SilverAge n°8 septembre 2015
SilverAge n°8 septembre 2015
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°8 de septembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : S&B Media Group

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 21,4 Mo

  • Dans ce numéro : garde-temps, l'art des complications.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
VOYAGE DÉCOUVERTE À 14 MILES DES REMPARTS DE SAINT MALO - PAS UN DE PLUS - JERSEY PREND À L’AUTOMNE TOUTES LES COULEURS QUI FONT SON CHARME. SEA, FOOD AND (SOFT) SUN. JERSEY Une very british parent àmoins d’une heure trente de navigation du continent, Saint-Hélier, petite ville-capitale de Jersey, s’éveille tranquillement au milieu d’une légère brume qui annonce une belle journée. King Street et Queen Street, les deux grandes artères encore désertes vont bientôt s’animer sous les pas d’une armée de jeunes traders, brokers et autres cadres des services bancaires car ici, dans ce « petit Manhattan » des îles Anglo-Normandes, 12% de la population travaillent dans le secteur financier, soit près de 12 000 personnes. Depuis les années soixante où l’île a aboli la loi qui limitait les taux d’intérêt à 5%, ce secteur a connu un gigantesque développement, représentant 46 SilverAge #8/Septembre 2015 aujourd’hui à lui seul, plus de 50% du PIB local. Chiffre édifiant, on compte une cinquantaine de banques internationales et plus de 33 000 compagnies financières enregistrées à Jersey, petite reine de l’offshore ! Le secteur, plutôt porteur a fait la richesse de nombreux Jersiais et il est assez courant de croiser de belles voitures de sport. Des centaines de chevaux sous les capots doivent malheureusement rester dans leurs boxes, la vitesse maxi dans l’île étant de… 64 km/h, alors on se fait plaisir avec les plaques d’immatriculation. Plus c’est court, plus c’est cher et plus c’est chic ! Les prix s’envolent et peuvent atteindre à l’achat plusieurs dizaines de milliers d’euros. Passées toutes ces considérations économiques, l’autre atout majeur ici, c’est le tourisme car comme l’écrivait Hugo qui y vécut en exil de 1852 à 1855  : « L’île est d’une beauté exquise et unique. C’est un jardin en fleur baigné par la mer… Ce que j’aime dans Jersey, je vais vous le dire, j’en aime tout ». Première destination au monde à avoir reçu un « Golden Globe » pour la protection de son environnement, Jersey offre une nature préservée mais aussi des domaines où la main de l’homme a fait le travail comme au Samarès Manor où il fait bon se promener pour découvrir une multitude de plantes diverses et un extraordinaire jardin japonais, théâtre d’une totale zénitude.
hèse Au centre de la côte est, dominant le petit port de Gorey, l’imposant château de Mont Orgueil planté sur sa colline de granit fait face à la mer, prêt à contenir toute invasion venant du royaume de France. Du Guesclin l’assiégea en 1373 et pendant la Révolution de nombreux nobles émigrés y résidèrent. Plus au nord, l’incontournable Durrell Wildlife Park, véritable sanctuaire s’étendant sur plus de 32 hectares, permet d’observer gorilles, lémuriens et autres chauve-souris. La fondation spécialisée dans la préservation abrite plus de 130 espèces menacées. La côte nord extrêmement découpée et sauvage offre 25 km de sentiers de falaise. Serpentant à travers les vallées, longeant les 1 Photos Jean-Paul Calvet 3 QUESTIONS À… Keith Beecham Directeur Visit Jersey Quels sont les principaux attraits de Jersey ? Le dépaysement à seulement 20 km des côtes françaises, un concentré de charme britannique avec une touche de culture française. Comment se porte le tourisme aujourd’hui ? Jersey a accueilli 700 000 visiteurs en 2014, dont plus de 39 000 visiteurs français, des chiffres en progression constante depuis 2012. Quels sont les points forts de 2015 ? Jersey célèbre le 70 e anniversaire de la libération des îles Anglo-Normandes. Deux événements typiques à suivre en octobre  : la fabrication traditionnelle du cidre (Faîs’sie d’Cidre) et celle du beurre noir (à base de pommes et d’épices). L VOYAGE DÉCOUVERTE 3 Peter Mourant 1 La baie de Saint-Ouen à l’est de l’île est le spot préféré des surfeurs. En retrait de la plage on trouve des réserves naturelles où les oiseaux viennent nicher dans les collines couvertes de genêts. 2 Le parc du manoir de Samarès tout proche de Saint- Hélier a été aménagé à la fin du XVII e siècle puis remis en état en 1924 par Sir James Knott, un riche armateur amoureux de beaux jardins. 3 On cultive ici sous des couches de varechs la savoureuse pomme de terre nouvelle, la « Jersey Royal ». En vente libre au carrefour des routes, il suffit de mettre 2 £ dans la caisse et de prendre son sac. SilverAge # 8/Septembre 2015 47 2



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :