Siyonaj n°4 oct/nov 2011
Siyonaj n°4 oct/nov 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de oct/nov 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Association Siyonaj

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : la Miss des Miss... Corinne Coman.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
CLIP : LOMBRAJ GWADELO, LA COMMUNICATION QU’IL VOUS FAUT - TÉL : 05 90 20 10 58 - 0690 50 57 79 KRYS & JEAN-YVES ADELO JEAN-YVES ADELO Le clip LOMBRAJ J’AI RENCONTRÉ LA CHANTEUSE RÉGINE GARNIER par l’intermédiaire d’OLIVIER MORADEL. J’ai tout de suite apprécié son talent et ai été honoré qu’elle me choisisse pour mettre en image son premier clip. Nous avons travaillé avec KRYS, son invité sur ce titre, autour d’un scénario original. Nous avons donc décidé de tourner une scène à l’intérieur d’un avion A330 de la compagnie Air Caraïbes et une scène au sein même de l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbe géré par la CCIG. En plein mois d’août, nous avons relevé le défi grâce à l’ensemble du personnel de la SIYONAJ MAGAZINE - P 38 oct - nov 2011 FREDERIC CARACAS & REGINE GARNIER compagnie et de l’aéroport. Nous avons tourné avec du matériel de qualité et dans de bonnes conditions grâce au soutien de Mr Yves GARNIER, de Mme Emilie CHONKEL et d’une équipe de tournage professionnelle.(1) Les réalisations J’ai eu la chance de réaliser des vidéos pour Richard Birman, PANIK, Mario Coco, Kamodjaka, Antoine NABAJOTH, Lukuber SEJOR Kasika Jean-Max MIRVAL, Little ESPION et bien d’autres. J’ai également travaillé sur des documentaires de mariage pour les couples désireux d’immortaliser ce moment unique de leur vie avec des moyens techniques de qualité et des idées innovantes. (1) L’équipe de tournage du clip LOMBRAJ SABRINA ADELO : Assistante de prod. GILLES DIVIALLE et ABRAHAM VILLE : Lumière. KARINE GATIBELZA : maquillage. PATRICK LAUPEN : Son. IANNIS PEQUIGNOT : OPV Grue. YOLANDE ELIEZER : Photos. LINDA LUBIN & NICOLE PHILIBERT (Catering) MICHAEL VALMORIN et ENNERIC VALMORIN : Techniciens. Régine Garnier Feat. Krys GWADELO sur internet : http://www.dailymotion.com/gwadelo et http://www.youtube.com/user/gwadelovideo KRYS & REGINE GARNIER SIYONAJ MAGAZINE - P.38 mai - juin 2011 Yolande Eliezer Yolande Eliezer
Entrepreneurs, commerçants, artisans : pourquoi pas l’EIRL ? Par E. JACKONO Qu’est ce que l’EIRL ? L’Entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) est un nouveau statut qu’un chef d’entreprise peut choisir d’adopter pour l’exercice de son activité. Son intérêt essentiel est qu’il permet de protéger le patrimoine personnel de l’entrepreneur. Jusqu’alors, il fallait créer une personne « morale », autonome, pour créer un second patrimoine, et isoler les biens personnels des dettes professionnelles. Qui peut opter pour ce nouveau statut ? Le dispositif est ouvert à tout entrepreneur physique, indépendant et individuel, qu’il soit commerçant, artisan, agriculteur, en profession libérale ou auto-entrepreneur. Les personnes morales sont de fait exclues de ce dispositif. L’EIRL n’est pas non plus accessible aux gérants ou dirigeants de société (SARL, SA, SAS, SNC, etc.). L’EIRL : comment ça marche ? C’est très simple. Il faut effectuer une déclaration écrite, détaillée, dans laquelle l’entrepreneur déclare affecter à un patrimoine professionnel, tous ses biens et droits qui sont nécessaires à l’exercice de son activité (clientèle, immeuble, liquidités, outillage, matériel, droit au bail, etc.). Ce patrimoine professionnel (rendu public avec le registre du commerce ou encore le répertoire des métiers) étant ainsi identifié et enregistré, répondra des dettes professionnelles de l’entrepreneur, et non le patrimoine personnel. Cela signifie qu’après le dépôt de la déclaration, le patrimoine purement personnel est protégé (logement, comptes bancaires, etc.) des dettes professionnelles dans son intégralité. Cependant, des créanciers professionnels peuvent demander l’affectation de certains biens ou des garanties sur le patrimoine personnel (hypothèque par exemple). Quelles sont les précautions et les obligations de l’EIRL ? Pour bénéficier légalement de la protection, l’entrepreneur devra suivre scrupuleusement les formalités attachées à cette déclaration, obtenir et joindre des rapports d’évaluation. Il est également indispensable de bien scinder les comptes bancaires personnels des comptes professionnels. Il faut un ou plusieurs comptes bancaires exclusivement dédiés à l’exercice de son activité, avec une comptabilité autonome. Par contre, la protection du patrimoine personnel disparaît en cas de fraude ou de « manquement grave » aux obligations de l’EIRL, mais également en cas de non respect de la législation fiscale ou sociale. L’entrepreneur sera donc bien inspiré de prendre contact avec son conseil comptable et son notaire afin d’être assisté dans la préparation de sa déclaration, et d’obtenir les rapports d’évaluation des biens affectés au patrimoine professionnel. Que se passe t-il en cas de problèmes (difficultés financières/décès) ? Certaines précisions sur le dispositif font encore défaut (cela va évoluer) : il est possible toutefois d’indiquer qu’en cas de décès de l’entrepreneur, les dettes professionnelles n’auront pas de répercussions sur la succession ni sur les héritiers. En cas de faillite de l’EIRL, le souhait du législateur est de ne pas faire rejaillir les difficultés de l’entreprise sur le patrimoine personnel. Quelles sont les autres nouveautés de l’EIRL ? L’autre grande innovation est que l’entrepreneur peut décider d’assujettir les revenus de son activité à l’Impôt sur les sociétés (IS), jusqu’alors réservé aux sociétés. Les charges sociales ne seront calculées alors que sur les seuls bénéfices de l’entreprise prélevés par l’entrepreneur, qui devra toutefois bien prendre garde aux conséquences fiscales de cette option. SIYONAJ MAGAZINE - P.39 oct - nov 2011Yoland



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :