Ski Labo n°10 2008
Ski Labo n°10 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 2008

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (235 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 42,3 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2008... 200 skis et chaussures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
G I R L A L L M O U N T A I N ROXY JOYRIDER III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 162 cm (146/154)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 126 74 105• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 550 Dans le catalogue Noyau bois et matériaux synthétiques pour un résultat ultra-léger. Il est un poil plus large que le Bliss, donc plus orienté tout terrain. Sur la neige Le Joyrider a du caractère sur piste. Il est nerveux et a de la relance en grandes courbes, « c’est parfait pour carver sur les grands boulevards », résumera bien une testeuse. Ce ski fiable et sain sur les neiges damées, est un peu plus délicat à manier en dehors, en neige trafolée notamment, où un certain niveau technique et physique sera demandé à la skieuse. En neiges profondes, si la portance n’est pas exceptionnelle, elle laisse cependant envisager quelques sessions poudreuse quand les conditions sont là. S’il manque un peu de polyvalence, le Joyrider reste un bon ski de cruising passe partout. Pour qui ? Une skieuse de bon niveau qui skie surtout sur piste, mais ne s’interdit pas de petites sessions en dehors. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT TOUT TERRAIN STÖCKLI STORMRIDER XL III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 174 cm (158/164/184)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 116 75 102• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 660 Dans le catalogue Construction sandwich avec noyau synthétique et Titanal pour le plus fin des Stormrider. Sur la neige Le Stormrider est un ski puissant et performant, un palin exigeant, qui pousse à l’engagement à grande vitesse. « Ça fait plaisir de se sentir accompagnée quand on taquine le haut du compteur », « il marche très bien quand on lui rentre dedans, très progressif dans ses réactions ». Quelle que soit la neige, le contrôle est sans faille, le ski réagit bien dans toutes les conditions. Pas de doute, le XL tient la courbe sans trembler et s’adresse à de très bonnes skieuses. Accrocheur, incisif, il manque cependant de relance et de rebond en virages sur piste. Le Stormrider XL est un « magnifique ski » tout terrain, avec un très gros plus pour la poudreuse, que la plupart de nos testeuses auraient aimé essayer en 164 cm. Pour qui ? Une très bonne skieuse ou experte uniquement, avec si possible de bonnes cuisses, pour un programme freeride/tout terrain grosse cadence. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT TOUT TERRAIN 50\S K I L A B O\LE NEWS GRATUIT DU MATOS SKI NUMERO 1 0 13 18,5 SALOMON JEWEL ORIGINS III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 170 cm (154/162)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 124 75 107• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 700 Dans le catalogue Nouveau dans la gamme Women Will, le Jewel Origins, bénéficie d’un noyau bois léger et solide, de lignes de cotes adaptées aux femmes et du montage de la fixation 8 mm plus vers l’avant. Sur la neige Carton plein pour le Jewel Origins, qui a tout pour satisfaire les skieuses les plus exigeantes. Selon les testeuses, rien ne lui fait peur, « ni la vitesse, ni les terrains accidentés ». Sur piste, « c’est un ski de motarde », il carve à merveille, à vous les boulevards en grandes courbes à mach 2, en dehors des heures de pointe bien sûr ! Quel que soit le terrain, on se fait plaisir sur ce ski nerveux, à la fois maniable à petite cadence et totalement sécurisant à grande vitesse. Un seul reproche à ce ski, un des préférés de l’hiver de nos testeuses : son poids excessif. Attention à celles qui voudraient tenter l’expérience, ce ski « viril » demande en retour de la technique et de la présence physique. Pour qui ? Pour celles qui attaquent en permanence, « celles qui viennent à la montagne avec la ferme intention de faire du sport ! » COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT TOUT TERRAIN VÖLKL ATTIVA FUEGO III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 161 cm (147/154/168)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 121 73 105• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 699 Dans le catalogue Le plus large de la gamme Attiva, qui bénéficie d’une construction sandwich avec noyau bois léger et Titanium. Sur la neige Le Fuego peut se définir comme un ski all mountain plus orienté piste que tout terrain. Performant sur neige damée, il est « assez dur et accrocheur », parfait pour tenir le pavé en moyennes et petites courbes. Nos testeuses l’ont trouvé « progressif en sortie de courbes », et avec de la relance pour faciliter les passages de carres à carres. Le Fuego demande par contre d’être en permanence bien équilibré sur ses appuis : « à la moindre faute, le ski t’éjecte », confirme une testeuse. Sur les neiges trafolées, il écrase tout, c’est assez confortable, bien qu’assez physique : seules les skieuses techniques et solides sauront l’emmener jouer sur tous les terrains. Les autres devront rester sur piste, un domaine où il se défend plus que bien. Pour qui ? Pour une skieuse puissante, qui skie principalement sur piste et un peu en dehors quand la neige est douce. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT TOUT TERRAIN 14,5 12,9 SCOTT AZTEC MAYA III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 165 cm (155/175)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 116 76 106• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 489 Dans le catalogue L’équivalent femme de l’Aztec Pro, doté d’une structure sandwich légère avec noyau bois et tissu triaxial. Sur la neige « L’essayer c’est l’adopter ! », résumera une testeuse. L’Aztec Maya est un ski auquel on se fait rapidement, tant il est tolérant et facile. Confortable en tout terrain, il est d’une rare polyvalence. Les skieuses apprécieront son côté joueur sur la piste : « vif et nerveux quand on le sollicite, il sait se montrer très doux si on baisse le régime ». Facile à manier en déclenchement de virages et en changement de rythme, il permettra de progresser en toute sécurité. Revers de la médaille, il perd en efficacité sur neige très dure ou à grande vitesse ; en neige irrégulière surtout, on se fait vite secouer. Un ski à donner à celles qui skient tout en douceur plutôt qu’en puissance. Pour qui ? Une skieuse technique qui cherche un ski facile ou une skieuse intermédiaire qui veut progresser. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT TOUT TERRAIN SKI TESTS plus de notes sur freepresse.com 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 10 2008 Page 1Ski Labo numéro 10 2008 Page 2-3Ski Labo numéro 10 2008 Page 4-5Ski Labo numéro 10 2008 Page 6-7Ski Labo numéro 10 2008 Page 8-9Ski Labo numéro 10 2008 Page 10-11Ski Labo numéro 10 2008 Page 12-13Ski Labo numéro 10 2008 Page 14-15Ski Labo numéro 10 2008 Page 16-17Ski Labo numéro 10 2008 Page 18-19Ski Labo numéro 10 2008 Page 20-21Ski Labo numéro 10 2008 Page 22-23Ski Labo numéro 10 2008 Page 24-25Ski Labo numéro 10 2008 Page 26-27Ski Labo numéro 10 2008 Page 28-29Ski Labo numéro 10 2008 Page 30-31Ski Labo numéro 10 2008 Page 32-33Ski Labo numéro 10 2008 Page 34-35Ski Labo numéro 10 2008 Page 36-37Ski Labo numéro 10 2008 Page 38-39Ski Labo numéro 10 2008 Page 40-41Ski Labo numéro 10 2008 Page 42-43Ski Labo numéro 10 2008 Page 44-45Ski Labo numéro 10 2008 Page 46-47Ski Labo numéro 10 2008 Page 48-49Ski Labo numéro 10 2008 Page 50-51Ski Labo numéro 10 2008 Page 52-53Ski Labo numéro 10 2008 Page 54-55Ski Labo numéro 10 2008 Page 56-57Ski Labo numéro 10 2008 Page 58-59Ski Labo numéro 10 2008 Page 60-61Ski Labo numéro 10 2008 Page 62-63Ski Labo numéro 10 2008 Page 64-65Ski Labo numéro 10 2008 Page 66-67Ski Labo numéro 10 2008 Page 68-69Ski Labo numéro 10 2008 Page 70-71Ski Labo numéro 10 2008 Page 72-73Ski Labo numéro 10 2008 Page 74-75Ski Labo numéro 10 2008 Page 76-77Ski Labo numéro 10 2008 Page 78-79Ski Labo numéro 10 2008 Page 80-81Ski Labo numéro 10 2008 Page 82-83Ski Labo numéro 10 2008 Page 84-85Ski Labo numéro 10 2008 Page 86-87Ski Labo numéro 10 2008 Page 88-89Ski Labo numéro 10 2008 Page 90-91Ski Labo numéro 10 2008 Page 92