Signé Barrière n°7 déc 13/jan-fév 2014
Signé Barrière n°7 déc 13/jan-fév 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de déc 13/jan-fév 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : O2C

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : Laurent Fau... le maestrographe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
n1,611-13a méli-mélo, 61 Chocolat uNe PÉPite À La Carte Le Cook Master Barrière 2013 a tranché finement. Barbara de Labriffe devient donc la toquée 2.0 de l’année ! Cette jeune maman de trois petits gourmands a ébloui un jury très pointilleux  : Luana Belmondo, Abdel Alaoui, Christophe Adam et trois chefs de Lucien Barrière Hôtels et Casinos, Claude Ducrozet (Hôtel Fouquet’s Barrière de Paris), Eric Mignard (Hôtel Castel Marie-Louise de La Baule) et Michael Durieux (Hôtel Majestic Barrière de Cannes). Avec le clin d'œil du lauréat 2012, Anthony Le Rhun, dont les fameux « chouchous de Lucien » révèlent le niveau d’expertise de cette amicale compétition autour du sucré. Barbara a préparé avec précision, décision et passion une recette qu’elle a imaginée toute seule  : « la pépite de Marta ». Une sphère en chocolat noir garnie d’un crémeux au marron et d’une crème chantilly aux éclats de pralin, surmonté d’un « soleil » composé d’un moelleux au chocolat et de praliné doré. Une pépite qui sera dès fin décembre à la carte de tous les restaurants des Hôtels et Casinos Barrière. Tous... Laurent Fau HimaLaYa Du sel tombé à pic Du sel à huit mille mètres (8 kilomètres) au-dessus du niveau de la mer ! Il vient des massifs de l’Himalaya, du toit du monde. Et ses vertus sont « exceptionnelles », selon les avis de tous les experts. Le voilà devenu la coqueluche des cuisines. Il serait au champignon ce qu’est la truffe. A l’enfer ce qu’est le paradis. Valeur oligo-éléments à l’appui. Voilà 250 millions d'années, l’océan marin recouvrait la plus grande partie de la Terre. Dans une grande déflagration, tout s’est chamboulé. Le fond des eaux s’est trouvé en altitude tandis que les hauteurs sombraient dans les abysses. Après ce bastringue géologique, l’eau a glissé mais laissé dans son sillage « ce » sel. Qui s’est cristallisé. Et, exposé à l’atmosphère - bien qu’incrusté entre 400 et 700 mètres de profondeur – s’est oxydé. Voilà pourquoi le sel de l’Himalaya est piqueté de taches de rouille. Il assaisonne les disputes des experts du sodium, mais reste selon tous les connaisseurs « le plus pur de la planète ». Il a été médicalement prouvé qu’il contribue largement à l’élimination des toxines agaçantes qui sabotent l’entrain du quotidien. Du sel service, quoi. 28 | Hiver 2014 - SignéBarrière
Indii méli-mélo - m 61 ° aNimauX et COmPagNies Le pet-business La jungle du business des animaux célèbres génère chaque année des centaines de millions de dollars. Il propulse leurs maîtres à la tête de véritables empires dans les classements des personnalités les plus fortunées du monde. Qui se cache derrière ce « pet business » ? Autour de chatons ou de chiots - avec un plus évident pour les petits chats - un marché médiatique flambe sur Internet. Avec des animaux devenus des héros. Au point que sur « leurs » sites, ils parlent. En disant « je ». Boo  : Obama et moi « Je suis Boo, un poméranien mâle né en 2006 en Californie. Je dois mon nom à Khloé Kardashian et ma notoriété à ma maîtresse, qui a un poste haut placé chez Facebook. J’accumule à moi seul plus de 120 millions de vues sur YouTube, 8 millions de fans sur Facebook, et les 3 livres de photos de moi en vacances se classent parmi les best-sellers du New- York Times. Enfin, j’ai succédé à Uma Thurman dans les pages mode de l’édition d’août 2013 du très influent Harper Bazaar. Depuis mon succès en 2010, ma maitresse est devenue multimillionnaire et est rentrée dans le classement Forbes. J’ai aussi été reçu à Noël en invité d’honneur à la Maison Blanche, par Monsieur Barack Obama et... son chien Sunny. » Grumpy  : Ma vie en best seller « Je suis Grumpy Cat, de mon vrai nom Tadar Sauce, je suis née en 2012 en Arizona. Je dois mon nom « grumpy » (grincheuse) à ma mine boudeuse, due à une déformation de ma dentition qui me donne cette tête si particulière. Elevée par une femme serveuse et pas très fortunée, je dois ma célébrité aux 1.5 millions de mes followers sur Twitter, et des dizaines de millions de vues sur YouTube. J’ai fait en toute simplicité la une du très sérieux Wall Street Journal en mai 2013 et mon premier livre (ma biographie) a été vendu à plusieurs millions d’exemplaires. Naturellement, ma maitresse, mon manager et moi-même, vivons désormais dans un manoir kitchissime. A la rentrée 2014, je serai l’égérie de la très importante marque/d'alimentation pour animaux, Friskies. » Mais Boo et Grumpy ont peut-être du souci à se faire. Car une nouvelle cat star est apparue. Son nom ? Colonel Meow. A son pedigree de chat persan de 2 ans, qui « réside » à Washington (Etats-Unis), il ajoute une spectaculaire particularité qui vient de lui ouvrir les pages du Guiness Book des records. CI el" Colonel Meow est en effet le chat le plus... poilu du monde avec des effets capillaires dépassant les 20 centimètres de long. SignéBarrière - Hiver 2014 | 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 1Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 2-3Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 4-5Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 6-7Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 8-9Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 10-11Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 12-13Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 14-15Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 16-17Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 18-19Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 20-21Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 22-23Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 24-25Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 26-27Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 28-29Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 30-31Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 32-33Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 34-35Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 36-37Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 38-39Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 40-41Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 42-43Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 44-45Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 46-47Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 48-49Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 50-51Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 52-53Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 54-55Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 56-57Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 58-59Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 60-61Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 62-63Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 64-65Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 66-67Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 68-69Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 70-71Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 72-73Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 74-75Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 76-77Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 78-79Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 80-81Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 82-83Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 84-85Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 86-87Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 88-89Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 90-91Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 92-93Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 94-95Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 96-97Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 98-99Signé Barrière numéro 7 déc 13/jan-fév 2014 Page 100