieur petit gabarit qui cherche un ski performant sur piste et facile à emmener. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE Dans le catalogue Cette nouveauté vient s’ajouter à la célèbre gamme racing Dobermann. Noyau composite/bois et nouvelle construction conçue autour du système de fixation X-Balance intégrée à la construction du ski. Sur la neige Avis à tous ceux qui ont toujours rêvé d’avoir un Dobermannsous les pieds et qui n’avaient pas les cuisses de leurs envies, c’est ici que ça se passe ! Avec les sensations de géant et de skiercross qu’il délivre, le Spitfire devrait combler un bon nombre de riders. Cette version adoucie du Dobermannest très fluide en courbe, grâce à une bonne transmission de puissance aux carres et un transfert d’énergie maximal en spatule et au talon. Une caractéristique confirmée par nos spécialistes : « dans la pente, il est agressif quand on lui rentre dedans, il a du nerf et de la relance ». Il aime la vitesse, tient bien sur la neige dure en conduites coupées, en grandes et moyennes courbes. Un pur ski de carving, moins technique et moins physique que ses deux frères Pro GS et Pro SL. Pour qui ? Pour les « amateurs de ski propre ». Bon gabarit conseillé. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 66\S K I L A B O\LE NEWS GRATUIT DU MATOS SKI NUMERO 1 0 14,3 NORDICA DOBERMANN SPITFIRE III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 170 cm (154/162/178)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 122 70 105• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 599 14 HEAD iSUPERSHAPE MAGNUM III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 163 cm (156/170/177)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 121 71 107• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 700 Dans le catalogue Petit nouveau dans la gamme Racing. Dérivé du iSupershape, ce Magnum et ses 71 mm au patin gagne en polyvalence et en agressivité, pour pousser sa vitesse sur tous les terrains. Sur la neige Le iSupershape Magnum est avant tout « un bon jouet » quelle que soit la qualité de neige. Sur le dur, il se comporte sainement : « il boucle des courbes très propres à petite et moyenne vitesse et il accroche bien ». Quand la neige devient plus molle, il reste agréable et confortable grâce à sa spatule « assez souple ». Et si un skieur très technique trouvera vite les limites de ce ski à grande vitesse (« manque de rebond et de caractère »), ceux qui aiment carver plus tranquillement apprécieront. Le iSupershape sera parfait pour enchaîner les courbes à l’infini sans se faire mal aux cuisses. Le race carve pour tous ce Supershape ! Pour qui ? Un skieur de niveau intermédiaire à bon, qui veut un ski de carving toutes neiges accessible et joueur. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE SALOMON CROSSMAX W12 III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 178 cm (154/162/170)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 115 70 99• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 700 Dans le catalogue Construction fibres de verre monocoque double paroi avec noyau bois et renforts carbone. Sur la neige « Le must de la polyvalence » pour le ski du team Saab Salomon Crossmax. Excellent bien sûr en skiercross, il se révèle d’une belle efficacité dans les autres domaines. Seul bémol de la part des testeurs : des entrées de courbes qui auraient pu être plus vives. Pour le reste, ils sont unanimes à apprécier le compromis obtenu sur ce ski à la fois efficace et joueur, à même de convenir à un très large éventail de skieurs. Stable, maniable et accrocheur, on apprécie ses qualités à grande vitesse, notamment en courbes où il est bien stable. Sa tolérance et ses qualités de glisse ont plu à nos testeurs, qui ont vu en ce Crossmax « un des rares skis de la catégorie à avoir une vraie polyvalence ». Pour qui ? Le ski parfait pour un moniteur ou un pisteur à la recherche du compromis performance/facilité. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 13,5 (170) 18,1 NORDICA SPEEDMACHINE MACH 3 POWER XBI III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 178 cm (154/162/170)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 119 72 104• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 799 Dans le catalogue Conçu pour dépasser ses limites, ce Speedmachine bénéficie d’une construction Full Twin V Active pour une meilleure transmission de puissance aux carres et un transfert d’énergie maximal. Sur la neige Attention, voilà un ski qui n’est pas fait pour les petits cuissots ! Assez dur et rigide, il faudra de la puissance et une bonne dose d’engagement pour en tirer quelque chose. « Le ski dérape si l’on n’appuie pas à fond dans les courbes », remarquera un de nos testeurs. Efficace et précis en moyens et petits virages (conduites coupées) sur neige damée à allure raisonnable, le Speedmachine ne se révèle malheureusement pas très à l’aise dans les vitesses élevées. Le constat est identique dès que le relief et la neige deviennent irréguliers, genre terrain bosselé et trafole : « on perd en confort et en précision dès que l’on quitte les pistes ». Bref, un ski physique, à laisser sur les neiges bien damées, c’est sur ce terrain qu’il vous livrera les meilleures sensations. Pour qui ? Un skieur bon à très bon, avec un bon gabarit, qui veut un ski 100% carving. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE STÖCKLI LASER SC III Dans le catalogue Le Laser SC est décrit comme un ski polyvalent avec des caractéristiques de slalom pour les virages courts et longs. Construction sandwich avec noyau synthétique, titanal et fibres de verre. Sur la neige Ces skis suisses sont de vrais jouets : « nerveux, toniques, légers… Un régal ! », dira un testeur en rendant à contrecœur la paire de skis. Le Laser SC est un ski de carving dans toute sa splendeur, il dévoile beaucoup de stabilité et réactivité. Une superbe tenue donc, qui fait de ce ski un des plus agréables à rider : on peut lui rentrer dedans, il répond présent ; on peut le skier « à la cool », il offre de bonnes sensations. S’il y avait un défaut à signaler, ce serait sur son comportement à grande vitesse, où il a tendance à vibrer et manquer de stabilité. Mais tant que l’on reste dans des allures raisonnables, le Laser SC est précis et efficace, dans les virages coupés comme dans les conduites dérapées. À consommer sans modération. Pour qui ? Skieurs de bon niveau à expert, cherchant un ski avec l’efficacité d’un racing, la polyvalence en plus. 15,8• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 170 cm (156/163/177)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 114 63 95• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 680 COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 14,8
R A C I N G C A R V E VÖLKL CROSSTIGER CARBON III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 175 cm (154/161/168/182)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m)• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 799 Dans le catalogue Construction Double Grip avec noyau bois et système de fixation iPT Motion, qui permet un transfert d’énergie optimal sur toute la longueur du ski. Sur la neige Le Crosstiger Carbon est l’un des skis les plus légers dans cette catégorie. Une qualité qui se traduit dans le comportement du ski par plus de maniabilité et beaucoup de facilité en déclenchement de courbes. Vif et précis en entrée de courbes, ses qualités de rebond rendent très agréables les sorties de courbes et les relances. Facile à prendre en main, le Crosstiger Carbon est très joueur sur les neiges douces et froides, « grâce à ses lignes de côtes sympas et bien travaillées ». Sur les neiges dures ou gelées par contre, on est un ton en dessous des autres skis de cette catégorie en termes de performances. Sous les pieds de très forts skieurs, il manque d’accroche et vibre beaucoup. Préférez les neiges douces, où il est plus efficace et précis ! Un ski facile et joueur pour progresser et se faire plaisir avant tout. Pour qui ? Pour skieurs confirmés. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 116 70 101 VÖLKL TIGERSHARK 10 FT POWER SWITCH III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 175 cm (161/168/182)• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 999 Dans le catalogue Avec son système Power Switch, le Tigershark promet beaucoup sur le papier : mettez le ski sur On et vous obtenez un ski très agressif, parfait en petits virages. Mettez-le sur Off et vous avez un ski pour cruiser tranquille en tout terrain. Sur la neige Le Tigershark est un très bon ski de carve. Avec ses entrées de courbes dociles, ses conduites où l’on se sent bien posé, il a tout du ski qui obéit au doigt et à l’œil. Ajoutez qu’il a de l’énergie à revendre, qu’il aime la vitesse, et qu’il reste confortable en toutes conditions : « on peut facilement tailler de la courbe sur la glace, très sympa ! » Attention cependant à ne pas trop le brusquer, il préfère les techniciens aux bourrins. S’il fallait trouver un défaut à cet excellent ski de piste, ce serait le manque de différence affiché entre On et Off : avec 73 mm en patin, vous avez beau changer le flex, cela reste un ski de piste. Le Power Switch a sans doute eu plus d’incidence sur le 12 FT et ses 79 mm au patin. Pour qui ? Une large palette de skieurs pistards pas très lourds jusqu’à très bons, et prêts à y mettre le prix… COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 16,3• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 121 73 105 15,8 PUBLICITE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 10 2008 Page 1Ski Labo numéro 10 2008 Page 2-3Ski Labo numéro 10 2008 Page 4-5Ski Labo numéro 10 2008 Page 6-7Ski Labo numéro 10 2008 Page 8-9Ski Labo numéro 10 2008 Page 10-11Ski Labo numéro 10 2008 Page 12-13Ski Labo numéro 10 2008 Page 14-15Ski Labo numéro 10 2008 Page 16-17Ski Labo numéro 10 2008 Page 18-19Ski Labo numéro 10 2008 Page 20-21Ski Labo numéro 10 2008 Page 22-23Ski Labo numéro 10 2008 Page 24-25Ski Labo numéro 10 2008 Page 26-27Ski Labo numéro 10 2008 Page 28-29Ski Labo numéro 10 2008 Page 30-31Ski Labo numéro 10 2008 Page 32-33Ski Labo numéro 10 2008 Page 34-35Ski Labo numéro 10 2008 Page 36-37Ski Labo numéro 10 2008 Page 38-39Ski Labo numéro 10 2008 Page 40-41Ski Labo numéro 10 2008 Page 42-43Ski Labo numéro 10 2008 Page 44-45Ski Labo numéro 10 2008 Page 46-47Ski Labo numéro 10 2008 Page 48-49Ski Labo numéro 10 2008 Page 50-51Ski Labo numéro 10 2008 Page 52-53Ski Labo numéro 10 2008 Page 54-55Ski Labo numéro 10 2008 Page 56-57Ski Labo numéro 10 2008 Page 58-59Ski Labo numéro 10 2008 Page 60-61Ski Labo numéro 10 2008 Page 62-63Ski Labo numéro 10 2008 Page 64-65Ski Labo numéro 10 2008 Page 66-67Ski Labo numéro 10 2008 Page 68-69Ski Labo numéro 10 2008 Page 70-71Ski Labo numéro 10 2008 Page 72-73Ski Labo numéro 10 2008 Page 74-75Ski Labo numéro 10 2008 Page 76-77Ski Labo numéro 10 2008 Page 78-79Ski Labo numéro 10 2008 Page 80-81Ski Labo numéro 10 2008 Page 82-83Ski Labo numéro 10 2008 Page 84-85Ski Labo numéro 10 2008 Page 86-87Ski Labo numéro 10 2008 Page 88-89Ski Labo numéro 10 2008 Page 90-91Ski Labo numéro 10 2008 Page 92