Ski Labo n°10 2008
Ski Labo n°10 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 2008

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Free Presse

  • Format : (235 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 42,3 Mo

  • Dans ce numéro : tests 2008... 200 skis et chaussures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
F R E E S T Y L E BACKCounTrY MOVEMENT BAGGY III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 180 cm (taille unique)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 132 102 122• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 589 Dans le catalogue Un petit nouveau (pas si petit que ça) dans la gamme MVMT, le segment freestyle/FSBC de la marque suisse. Avec noyau peuplier et okoumé, 100% conçu pour le BC. Sur la neige Avec ses 102 mm au patin, le Baggy a surpris tout le monde par ses qualités de skiabilité très intéressantes. Dans la poudreuse, sa grosse spatule fait des merveilles, le ski reste bien en surface et se pilote avec beaucoup d’aisance. Et si une petite barre ou un kicker naturel se présente à vous, pas de souci, « le ski jumpe bien, il est très vif et plutôt léger ». Bien équilibré, le ride en switch passe bien, comme les grosses réceptions où il tolère les petites erreurs. Dans un snowpark, ça reste plus que satisfaisant, le Baggy est bien maniable en l’air et à l’aise sur les rails. Sur piste, il se débrouille, mais son terrain de jeu reste incontestablement la peuf. Une belle entrée en scène. Pour qui ? Skieur de bon gabarit et de bon niveau, cherchant un ski pour la poudre et un peu de park. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT FSBC SALOMON TENEIGHTY GUN• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 188 cm (164/174/181)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 135 101 126• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 600 Dans le catalogue Construction en fibres de verre monocoque pour le plus fat des Teneighty, le plus orienté backcountry. Sur la neige « À grande vitesse, c’est top, le ski vole sur la neige, sûrement grâce à l’oiseau dessiné sur le nose ! » se risquera un testeur. Des testeurs unanimes, qu’ils soient légers, lourds, plus freestylers, plus freeriders, ce ski est à classer dans la catégorie « Boucherie ». On commence par les défauts : les petits gabarits se feront un peu mal aux cuisses. Pour le reste, RAS. Le compromis parfait entre gun de poudre et FS Backcountry. Trop facile en poudre, il ne bronche ni dans les récep’, ni en switch. Gros kicks en poudre, très gros kicks dans le park, poudreuse sans fond, neiges pourries, rien ne l’arrête. Bref, une seule limite à ce ski en plein dans le programme : la résistance de vos cuisses. Pour qui ? Pour du freeride avec ou sans gros kickers, à consommer sans modération tous les jours, comme les diots. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT FSBC 30\S K I L A B O\LE NEWS GRATUIT DU MATOS SKI NUMERO 1 0 21 22,2 NORDICA ENFORCER III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 185 cm (169/177)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 135 98 125• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 699 Dans le catalogue Le ski de BC de la gamme Supercharger. Avec noyau bois comme le reste de la ligne. Sur la neige Beaucoup de confort et de sécurité avec l’Enforcer aux pieds, « idéal pour ceux qui aiment laisser vivre leurs skis », résumera bien un testeur. Bon comportement en tout terrain, il absorbe le relief avec beaucoup de facilité et en poudreuse, la spatule fait des merveilles en portance. Dans le park, il est plutôt pataud en déclenchement de rotations, mais se montre en contrepartie très tolérant et rassurant dans les grosses réceptions. Il demande par contre une certaine vitesse pour être vraiment agréable sur piste et neige trafolée, en grandes courbes de préférence. Pour qui ? Plutôt lourd pour un pur FSBC, mais les bourrins passeront outre. Les gabarits plus légers le préfèreront en FR. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT FSBC M.P. Sauter une barre rocheuse ou un toit ne pose aucun problème pour nos testeurs backcountry. 21 ROSSIGNOL SCRATCH BRIGADE III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 185 cm (171/178)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 128 98 121• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 580 Dans le catalogue L’autre ski de BC (avec le Steeze) de la gamme, qui vient remplacer le Scratch BC de l’an dernier. 60% backcountry, 40% freestyle. Sur la neige Tout en switch ! Les testeurs sont tous d’accord pour reconnaître la tenue et l’efficacité du ride en switch. Même sur piste, « le contrôle est presque meilleur qu’en normal ». Agréable à skier en toutes neiges, c’est peut-être en trafole qu’il est le plus performant. En freestyle, il semble que seuls les riders puissants ou lourds se soient fait vraiment plaisir. « Costaud et résistant », les plus lourds l’ont trouvé « agréable en toutes conditions », alors que nos poids plumes de freestyers (65 kg tout mouillés) n’ont pas réussi à faire vivre le flex, qu’ils ont trouvé trop neutre. Défaut pour les spécialistes du tricot, mais pas pour les rails ou ceux qui sont en pleine progression, où cette neutralité met plutôt en confiance. Pour qui ? Pour les adeptes du kicker en poudre et tous ceux qui veulent un ski tranquille pour passer partout. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT FSBC 21
F R E E S T Y L E BACKCounTrY SCOTT P4 III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 191 cm (171/181)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 134 108 123• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 639 Dans le catalogue Spatule progressive, sandwich laminé renforcé, titanal et noyau en bois : une construction toujours aussi solide pour la deuxième année du P4, le plus large de Scott. Sur la neige Le ski le plus large de la catégorie avec le VCT est un FSBC « très typé freeride ». Le déjaugeage est excellent et il passe dans toutes les neiges un peu souples ou profondes, grâce à sa grosse spatule. Les courbes se déclenchent sans problème en poudreuse, « on peut facilement poser des gros slides », dira un des testeurs. Côté tricks, il faudra déjà avoir un bon bagage technique pour en apprécier toutes les qualités, par exemple en switch, où il faudra maîtriser son équilibre pour le piloter. Son point faible reste la piste où il devient pataud, vraiment pas drôle à manier. Logique, mais on aurait quand même apprécié un peu plus de skiabilité sur neige damée. Son domaine est véritablement la poudreuse, avec beaucoup d’espaces et de grandes pentes. Pour qui ? Un ski « grosse pow pow » pour un rider énervé. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT FSBC 21 SCOTT PUNISHER III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 182 cm (162/172/191)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 129 89 115• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 549 Dans le catalogue Nouveauté Scott, le Punisher bénéficie d’une construction sandwich solide et éprouvée : noyau bois laminé triaxial pour une répartition optimale de la torsion et de la flexion, renforts laminates et chants inclinés. Sur la neige « Un ski de bourrin », et c’est le plus bourrin de nos testeurs qui vous le dit. Orienté freeride sur le papier, le Punisher a montré de très belles qualités en FSBC, ce qui le rapprocherait plus d’un P4 que d’un Mission. À l’aise dans les neiges profondes, il déjauge facilement, il est très confortable en courbes, stable à grande vitesse. Il manque peut-être juste un peu de souplesse, ce qui l’aurait rendu plus tolérant en backcountry. En switch, il passe bien, c’est très maniable. « Très efficace en park, on peut se mettre des gros vols », avancera un testeur. En tout terrain, la spatule absorbe bien les irrégularités du terrain. Sur piste, privilégiez les conduites dérapées, le Punisher n’a pas l’accroche d’un ski de géant... Une belle entrée en scène, le ski est réussi, un bon feeride/backcountry comme on les aime. Pour qui ? Tous les bons gabarits et « les bourrins », de bon niveau à expert. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT FSBC 16 VÖLKL BRIDGE III• LONGUEUR TESTÉE [DISPONIBLES] : 185 cm (161/169/177)• LIGNES DE COTES (en mm)• RAYON (en m) 130 92 112• PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 500 Dans le catalogue Le plus large des skis de freestyle Völkl a été pensé comme un all mountain qui marche en jib, en BC et sur piste. Sur la neige Un ski polyvalent, en plein dans son programme : efficace en neige profonde, il se comporte globalement bien sur piste, tant qu’on le ride vite. C’est un ski qui demande de l’engagement, sur neige damée il préfère les grandes et moyennes courbes à mach 2 aux petits virages, où il est plus pataud. Mais c’est en freestyle qu’il se défend le mieux, il est maniable, tolérant dans les réceptions, passe bien en switch... Tout ce qu’on attend du BC en somme. Dans les neiges profondes, ses mensurations le rendent très agréable à piloter. Ne pas hésiter à le sortir les jours de grosses conditions ! Pour qui ? Bon rider, assez physique et qui ride en puissance, principalement pour du backcountry. COMPORTEMENT ALPIN COMPORTEMENT FSBC 22 PUBLICITE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Ski Labo numéro 10 2008 Page 1Ski Labo numéro 10 2008 Page 2-3Ski Labo numéro 10 2008 Page 4-5Ski Labo numéro 10 2008 Page 6-7Ski Labo numéro 10 2008 Page 8-9Ski Labo numéro 10 2008 Page 10-11Ski Labo numéro 10 2008 Page 12-13Ski Labo numéro 10 2008 Page 14-15Ski Labo numéro 10 2008 Page 16-17Ski Labo numéro 10 2008 Page 18-19Ski Labo numéro 10 2008 Page 20-21Ski Labo numéro 10 2008 Page 22-23Ski Labo numéro 10 2008 Page 24-25Ski Labo numéro 10 2008 Page 26-27Ski Labo numéro 10 2008 Page 28-29Ski Labo numéro 10 2008 Page 30-31Ski Labo numéro 10 2008 Page 32-33Ski Labo numéro 10 2008 Page 34-35Ski Labo numéro 10 2008 Page 36-37Ski Labo numéro 10 2008 Page 38-39Ski Labo numéro 10 2008 Page 40-41Ski Labo numéro 10 2008 Page 42-43Ski Labo numéro 10 2008 Page 44-45Ski Labo numéro 10 2008 Page 46-47Ski Labo numéro 10 2008 Page 48-49Ski Labo numéro 10 2008 Page 50-51Ski Labo numéro 10 2008 Page 52-53Ski Labo numéro 10 2008 Page 54-55Ski Labo numéro 10 2008 Page 56-57Ski Labo numéro 10 2008 Page 58-59Ski Labo numéro 10 2008 Page 60-61Ski Labo numéro 10 2008 Page 62-63Ski Labo numéro 10 2008 Page 64-65Ski Labo numéro 10 2008 Page 66-67Ski Labo numéro 10 2008 Page 68-69Ski Labo numéro 10 2008 Page 70-71Ski Labo numéro 10 2008 Page 72-73Ski Labo numéro 10 2008 Page 74-75Ski Labo numéro 10 2008 Page 76-77Ski Labo numéro 10 2008 Page 78-79Ski Labo numéro 10 2008 Page 80-81Ski Labo numéro 10 2008 Page 82-83Ski Labo numéro 10 2008 Page 84-85Ski Labo numéro 10 2008 Page 86-87Ski Labo numéro 10 2008 Page 88-89Ski Labo numéro 10 2008 Page 90-91Ski Labo numéro 10 2008 Page 92