Ski Labo n°10 2008
Ski Labo n°10 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 2008

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (235 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 42,3 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2008... 200 skis et chaussures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
G I R L ELAN SPEED MAGIC FUSION III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 160 cm (152/158)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 116 70 105• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 569,90 Dans le catalogue Deux modèles Waveflex pour les femmes cette année chez le fabricant slovène, le Speed Magic et le Wave Magic. Sur la neige Le Speed Magic est un ski docile et sans surprise, avec de bonnes qualités en courbes. Très facile en déclenchement et en pivotement, il se montre très stable en moyens et petits virages. Les passages de conduites coupées à dérapées se font sans problème, le ski est relativement nerveux pour assurer de bonnes relances. Bon petit ski de cruising, le Speed Magic « se promène un peu partout sur le domaine sans grand risque, à condition de ne pas de trop attaquer ». Inutile d’essayer de le booster, ce n’est pas son programme. Un ski facile et passe partout, vraiment typé piste. Pour qui ? Skieuses qui cherchent une valeur sûre pour profiter du domaine sans soucis. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE Dans le catalogue Deuxième saison pour la technologie Mutix, qui se décline chez les femmes avec ce ski 100% piste. Livré avec deux « bras », un rigide et un normal. Sur la neige Autant vous prévenir tout de suite, même équipé du bras version regular, il faut des cuisses solides pour driver ce ski. C’est un ski assez exclusif, voire « élitiste », à réserver à une utilisation sur piste damée sous les pieds de skieuses physiquement affûtées. Un ski pointu donc, auquel les testeuses ont reproché de « manquer de féminité ». Celles qui ont le profil lui trouveront une superbe accroche en petits et grands virages, beaucoup de précision et une relance exceptionnelle, sous réserve de bien le travailler. Il se comporte également très bien en conduite dérapée à moyenne vitesse. Quand on le laisse s’exprimer à grande vitesse, il gagne en maniabilité et en précision, « on est posé sur un rail ». En contrepartie, il demande un certain engagement physique : la performance a un prix ! Pour qui ? Pour toutes les anciennes coureuses alpines qui ne veulent pas skier un ski de racing homme. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE P I S T E 62\S K I L A B O\LE NEWS GRATUIT DU MATOS SKI NUMERO 1 0 11,9 ROSSIGNOL ATTRAXION XI MUTIX III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 162 cm (154)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 128 76 106• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 800 13 FISCHER VISION VAPOR III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 155 cm (150/160/165/170)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 118 76 102• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 529 Dans le catalogue Construction sandwich avec noyau bois et fibres de verre et technologie Flowflex, qui permet au ski de fléchir sans contrainte. Sur la neige « Ça tourne comme un avion ! », dira une testeuse à propos du Vision Vapor. « Pas de prise de tête » avec ce ski « simple et confortable ». Simple ne veut pas dire limité, bien au contraire. Si les grandes vitesses ne font effectivement pas partie de son programme, pour le reste, c’est un régal d’accessibilité et de polyvalence. Léger et docile, il est accrocheur et fait preuve d’une grande efficacité et précision dans les petits virages, certaines l’ont même trouvé « générateur de vitesse en petites courbes », à l’image d’un ski plus typé slalom. Mention spéciale pour sa vivacité dans les passages rapides de carre à carre où il délivre de très belles sensations. « Et même dans la soupe, il passe sans souci ! », de quoi faire quelques passages tout terrains pour les plus légères. Un avion on vous dit. Pour qui ? Pour tous les profils de skieuses, de la saisonnière à la skieuse occasionnelle. À choisir un peu grand pour plus de polyvalence. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE ROXY BLISS III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 162 cm (146/154)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 121 72 100• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 420 Dans le catalogue Un noyau composite et une construction cap avec chants verticaux pour ce Bliss, qui intègre un matériau viscoélastique au milieu du ski pour faciliter la transmission d’énergie. Sur la neige « Un comportement parfaitement sain sur piste », résumera une des testeuses. Plus fin et plus accessible que son grand frère le Joy Rider, le Bliss est un ski facile et « super manoeuvrable ». Il pivote bien, il est efficace et précis en moyens et petits virages, dans les conduites coupées et dérapées, un bonheur pour cruiser sur piste. Les relances sont nerveuses, le ski rebondit bien, même si certaines ont trouvé qu’il « manquait un peu de pep’s pour du carving agressif ». Sorti des neiges damées, sa jolie spatule fait des merveilles : c’est confortable et tolérant, en trafole par exemple. Oubliez la peuf, ce n’est pas son programme. Mais sur la piste et en terrain irrégulier, c’est un bon petit ski, accessible et sain comme on aime. Pour qui ? Pour un large panel de jeunes skieuses de tous les niveaux, pour de la piste et un peu en dehors. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 14 15 K2 T:NINE BURNIN LUV III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 160 cm (146/153/167)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 115 68 99• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 599 Dans le catalogue Le Burnin Luv est le plus fin au patin des skis femmes K2 : construction Métal-Laminé avec noyau Bioflex sapin/épicéa. Sur la neige Ski sûr et rassurant, le Burnin Luv est conçu pour les skieuses qui cherchent un ski facile et sain à rider sur les neiges travaillées. Si les expertes le trouveront un peu fade sous le pied, il a tout ce qu’il faut pour satisfaire le reste des pratiquantes. Performant sur piste, il déclenche les courbes sans trop d’effort, avec une préférence pour les grands rayons de courbes. S’il accuse « un léger manque de souplesse », son comportement en conduite dérapée est pratiquement irréprochable. Et bien qu’assez fin au patin, le Burnin Luv a montré quelques qualités en tout terrain et neiges irrégulières : très tolérant, il passe partout avec un certain confort. Un bon petit ski polyvalent, homogène et sans surprise. Pour qui ? Pour celles qui veulent un ski « sans prise de tête », efficace dans la plupart des situations. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE VÖLKL ATTIVA ARENA III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 161 cm (147/154/168)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 115 69 100• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 699 Dans le catalogue Un des huit skis de la gamme Attiva, avec une construction Double Grip et un noyau bois ultra-léger. Sur la neige L’Arena est un ski facile à manier, très efficace en petits virages quelle que soit la vitesse. « C’est un bon ski de piste », sain et rassurant. Si ce n’est pas un monstre de précision et de nervosité, on est bien posé dessus, de quoi cruiser en toute confiance. D’autant plus qu’en tout terrain, il se comporte assez bien, sans pour autant avoir bien sûr les qualités d’un all mountain, il passera pratiquement partout sans broncher. Seul point faible mis en avant par les filles : son poids, un peu excessif pour sa taille selon elles. Pour qui ? Pour les skieuses débutantes à intermédiaires, qui veulent progresser sur piste sans négliger une pratique plus all mountain. COMPORTEMENT ALPIN POLYVALENCE 13 13,3
Photo by Jens Morten Øvrevoll www.norrona.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 10 2008 Page 1Ski Labo numéro 10 2008 Page 2-3Ski Labo numéro 10 2008 Page 4-5Ski Labo numéro 10 2008 Page 6-7Ski Labo numéro 10 2008 Page 8-9Ski Labo numéro 10 2008 Page 10-11Ski Labo numéro 10 2008 Page 12-13Ski Labo numéro 10 2008 Page 14-15Ski Labo numéro 10 2008 Page 16-17Ski Labo numéro 10 2008 Page 18-19Ski Labo numéro 10 2008 Page 20-21Ski Labo numéro 10 2008 Page 22-23Ski Labo numéro 10 2008 Page 24-25Ski Labo numéro 10 2008 Page 26-27Ski Labo numéro 10 2008 Page 28-29Ski Labo numéro 10 2008 Page 30-31Ski Labo numéro 10 2008 Page 32-33Ski Labo numéro 10 2008 Page 34-35Ski Labo numéro 10 2008 Page 36-37Ski Labo numéro 10 2008 Page 38-39Ski Labo numéro 10 2008 Page 40-41Ski Labo numéro 10 2008 Page 42-43Ski Labo numéro 10 2008 Page 44-45Ski Labo numéro 10 2008 Page 46-47Ski Labo numéro 10 2008 Page 48-49Ski Labo numéro 10 2008 Page 50-51Ski Labo numéro 10 2008 Page 52-53Ski Labo numéro 10 2008 Page 54-55Ski Labo numéro 10 2008 Page 56-57Ski Labo numéro 10 2008 Page 58-59Ski Labo numéro 10 2008 Page 60-61Ski Labo numéro 10 2008 Page 62-63Ski Labo numéro 10 2008 Page 64-65Ski Labo numéro 10 2008 Page 66-67Ski Labo numéro 10 2008 Page 68-69Ski Labo numéro 10 2008 Page 70-71Ski Labo numéro 10 2008 Page 72-73Ski Labo numéro 10 2008 Page 74-75Ski Labo numéro 10 2008 Page 76-77Ski Labo numéro 10 2008 Page 78-79Ski Labo numéro 10 2008 Page 80-81Ski Labo numéro 10 2008 Page 82-83Ski Labo numéro 10 2008 Page 84-85Ski Labo numéro 10 2008 Page 86-87Ski Labo numéro 10 2008 Page 88-89Ski Labo numéro 10 2008 Page 90-91Ski Labo numéro 10 2008 Page 92